Premium

chez gunnergreg

Par gunnergreg Blog créé le 26/07/12 Mis à jour le 30/04/16 à 10h08

La ligne éditoriale tient en 3 mots : me faire plaisir !

Ajouter aux favoris
Signaler
PAROLE



Dave Cox, le patron du développement de Konami, a reconnu que produire des DLC pour Castlevania Lords of Shadow était une erreur. Il s'en explique : Nous n'avions pas du tout prévu au départ de faire de DLC. Nous ne pensions pas que le jeu rencontrerait un tel succès, on a été pris par surprise. Mais avec le succès du titre, notre hiérarchie nous a demandé de produire du contenu supplémentaire. On a donc fini par faire un DLC dans l'urgence. Quand un jeu se vend maintenant on vous met la pression pour que vous sortiez vite quelque chose d'autre sur le marché. Avec le recul c'était une mauvaise idée, nous avons eu tort »
Bon faute avouée à moitié pardonnée. Le tout c'est qu'on ne les y reprennent plus. A ce sujet, Cox semble avoir retenu la leçon et affirme que :à l'avenir la conception des DLC se fera dès le début »
Et de renchérir, avec toute la sagesse du repenti : d'avantage qu'une extension du scénario existant, le DLC se doit de proposer un scénario parallèle qui enrichisse l'expérience originale »
Via

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

gunnergreg
Signaler
gunnergreg
LOL c'est bête et méchant, j'adore ! :)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Le reboot de Castlevania était une erreur aussi :lol:
:mode fanboy de la super nintendo:
gunnergreg
Signaler
gunnergreg
assez d'accord avec vous deux. à la base l'idée du DLC n'a rien d'infamant en soi. c'est "juste que" le concept a été perverti par le mercantilisme aveugle des éditeurs. si bien qu'à l'heure de faire le bilan de cette génération, il m'est difficile de lister les DLC qui m'ont vraiment marqué... à part peut-être The Ballad of Gay Tony.
Gloumouf
Signaler
Gloumouf
Les jeux video coutent de plus en plus cher a produire. Il est comprehensible que les editeurs, qui mettent des millions sur la table essayent de les rentabiliser un maximum.
La seule chose, c'est qu'ils ne faut pas qu'ils prennent les acheteurs pour des poulets avec des DLC a la capcom.

Je n'ai rien contre les DLC s'ils apportent vraiment quelque chose, qu'ils ne sont pas obligatoires pour apprecier le jeu original (genre le coup de la fin en DLC quoi... ) etc.

Sinon, il y a la politique de CD Project RED (The Witcher 2) qui est pas mal: toutes les mises a jours et les DLC sont gratuits =)
Conker
Signaler
Conker
Voila un mec intelligent. Mais j'aurais tout de même préféré l'entendre dire. A l'avenir, il n y aura pas de DLC. Mais sa conception du DLC est intéressante. Cette phrase : "Mais avec le succès du titre, notre hiérarchie nous a demandé de produire du contenu supplémentaire." montre bien comment le fric est en train de pourrir le jeuvidéo.

Édito

Greg est passionné de jeux vidéo depuis une trentaine d'années. Il chasse les veilles consoles dans les brocantes comme les Succès sur Xbox 360. Longtemps chroniqueur pour l'édition web du grand quotidien belge Le Soir, un temps pour le célèbre et ô combien regretté magazine français Joypad, il partage aujourd'hui sa vie entre un boulot alimentaire et une pile de jeux à terminer qui frise les 1m50 de haut. Parfois, il parle aussi de lui à la troisième personne pour faire comme Alain Delon.
Plus d'infos ici.

 
 

Archives

Favoris