Le Blog de Didi

Le Blog de Didi

Par NetGDidi Blog créé le 28/12/10 Mis à jour le 22/06/15 à 11h37

Mon humeur, mes avis, mes envies.

Ajouter aux favoris
Signaler
esport

 

Acteurs de l'eSport


L'eSport 2.0 est en marche. A bout de souffle il y a encore deux ans ce dernier est au mieux avec l'arrivée de « la relève » : Starcraft 2, League Of Legend, Dota 2 ou encore Shootmania.

 

Lecteur, je vais présenter une liste non exhaustive des acteurs qui ont selon moi aidé l'eSport à avancer.

 

LES ORGANISATEURS.

 

Lan Arena.

Les salles de jeux en réseau, c'était comme ça qu'on les appelait avant qu'elles prennent le titre de cybercafé puis disparaissent. La Lan Arena c'est une LAN qui a fait bouger l'esport puisque c'est tout simplement la première LAN médiatisée en France. Elle est l'ancêtre de l'ESWC. Si les deux premières éditions sont passées inaperçues (moins de 100 spectateurs) la troisième commença a placé la barre un cran au dessus.

Lan Arena 3 : 300 joueurs.

Lan Arena 4 : 500 joueurs.

Lan Arena 5 : 800 joueurs.

Lan Arena 6 : 1000 joueurs.

Lan Arena 7 : 1 500 joueurs.

 


Les différentes éditions de la LAN Arena.


C'est vraiment à partir de la cinquième du nom qu'il y a eu une véritable prise de conscience. Apparemment on pouvait faire des événements centrés sur le sport électronique dignes de ce nom !

C'est d'ailleurs Ligarena qui a organisé les 3 dernières éditions. La Lan Arena 7 a marqué les esprits non seulement par le nombre de joueurs présents mais également par le niveau des équipes. Les meilleures équipes américaines et européennes s'affrontaient. A l'époque cette LAN avait attiré beaucoup plus d'équipes de très haut niveau que les WCG ou n'importe quelle CPL.

 

ESWC (Ligarena, Games-Services, Oxent).

L'ESWC est l'évolution de la Lan Arena. Matthieu Dallon dirige alors Ligarena (qui deviendra Games-Services en 2005) souhaite créer un événement international se rapprochant des WCG. Les Jeux Olympiques des jeux vidéo existent déjà ? Alors nous allons créer une coupe du monde. En 2003 plus aucun contrat ne liait Ligarena et les Word Cyber Games. Après plusieux Coupes de France et de nombreuses Lan Arena Ligarena se lance. C'est ainsi que nait l'Electronic Sports World Cup.


Matthieu Dallon.


Pour participer à une ESWC il faut se qualifier. Contrairement aux qualifications des WCG qui se déroulent sur une ou deux épreuves (comme les minimas au championnat d'athlétisme) les qualifications françaises se font à la Coupe de France. Mais pour participer à la CDF il faut pour cela avoir engrangé des points sur le circuit de LANs françaises tout au long de la saison. L'ESWC a donc contribué grandement à donner un certain statut à nos LANs.

Un petit best-of de l'ESWC 2006.

L'ESWC est un véritable succès (je ferais certainement un article propre à celle-ci), les éditions 2005 et 2006 resteront certainement les meilleurs crus. En 2009 Games-Services met la clef sous la porte. Le 25 mai 2012 la société Oxent dirigé notamment par M. Dallon reprend le contrôle de son « bébé ».


WCG.

 

Une seule compétition peut dépasser l'ESWC en terme d'histoire et de prestige. Les World Cyber Games ont été créés en 2000 en collaboration avec Samsung Corée et ICM qui était chargé de l'organisation. Les WCG sont à l'eSport ce que les Jeux Olympiques sont au sport. C'est bien entendu la Corée du Sud, mère du sport électronique, qui est à l'initiative d'un tel projet. Et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est un succès, puisque qu'à partir de 2006 (la fameuse édition à Monza en Italie) Microsoft finance également les WCG. Une particularité des WCG réside dans le choix des jeux. En effet, ce sont les internautes qui votent pour la liste des jeux. Cette année les WCG ont lieu en Chine ce qui peut expliquer la présence de jeux comme Warcraft 3, Crossfire ou Counter Strike Online.

 

 

ESL.

L'ESL est présent sur le circuit depuis 15 ans. Ca en fait l'acteur le plus âgé de ma longue liste. L'Electronic Sports League est la ligue que cottoient le plus les joueurs. Elle est au sport électronique ce que la FIFA est au football. Son site recense plus de 2 millions d'inscrits pour 500 000 équipes et 10 millions de matchs joués. L'ESL se décompose en plusieurs sections en fonction des régions. C'est l'ESL allemande qui est la maison mère. Turtle Entertainment est la société qui gère l'ESL. Il existe ainsi l'ESL France, l'ESL Alpen (Suisse et Autriche), l'ESL Balkans, l'ESL Nordic et l'ESL Benelux.

 

L'équipe 4Kings en WC3L (compétition par équipe de Warcraft 3).


Les compétitions les plus connus organisées par l'ESL sont les ECL et les ENC. La première regroupe plusieurs compétitions alors que la deuxième met l'accent sur la nationalité et propose ainsi aux différents pays de s'affronter.

 

CPL.

 

La Cyberathlete Professionnal League a été fondée par Angel Munoz suite à une petite LAN à Dallas en 1997. Pendant 11 ans cette structure va organisée des events dignes de ce nom en regroupant les meilleures équipes notamment sur Counter Strike. En 2008 elle est obligée de se retirer suite à des difficultés économiques. Angel Munoz, à l'image d'un Matthieu Dallon, a été un fer de lance de l'esport en mettant en avant sa passion qu'est le sport électronique mais il subira la conséquences de choix risqués dans une contexte économique compliqué. Avant de disparaitre cette ligue était très appréciée des joueurs. Les cash prizes proposés par la CPL étaient souvent très intéressants, de plus la fréquence des événements étaient telles que certains pouvaient vite y trouver leur compte. fatal1ty un célèbre joueur de Quake en avait d'ailleurs fait sa spécialité.

 

DREAMHACK.

 

La Dreamhack a vu le jour en 1994 !!! Si la Corée du Sud devait avoir une petite soeur dans l'esport ça serait la Suède. La DH c'est tout simplement la plus grosse LAN du monde. En 1994 les 40 participants dans une la cafétéria d'une école ne peuvent imaginer ce que va devenir leur bébé. Dès 1995 la LAN obtient une connexion internet (2 Mbps, ce qui à l'époque est impensable). Depuis elle battra tous les records en termes de visiteurs, de débit et surtout au niveau des participants. C'est une fête au jeux vidéo, la plupart des joueurs ne viennent pas pour participer à une compétition mais surtout pour s'éclater dans l'immense complexe de Jönköping. La Dreamhack a lieu deux fois par an, une l'été : la Dreamhack Summer et une l'hiver : la Dreamhack Winter. Cette dernière est celle rencontrant le plus de succès. En terme de compétition c'est une des classiques (tel un Paris-Nice) à ne pas manquer et c'est très certainement la plus agréable si l'on souhaite célébrer le jeu.

 

Quelques participants.

 

KeSPA.

La KeSPA est le groupe qui a permi à Starcraft premier du nom de percer comme il l'a fait en Corée du Sud. Elle a pris en charge la diffusion à la télévision de plusieurs ligues coréennes notamment la MSL et l'OSL. Si Starcraft est devenu une discipline si médiatisée au pays du matin frais c'est grace en autre à cette médiatisation.

Lorsque le deuxième opus est arrivé Blizzard souhaitait avoir également une part du gâteau. Ne trouvant pas de terrain d'entente c'est GOMTV qui hérita du privilège d'organiser les événements coréens sur Starcraft 2.

Récemment la KeSPA et Blizzard se sont rabibochés et la KeSPA a reconnu vouloir lacher petit à petit Starcraft Broodwar.

L'OSL en image.


LAN ALLIANCE.

 

 

Lan Alliance est un regroupement des plus grands associations françaises organisatrices de LAN Party. Elle comprend Futurolan, Spiritlan, Pxl etc ... Vous pouvez retrouvez plus de détails sur  leur site. Ces associations se décarcassent toutes l'année et leurs bénévoles font un boulot remarquable pour que chaque année nous puissions avoir notre dose de LANs Party.

 

Désiré Koussawo.

 

Un homme représente bien cette volonté d'aller toujours plus loin. Il s'agit de Désiré Koussawo. Il est le président de Futurolan qui chaque année organise la plus grande LAN de France, j'ai nommé la Gamers Assembly. Ce rassemblement de joueurs a lieu tous les ans au Futuroscope de Poitiers. L'événement se porte d'ailleurs très bien malgré la crise.

 

Shootmania à la GA 2012.

 

 

MLG

La Major League Gaming est le symbole des compétitions esport 2.0. Fondée en 2002 l'organisation nord américaine se consacre tout particulèrement aux jeux consoles (le logo est d'ailleurs assez explicite). L'esport aux États-Unis est beaucoup plus présent sur les machines de salon qu'en Asie ou en Europe. Des licences comme Halo, Tekken, Gears Of War font les beaux jours de la MLG. Mais elle devra attendre la sortie de Starcraft 2 pour prendre toute sa dimension. Chaque édition de la MLG est un véritable show à l'américaine. Des présentateurs à la hauteur, un panel de joueurs exceptionnel, un coverage de qualité, un cashprize dément, voilà autant de raisons qui font de la MLG un rendez-vous incontournable de l'esport. La MLG se diversifie sur des licences comme League Of Legends et a signé un partenariat avec le géant qu'est la KeSPA. Sans aucun doute les plus belles pages sont encore à écrire.

La MLG Anaheim.

 

BLIZZARD

 

Je tenais vraiment à finir avec Blizzard  car la société américaine joue un rôle très particulier. En effet l'éditeur est devenu bien malgré lui un fer de lance de l'esport. Rien ne le prédestinait à ça mais le chemin parcouru par Starcraft en a voulu autrement. Blizzard a ensuite pensé esport ses titres (du moins ses RTS) en cherchant à équilibré au maximum leur jeux.  Blizzard a encouragé la compétition en organisant chaque année la Blizzcon avec notamment des tournois regroupant les meilleurs joueurs de chaque région ladder.

 

La Blizzcon.

 

La Blizzcon est un des events les plus appréciés car depuis toujours elle dispose d'une organisation Blizzardienne avec des streams de très haute qualité, des matchs de folie avec en garniture des annonces sur les prochains hits. Il semblerait que Riot (développeur de League Of Legend) souhaite également s'impliquer dans le sport électronique. Valve a également suivi la vague en organisant un tournoi Dota 2 avec 1 million d'euros pour le vainqueur (félicitations aux NaVi pour leur victoire).

 

LES PRÉSENTATEURS.

 

Day 9.

 

Ce mec est devenu un demi-dieu pour bon nombre d'internautes. Il a démarré sur sa propre WebTv avec une émission quasi quotidienne destinée  à faire progresser ses viewers. Le succès qu'il a rencontré a été immédiat. Il a très vite été appelé pour commenté les scènes des plus grands événements. Le magazine économique américain Forbes l'a désigné à la 24 ème place du classement des 30 personnes des moins de 30 ans qui deviendront incontournables. Il a organisé il y a peu une compétition Starcraft 2 entre les plus grosses entreprises du Web (Facebook, Google, Microsoft etc ..). Il fait parti des rares personnes qui peuvent vivre de l'esport sans pour autant jouer.

 

Et un petit best-of !

 

 

Asuka.

 

Ayant participé au projet NetG je ne pourais pas ne pas parler de Olivier Morrin. Il n'a pas du tout la dimension et la notoriété d'un Day 9 mais, il a pendant près de 10 ans, commenté sur scène et sur le net. Il  a repris la Webradio NetG et donné de la voix pour les LAN du circuit français.

 

LES MÉDIAS.

 

Étant donné le nombre impressionnant de sites d'actu esport je vais uniquement me focaliser sur les médias français qui ont marqué l'esport et ne pas faire de description car la publicité n'a pas sa place ici ^__^.


Esportsfrance

NetG

Team-aAa

Millenium


Je tiens en tout cas à souligner l'investissement dont font preuve beaucoup de personnes (bénévolement pour la plupart) afin d'oganiser, d'encourager et de médiatiser le sport électronique. Ce sont les PRINCIPAUX ACTEURS, sans eux rien ne serait possible

Il reste un dernier type d'acteur et pas des moindres. Les joueurs !

Quels joueurs ont marqué le sport électronique selon moi ? Suite au prochaine épisode.

Je m'excuse de ne pas traiter de Versus Fighting mais je suis un incompétent total dans ce domaine.



 

Dossier eSport.

Qu'est ce que l'eSport ?

Les acteurs de l'eSport.

Les disciplines de l'eSport.

Les joueurs et les structures qui ont marqué l'eSport.

L'évolution de l'eSport.

La Corée du Sud.

Les RTS.

Les FPS.

Les MOBA.

Starcraft.

Counter Strike.

Quake.

Warcraft.

Dota.

Trackmania.

Versus Fighting.

League Of Legend.

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Commentaires

DocNoki
Signaler
DocNoki
Yeeep le bon Tastosis <3
benbass
Signaler
benbass
+1 Slaanesh, j'ai à peine le temps de regarder la GSL et la MLG (et je suis à la limite de l'overdose). Alors tout les autres tournois, c'est meme pas la peine. :/

Et il manque Tasteless et Artosis dans la partie présentateur du dossier. :P
Maxouuu
Signaler
Maxouuu
La mlg à quand même gagné en popularité grâce à la licence halo, qui trustait depuis longtemps la place de numéro 1 avec le plus de view sur le stream et le nombre de spectateurs. Et puis la mlg à pris starcraft 2, à vue l'engouement du public, et pense désormais à abandonner les events halo... Dommage, en tant que player et fan de la licence halo, la disparition probable( quoique halo 4 pourrait changer la donne) du fps aux prochains events m'embète un peu!
Zanmi
Signaler
Zanmi
Aaaah bientôt les joueurs ! J'espère voir du f4t4l1tY, heaton, Sp4wn, etc... Et peut etre un récap sur Goodgame, LE roster francais de l'esport à l'époque.
DocNoki
Signaler
DocNoki
Chouette historique. Quand on regarde en arrière, on voit que c'est un sacré bordel.. Pas facile de se differencier au milieu des acronymes :/ Ca manque de Samy Ouarfelli chez ESL. Et sans vouloir faire trop chauvin, on a quand même amené Starcraft 2 au grand rex et au bataclan. Mais bon. C'est plus récent, certes.

Le dossier peut être très intéressant. Est ce que ça va parler de la crise de 2008 et de son mode de financement qui plongé l'eSport dans le noir pendant un petit moment ? Les nouveaux modes de diffusions tels que le stream etc ?

Good luck ! Hate de voir la suite !
J4met
Signaler
J4met
Et les commentateurs francais ? Absent du post ?
Filss
Signaler
Filss
Je suis tombé dans l'esport que récemment (depuis la MLG Anaheim) et je suis en train de devenir une grosse groupie.

Mes joueurs préférés sont Stephano, Marine King Prime et MC :thumbup:
NetGDidi
Signaler
NetGDidi
Ouais Slaanesh c'est un bordel monstre à ce niveau là ^^
PusaiKozu
Signaler
PusaiKozu
Aaaah les GA-Quake <3 TheFou, ZergSpirit, Appleseed... La bonne vieille époque ! (Nooosssttaaaaaaalgiiiieeeee) Image IPB
Slaanesh
Signaler
Slaanesh
C'est ce qui me gonfle un peu avec l'e-sport. Il y a 10000 structures différentes, c'est trop le bordel.

Édito

Dossier esport

Qu'est ce que l'esport.

 Les acteurs de l'eSport.

Les disciplines de l'esport Partie 1.

 

Animateur de l'ancienne webradio et webTv NetG je viens vous infliger le jugement dernier. J'ai shoutcast pendants plusieurs années sur les lans françaises. Ce blog peut être vu comme une punition où vous subirez à grand coups de pad ma vision du noble Xème art j'ai nommé le jeu vidéo. Toujours mieux qu'un blog sur les patates en Alaska me direz vous.

Vous recevrez également des cours magistraux sur le sport électronique. Ca vous fera les pieds ! Dans le cas présent le jeu perd de sa dimension artistique et devient une compétition.

 

Jeux les plus attendus :

Mirror's Edge 2.

The Witcher 3.

Little Big Adventure 3.

 

Quel est le meilleur Final Fantasy ?

Archives

Favoris