Denshift

Par Zokho Blog créé le 03/01/11 Mis à jour le 14/01/13 à 18h01

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux-vidéo

Après avoir marqué une génération de joueurs sur PC il y a un peu plus de 10 ans, la série Deus Ex s'allonge avec un nouvel épisode développé cette fois-ci par Eidos Montréal. Deux Ex : Human Revolution est-il à la hauteur de son attente ?

Sans trop vous spoiler, l'histoire se déroule quelques années après le premier épisode, dans une époque où le transhumanisme devient une réalité pour tout le monde. Adam Jensen, simple chef de la sécurité chez Sarif Industries, a pour rôle de protéger cette société qui crée ce type de technologies. Malheureusement, après une attaque violente par des mercenaires, Adam se voit contraint d'être augmenté pour survivre à ses blessures, et se venger de la mort d'une employée qui lui était très cher. De plus, des groupes pro-humanistes, qui veulent donc préserver l'intégrité humaine, s'opposent aux sociétés comme Sarif qui revendiquent la progression de cette race. L'histoire se déroule dans un fond de conspiration et de révoltes illustrant le balbutiement d'une société humaine en plein conflit. Le scénario est prenant, et comporte pas mal de retournements qui aguicheront le joueur jusqu'au dénouement.

Après cette introduction, vous voilà au contrôle d'Adam qui est passé du stade d'humain à  celui d'humain augmenté, possédant donc des technologies de pointe dans son corps. Pour vous en équiper, car tout n'est évidemment pas disponible au début, il vous faut les échanger contre des points d'augmentation disponibles de deux manières différentes. Soit vous acheter un «kit de dynamisation» pour quelques crédits, soit vous remplissez totalement votre barre d'expérience en effectuant diverses actions (visites de lieux inconnus, combats, etc.). À vous donc de répartir ces points comme bon vous semble, de préférence en fonction de vos besoins, certains chemins dans le jeu étant uniquement accessibles avec une augmentation spécifique (resister à un saut de 10 mètres, résister à des gaz toxiques, etc.). L'aspect jeu de rôle ne s'arrête pas là, puisque vous pouvez librement dialoguer avec des PNJ et choisir entre plusieurs réponses qui auront des conséquences sur le déroulement de l'histoire. Le monde dans lequel vous évoluez n'est pas à proprement parlé «ouvert», mais est tout de même assez vaste et varié pour vous donner un certain sentiment de liberté. D'une certaine façon, Deus Ex : Human Revolution emprunte des éléments des jeux de rôles mais reste principalement un jeu d'action/infiltration.

>> Lire la suite ...

( Votez pour Denshift aux GBA !)

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Un site rempli de passion.

 

S'abonner à Denshift sur Twitter

Suivez-nous sur Twitter !

 

 

Archives

Favoris