Write and play

Par Yeah Blog créé le 03/01/10 Mis à jour le 27/06/16 à 15h32

Ceci est un fragment du blog writeandplay.fr, ou je j'analyse des jeux à scénario et parle d'écriture. Il publiera parfois des articles, parfois pas. En essayant de rester léger, parfois.

Ajouter aux favoris
Signaler
Critiques, tests et avis

 

The Last of Us

Avis sur le multi.

 


Naughty Dog avait affiché de grandes ambitions à propos du mode multijoueur de TLOU. Après avoir joué une bonne centaine de parties, je confirme que ce mode multijoueur est l'un des plus intéressants auquel j'ai pu jouer. Là où ses concurrents ne vous proposent en général comme carotte, que le fait de débloquer de nouvelles armes ou d'augmenter en prestige, TLOU vous lance un défie beaucoup plus original, qui mettra sur vos frêles épaules de joueur une légère pression très agréable.

 

Factions

 

Au début de votre périple, vous choisissez entre deux factions, tirées directement du scénario : les lucioles ou les chasseurs. Une fois ce choix entrepris, pas de retour possible avant la fin du voyage.

En effet, l'objectif est de faire survivre votre clan pendant 12 semaines, chaque partie comptant pour un jour. En fonction de vos scores obtenus à chaque partie, vous obtiendrez des provisions, joliment représentées par des boites de conserves bleues, qui permettront à votre clan d'accueillir de plus en plus de survivants.

Évidemment, plus de survivants implique plus de bouches à nourrir et de petits enfants malades à soigner. De ce fait, plus votre clan sera peuplé, plus vous serez dans l'obligation de faire des bonnes parties pour satisfaire les besoins de vos protégés. Chaque mauvaise partie est donc rapidement punitive. Exemple: j'ai actuellement une population de 75 survivants, ce qui équivaut à un besoin journalier en boite de conserve de 65. Si ce chiffre ne veut rien dire pour vous qui ne connaissez pas encore le jeu, sachez qu'en moyenne, lors d'une bonne partie, je réalise une soixantaine de points...Lors d'une bonne partie ! Car dès l'instant où je me fait royalement écraser par une équipe adverse mieux organisée, mon score descend fatalement à une trentaine de boites de conserve, et une bonne proportion de ma population saine devient affamée, puis malade, puis décédée. Si par malheur je réitère une telle débâcle, le nombre de mes survivants chutera rapidement.

Le menu: mon clan compte actuellement 12 survivants sains, ce qui équivant à un besoin journalier de 15 boites de conserves, un objectif plutôt facile à atteindre. En plus Bernard Chan allume un feu. Apparement, Bernard est un prénom très répendu chez les asiatiques...

 

Vous l'aurez donc compris, il est malgré tout assez facile de maintenir une population de survivants assez basse ; mais si vous voulez atteindre une population de 120 (pour débloquer le dernier casque de protection super stylé), il va falloir être très performant, et surtout très régulier, ce qui constitue un véritable défie, du moins pour le joueur moyennement bon que je suis, d'autant plus que le jeu vous mettra hebdomadairement des bâtons dans les roues sous la forme de missions à remplir. Chaque semaine, vous subirez une prise d'otage, ou pire, une attaque de chasseurs ( dans la faction des lucioles), menaçant la totalité de votre population. Oui, la totalité, histoire de pimenter un peu vos parties ! Par chance, cette mission, c'est vous qui la choisissez dans une liste comprenant plusieurs défis, comme par exemple mettre à terre tant d'ennemis, réaliser tant d'exécutions (achever un adversaire à terre), donner tant d'objet à vos coéquipiers, les réanimer...Vous aurez trois jours (trois parties) pour réaliser la mission choisie, qui s'effectue en trois paliers. Par exemple, en cas d'attaque de chasseurs, si vous complétez le premier pallier de votre mission, seulement 60% de votre population mourra. Si vous passez le deuxième, seulement 40%, et si vous remplissez la mission en entier, seulement 20% de votre population disparaîtra. Le clan est donc condamné à perdre de ses membres, à vous d'assurer la réussite de votre mission et réduire ainsi au minimum les pertes.

Voilà pour l'intérêt général de ce mode multijoueur, à la recette assez originale qui ajoute un zeste de pression à chaque partie. Penchons nous maintenant sur le gameplay.

 

 

Un bon chasseur...



Le jeu se joue uniquement en équipe, et DOIT être joué en équipe, j'y reviendrai un peu plus tard. Il n'y a pour l'instant que 2 modes sur 7cartes. Le premier mode est un match à mort avec des réapparitions limitées à 20. Le second mode est un match à mort qui se joue en 8 manches, une manche se gagnant en éliminant tous les adversaires (on ne réapparaît qu'à la manche suivante). On se retrouve donc parfois dans des situations assez épiques de 3 contre 1, dont il est très difficile de se dépatouiller, même si cela reste possible avec un peu de talent et de chance.

Le fait de voir son personnage favorise l'aspect infiltration, qui est étonnamment bien rendu pour un mode multijoueur. Vous pouvez vraiment vous cacher derrière une porte en prenant soin de ne pas laisser dépasser le bout de votre fusil, pour laisser passer trois adversaires devant vous. Si ceux ci ne vous repèrent pas, libre à vous de vous enfuir, ou de tenter votre si vous avez les armes qu'il faut, l'effet de surprise aidant. Si vous n'avez qu'un revolver a moitié chargé, autant dire que c'est du suicide, mais si vous lancez correctement un molotov, alors vous toucherez le gros lot ! Le gameplay est juste, et c'est en utilisant les bonnes armes dans les bonnes situations que vous ferez la différence.

A chaque début de partie, l'équipement est très limité. Peu de balles dans les chargeurs, pas d'objet dans le sac...d'où la nécessité de rapidement mettre la main sur une boite de ressource contenant les éléments nécessaires à la fabrication d'armes complémentaires. Cocktails molotov, bombes artisanales, fumigènes, trousse de soin, surin ( obligatoire pour tuer un ennemi par derrière comme un fourbe) et bâton amélioré, qui mettra un adversaire à terre en un seul coup bien placé. Notez qu'il est nécessaire de trouver un bâton avant de l'améliorer.

On a le droit à la même interface que dans le mode solo pour l'inventaire, plutôt efficace. Attention quand même à ne pas se faire surprendre en pleine confection d'objet

Vous devrez également gagner des « pièces », c'est à dire des points qui seront transformés en fin partie en boites de conserve, mais qui surtout, pourront être dépensé en cours de partie pour améliorer vos armes, acheter des balles ou une armure bien pratique lorsque vous êtes le dernier survivant retranché à l'étage d'une maison, un molotov à la main, avec trois adversaires au rez de chaussez prêts à vous assaillir. Vous pouvez améliorer deux fois vos armes, ce qui aura pour effet d'augmenter la cadence de tir, la vitesse de rechargement, la stabilité et le nombre de balles...mais pas la puissance (même si du coup, meilleure cadence=meilleure dégât par seconde).

Pour gagner ces pièces, il n'y a pas de secret: il faut bien jouer. Mettre des ennemis à terre, les achever, soigner vos coéquipiers, fabriquer des objets, marquer les adversaires en appuyant sur R3, chose que peu de joueurs ont le réflexe de faire, alors que c'est très utile. Si vous êtes en train de perdre, vous trouverez dans les boites de ressources, disséminées un peu partout sur la carte à des endroits stratégiques, de nombreux éléments de fabrication, ainsi que des pièces bonus. A contrario, si vous gagnez, vous ne trouverez que peu de ressources dans les boites. Le jeu s'équilibre ainsi entre les deux équipes. Notez enfin que chaque adversaire mis à terre par vos soins lâchera au sol quelques munitions (qui valent de l'or) et de très appréciables boites de conserve bonus. Encore faut il avoir l'occasion de pouvoir les ramasser. Il est aussi possible d'exécuter très violemment un adversaire à terre au corps à corps, pour gagner des pièces en plus. A vous donc de maximiser vos gains en pièce en multipliant les belles actions. De toutes façon, vous n'avez pas vraiment le choix, si vous désirez que votre clan s'agrandisse...

 

 

Des armes, des chouettes des brillantes.



Le jeu est assez avare en arme, mais quand on y pense, ce n'est pas plus mal, car elles sont assez différentes entre elles pour justifier nos choix. Le joueur a la possibilité de créer une classe adaptée à sa manière de jouer. Ainsi, il bénéficie d'un nombre de point (9 au départ, mais ce chiffre augmente avec le temps) pour s'équiper d'armes et de capacités spéciales. Les armes de poing (revolver et pistolet) sont gratos, sauf pour le Shorty (une sorte de pistolet à pompe). Les armes lourdes coûtent un certain nombre de points, surtout si elles sont équipées d'un silencieux. Ainsi, le fusil de chasse sniper coûtera 4 points avec un silencieux, et 2 sans. C'est beaucoup, mais vous n'apparaîtrez pas sur la carte lors des tirs, ce qui, stratégiquement parlant, est un atout indéniable. Vous trouverez forcément une arme à votre goût, chacune étant adaptée à un style de jeu. Le sniper met à terre en deux balle dans le corps, une dans la tête, mais la cadence est très faible. Le fusil semi auto est efficace à moyenne et courte portée, à vrai dire, il n'a pas vraiment de défaut, c'est l'arme à conseiller pour progresser. Le rafale est fatale à courte portée mais le chargeur se vide à une vitesse folle, et enfin l'arc est indétectable sur la carte, mais tremble s'il est armé trop longtemps, rendant la visée difficile.

Chaque objet possède ses avantages et ses inconvénients. La bombe, très puissante, met du temps à exploser. Le molotov met un certain temps à s'allumer, le fumigène vous gêne pour viser autant qu'il vous aide pour fuir (il stun aussi les adversaires pendant quelques secondes durant lesquelles vous pourrez les attaquer de face avec un surin, très pratique, mais attention au timing), la trousse de soin met du temps à vous soigner...Ces objets vous donnent un avantage considérable, mais leur quantité limitée vous oblige à les utiliser avec sagesse, au bon moment.

Au niveau des capacités, il serait trop long de toutes les énumérer ici, mais sachez qu'elles sont toutes très pratiques. Je citerai par exemple le camouflage qui vous permet de démarrer une partie avec un surin, puis, lorsque la capacité aura été augmentée au niveau 2, d'être indétectable par l'ouïe des adversaires lorsque que vous vous déplacez en mode accroupie (c'est à dire presque tout le temps). Car oui, comme mode solo, il est possible de scanner la zone pendant une seconde ou deux, dans l'espoir de détecter les adversaires en mouvement (si vous restez immobiles, vous ne craignez rien). Bien que le pouvoir soit limité, il est donc très utile de se déplacer sans se faire détecter, et contourner ainsi un groupe d'ennemi en pleine fusillade pour les surprendre.

Exemple de classe: équipé seulement d'un revolver, sans arme lourde, l'intérêt de cette classe réside dans le fait de fabriquer des objets rapidement et d'en donner à ses coéquipiers grâce au confectionneur2. Le remontant2 vous permet de réanimer vos coéquipiers plus rapidement et avec plus de vie. Le bastonneur2 augmente la durée de vie de vos bâtons améliorés (vous devenez donc une vraie menace au corps à corps), et le camouflage1 vous permet de démarrer la partie avec un surin. Ce genre de classe vous permet de soutenir vos coéquipiers et de surgir dans une fusillade en faisant la différence au corps à corps. Elle a fait ses preuves :)

 

Il est aussi possible de s'équiper d'une arme supplémentaire, très puissante (fusil à pompe, lance flamme, sniper de compétition), mais celle ci devra être achetée en cours de partie. Chaque partie à donc son petit lot de gestion des ressources, et vous devrez impérativement jouer de vos capacités pour gagner un maximum de pièces et assurer la victoire, l'expansion ou la survie de votre clan.

Le seul hic, c'est que tout seul, vous aurez parfois bien du mal...ouais



Les copains d'abord, ou pas.



La part de stratégie est plus grande que dans la plupart des autres jeux multi. On peut être le joueur le plus talentueux de la planète, si nos coéquipiers courent dans tous les sens, ne marquent pas les adversaires et ne vous réaniment pas alors que vous rampez à leurs pieds , vous perdrez à coup sûr. Et comme la défaite a un prix, vous risquez de ne jamais atteindre vos objectifs. Bref, en cas de coup dur, mieux vaut tout faire pour grappiller quelques points, ne serait-ce qu'en fabriquant des objets, pour limiter la casse.

Si vous jouez seuls, vous remarquerez bien vite que face à des adversaires possédant des micro-casques, vous perdrez 80% de vos parties. La communication, comme dans tout jeu en équipe, est primordiale, mais elle l'est encore plus dans un jeu qui favorise à ce point l'infiltration. Je ne peux donc que vous conseiller de jouer avec des amis en communiquant via le jeu, ou à défaut sur Skype, car jouer tout seul perd rapidement de son intérêt.

Outre le fait que vous risquez de perdre de nombreuses parties, et donc de voir votre population diminuer dangereusement, il vous sera très difficile de développer votre clan vers les hautes limites sans la participation active de vos partenaires, qui devront vous laisser volontairement des points pour faciliter votre ascension.

En effet, le nombre de point qu'il est possible d'obtenir dans une partie est forcément limité. Ainsi, si l'un de vos coéquipier gagne beaucoup de points, vous en gagnez forcément moins vous même. Il m'est arrivé de gagner largement des parties en ne remplissant pas mon quota de ressource, car mes coéquipiers avaient fait tout le sale boulot à ma place. Une entente est donc indispensable, surtout lors des missions hebdomadaires. Si vous prenez par exemple la même mission qu'un de vos ami, vous aurez plus de mal à la réaliser, car moins d'opportunités se présenteront sur le terrain. Il est donc impératif de se mettre d'accord.

En un sens, vos coéquipiers sont donc aussi une limite à la croissance de votre clan. N'est-ce pas génial ?



Olivia Cohen apprend à coudre.



Ce mode multi est donc tout a fait plaisant dans son principe et dans son gameplay juste. Ajoutez à cela les petits à coté qui font toujours plaisir, comme la personnalisation du personnage (couvre chef, visage et casque), ou le fait de pouvoir créer sa marque de clan en assemblant des symboles, comme dans la plupart des jeux actuels. Il est aussi agréable de lire les petites phrases défilant dans le menu, racontant la vie des membres de votre clan. Vous serez ravi d'apprendre par exemple que Artem Peters a trouvé un ballon de foot, moins que Bernard Nguyen est mort....

On ne peut néanmoins pas choisir le sexe de son personnage, qui est aléatoire à chaque partie. Moi qui ai l'habitude de toujours jouer des filles quand j'en ai la possibilité, j'avoue avoir été un peu déçu. Puis j'ai entendu un mec dire dans son micro « put*ain, je joue encore une gonzesse, ça me fait chier ça tombe toujours sur moi », et je me suis finalement dit que ce n'était pas plus mal. Une sorte de lutte féministe.

J'ai aussi entendu dire que le jeu punissait la triche, mais cette information reste à vérifier. En effet, si le joueur télécharge en parallèle de sa partie pour générer du lag (une triche courante à FIFA), il semble que son personnage devienne immobile, incontrôlable, et donc à la merci des adversaires.

De mon côté, je peux vous raconter que je me suis déjà fait exclure d'une partie. En pleine conversation téléphonique, j'avais caché mon personnage dans un coin reculé de la carte pendant une bonne minute. Juste au moment où j'ai raccroché, un chasseur est passé devant sans me voir. J'ai alors effectué une attaque furtive, pour me faire exclure derechef...sans explication. Le jeu, je pense, a interpreté mon comportement comme du "camping".

Et c'est pas plus mal!

 

Voilà sur ce rapide tour d'horizon du très bon mode multijoueur de TLOU.

En espérant avoir été clair, n'hésitez pas à me poser des questions sur des détails en commentaire, je me ferai un plaisir d'y répondre.

 

Merci d'avoir lu 

See you soon.

 

Yeah

 

PS: Pardonnez la qualité médiocre des images, la fonctionnalité screenshot n'est malheureusement pas disponible sur TLOU.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Yeah
Signaler
Yeah
C'est sûr qu'on va avoir droit à une bonne dose de DLC, je serais pas contre un mode coop bien foutu, et quelques cartes en plus.
Désolé que tu n'ai pas aimé Dopamine, moi je n'ai pas trouvé gros chose à lui reprocher à ce mode multi!
azur38
Signaler
azur38
Il est super ce multi ! C'est rare pour un jeu typiquement solo.

Hélas, on sent bien que les DLC vont arriver en masse. J'aimerais bien un mode "survie" contre des infectés, en équipes, avec plusieurs manches/jours à survivre, comme le zombie de COD mais avec l'aspect de The Last of Us, ça pourrait être très cool.
Rafik
Signaler
Rafik
J'ai trouvé le mode multi intéressant, mais un peu faible au niveau de la durée de vie, ça devient vite répétitif, et ont sent qu'il y a du dlc qui va arriver ...

Ce que j'ai trouvé dommage, c'est le peu de map disponible, et c'est pas vraiment les modes de jeux que j'attendais.

Il aurait peut être du s'inspirer de Left 4 Dead, un petit mode coop avec deux personnages inédit n'aurait pas été de refus avec une sorte de mode horde, ou autres. Il y a même pas d'infectés dans le mode multi.

Mais bon, tant qu'ils ont bien bosser, principalement sur le mode solo, le multi reste un bonus non négligeable.
RiDeR288
Signaler
RiDeR288
J'aime bien le multi mais c'est toujours pareil, faut que ca joue en équipe... chose rare.
Dopamine
Signaler
Dopamine
Je n'ai absolument pas accroché au multi que j'ai trouvé mauvais, malgré un respect du principe de base de l'univers.
Write and play

Édito

Pour d'autres articles: writeandplay.fr

Et pour des morceaux rock'n roll quotidiens, c'est ici que ça se passe: https://twitter.com/meta_YEAH

 

Kiss

Archives

Favoris