L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Carnets de route

J'inaugure cette nouvelle catégorie pour lancer quelque chose de plus global. Ces dernières années, le jeu a grandement évolué, tant par son approche que ses innovations et ses changements au niveau de son gameplay. La manière dont les non-joueurs et même les joueurs voient le jeu a radicalement changé durant ces dix dernières années (et même avant, mais dans une moindre mesure) et il était intéressant de voir quels aspects du jeu avaient profondément modifié certaines façons de jouer... Certains arguments feront partie de mon analyse, et c'est à vous de voir si vous les juger crédibles ou pas.


Et on attaque cette première partie avec une tendance très récente: la coopération. De plus en plus de jeux voient se rajouter ou même carrément intégrer un aspect coopération dans leur jeu: Army of Two, Left 4 Dead, Borderlands, Gears of War, autant de jeux qui privilégient l'entraide entre joueurs... Mais d'un certain côté, on peut aussi mettre le coup sur les modes multijoueurs, qui sont devenus quelque chose d'indissociable. Mais ici, c'est du PvP, deux équipes de joueurs qui s'affrontent. La tendance qui commence à prendre le pas et obtenir une place non négligeable, ce serait plutôt Player VS IA.

Mais par où cela a commencé?

On peut pas dire précisemment dans quel jeu ce concept est apparu, c'est surtout à partir de quel moment ce genre de gameplay a trouvé son succès. On pourrait remonter par exemple à Street of Rage ou même Golden Axe où l'on pouvait latter des ennemis à plusieurs, mais cela faisait partie du gameplay, il n'y avait pas d'entraide et ça se limitait au beath'em all.
Ça a peut-être commencé avec Counter-Strike, qui sait ? Le jeu FPS en équipe qui se limitait à du Quake évolue doucement et CS propose d'établir des stratégies à plusieurs et renforce un sentiment de cohésion dans l'équipe où chacun peut avoir sa place.
Il y a eu une émergence grâce au MMORPG. Le fait de constituer une troupe afin de traverser des donjons, d'utiliser des sorts pour soigner ses camarades et autres, ça a permis de voir que les joueurs appréciaient de jouer en équipe tout en s'entraidant, et pas seulement chacun pour sa tronche pour calculer le score de chacun et avoir un total. De toute évidence, c'est bien le web et le jeu en ligne qui a confirmé cette tendance, la coopération a définitivement trouvé sa place lorsque le jeu s'articule autour de plus de deux joueurs.

Quelques années plus tard, un certain Gears of War a lancé le principe de faire l'aventure entière à deux, ce qui était une première (enfin, c'est lui qui l'a démocratisé). Cela voulait dire que le jeu a été pensé pour se faire à deux. Bon, c'est certain qu'en solo, le joueur était contrôlé par l'IA et c'était de toute façon la seule manière de réussir une aventure comme celle-ci. Il y a bien eu le Half-Life sur Playstation 2, si mes souvenirs sont bons, qui proposait aussi une aventure en coopération, mais ce n'était pas l'aventure principale. D'autres jeux ont tenté la même chose mais au final le mode était assez anecdotique. C'est vraiment Gears of War qui a lancé la tendance. Et beaucoup ont suivi, comme Resident Evil 5, Call of Duty 5 et d'autres, où l'on pouvait faire l'aventure à deux.
Trois ans plus tard le second épisode proposait en plus de l'aventure en coop, un mode Horde. Et on entre dans un deuxième type de coopération: la survie. Mais cette manière de présenter la coopération a trouvé son paroxysme dans un autre jeu, d'ailleurs sorti pratiquement en même temps que GoW 2: Left 4 Dead.

Ce jeu vous proposait une coopération cette fois à quatre joueurs, et de traverser les niveaux remplis de zombies. Le jeu était uniquement multi d'ailleurs, mais on ne trouvait aucune aventure véritablement scénarisée sur du solo, le gameplay du jeu reposait principalement sur quatre joueurs potentiels. Et l'entraide trouvait son véritable sens, puisque la survie imposait de rester groupé et de veiller sur ses coéquipiers. Le jeu était tellement bien calibré que la perte d'un des survivants rendaient la tâche presque impossible. C'est d'ailleurs ce jeu qui a lancé bon nombre d'émules (même si le mode Horde de GoW 2 est arrivé avant un mode similaire pour L4D, qui impliquait de tenir un endroit en survivant plutôt que d'aller d'un point A à un point B). Call of Duty 5 a même inclut un genre de mode "Horde" accompagné de zombies, afin de surfer sur cet effet de mode.

L'un des aspect de la coopération est l'entraide. Mais à plusieurs niveaux:
- l'entraide pour aider son camarade
- l'entraide pour progresser dans le jeu
Gears of War a placé quelques éléments d'entraide de progression mais c'était assez léger, tout comme Resident Evil 5. Un des aspect de ce gameplay impliquait d'ailleurs de se séparer afin d'aider l'autre depuis un autre point stratégique.
Dans ce genre de cas, Army of Two est un cas intéressant. Il fonde son gameplay sur la coopération mais maladroitement. On devine rapidement que ce sont seulement des petits touches qui apporte leur originalité mais ne sont obligatoires que dans certains cas. Le deuxième épisode améliore pas mal de choses mais se rapproche grandement d'un Gears of War, en ajoutant des originalités.

La tendance se confirme plus en ce moment, surtout après les quelques tentatives sur d'autres machines. Il faut se rappeler de Zelda: Four Swords qui proposait à quatre joueurs de coopérer afin de franchir les donjons (un peu l'ancêtre de Left 4 Dead finalement). Mais les obligations matérielles rendaient la chose difficile (FF: Crystal Chronicles souffrent du même problème). Récemment, même Nintendo renforce ce côté avec New Super Mario Bros Wii, qui propose le même principe, avec un côté compétition mélangé.

On peut aussi citer quelques genres de jeu qui tentent d'inclure de la coopération, sans pour autant avoir des aspects de gameplay d'entraide (du coup, on se rapproche d'un beath'em all). On peut citer les GTA-like qui propose cette capacité comme Crackdown ou Saint Row 2. Même des jeux pas forcément faits pour ça au départ inclut ce type de mode, comme Fable 2 par exemple.
En ce qui concerne les jeux équipes contre équipes, mis à part un des modes de Left 4 Dead, on pourra citer Team Fortress 2 qui, d'un côté, privilégie la coopération grâce à son système de classe très ingénieux, et qui permet des combinaisons entre personnages intéressantes pour maximiser sa stratégie. De plus en plus de jeux multi se base sur un système de classe (Battlefield en tête) et donne un aspect coopération.

Ce qui est marrant de constater, c'est que même les licences connus qui n'avaient que faire de la coopération se mettent à la tendance: MGS Peace Walker privilégie la coop' à 4, Uncharted 2 propose un mode coopération, Dragon Quest IX devient presque entièrement un jeu de coopération sur DS... Même les jeux pour plus jeunes comme la série de Lego (Star Wars, Indiana Jones) promouvoie la coopération, c'est dire que la tendance est à son plus haut point en ce moment, même si ça a eu du mal à décoller.

D'ailleurs, la coopération a développé un aspect du jeu plus drôle en multi: le "coup de pute". Qui n'a jamais tiré exprès sur un pote survivant dans Left 4 Dead en prétextant qu'il y avait un zombie derrière lui ? On peut développer de redoutables techniques pour piéger ses coéquipiers, ça ne sert qu'à pourrir le jeu mais parfois ça fait du bien. D'autres jeux, comme Mario Bros Wii privilégie ce côté-là, et Team Fortress 2 propose la classe à "coups de putes", le Spy...

NB: cet article peut subir nombre de modifications et ne constitue que mon avis. Je mettrais à jour, peut-être, si il y a des réclamations ou encore des insultes (qui d'ailleurs, rebondissent sur mon corps comme des balles de paint-ball).

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Cronos
Signaler
Cronos
Ouais, c'était les prémices!
VieuxGamer
Signaler
VieuxGamer
Je me souviens avoir joué à Doom en coop (2 joueurs humains contre les monstres démons controlés par l'ordi). "Toe Jam & Earl" sur Megadrive était un pur jeu basé sur la coop. Dans le style plates-forme il y avait "World of illusion" (toujours sur la 16 bits de sega et "Goemon Fight" sur SNES (possibilité de monter sur les épaules de son partenaire, de le hisser avec une corde pour l'aider à monter,etc)
Cronos
Signaler
Cronos
Pas tout à fait d'accord sur le jeu en équipe: par exemple si on prend Quake 3, on peut dire qu'un mode comme le CTF représente de la coop, mais un deathmatch en équipe ne vaut pas grand chose en coopération (vu que tout le monde tire sur tout le monde, sauf sur son équipe, sans réelle stratégie).
La coop est pas née avec Gears of War, dit plus haut, mais c'est lui qui l'a, à mon sens, démocratisé.
Mais le sujet est plutôt flou, j'en conviens. et pour le spy, je n'ai jamais dit que c'était le meilleur exemple de coopération, juste dit qu'il permettait des "coups de pute"...
Mais encore une fois, cet article ce n'est que mon avis, il y a sûrement des choses erronés, je ne me proclame pas grand spécialiste, mais juste curieux...
roly
Signaler
roly
Curieux de citer TF2 comme un exemple de coopération, sans citer son ancêtre Team Fortress Classic. TFC qui plus est plus vieux que CS et existait déjà en tant que mod de Quake.
Globalement l'idée de l'article est bonne, et L4D représente aussi pour moi certainement le summum de la coopération parfaitement intégrée au gameplay. Mais au final la notion de coopération se perds entre la notion de jeu d'équipe et individualité au service de l'équipe. Est ce que c'est de la coopération de faire avancer son équipe ? dès lors que l'on joue à plusieurs joueurs, il est certain qu'on a besoin de coopérer avec les autres joueurs pour l'emporter (sauf rares exceptions), du coup, n'importe quel jeu en équipe est de la coopération selon ta définition.

De même, je ne pense pas que la coopération soit née avec L4D ou Gears of War. Je pourrais te citer le mod d'Half Life, Sven coop, qui proposait déjà à des joueurs humains d'affronter des monstres de l'univers d'half life dans des maps spécifiques. Je pourrais aussi te parler de Serious Sam, qui proposait aussi à plusieurs joueurs d'affronter des vagues d'ennemis. Bref, difficile de distinguer de la vrai coopération (à la L4D, à la Army of Two) du multijoueur. On pourrait aussi citer le multi du dernier Splinter Cell, qui proposait des interactions entre joueurs.
Au final, sujet couillu que tu traites, difficile de séparer la coopération de la simple interaction entre joueurs, surtout si toi tu définies l'entraide pour progresser dans le jeu comme de la coopération (ce qui est vrai celà dit en passant).
Au passage, si le spy aide effectivement son équipe, je ne le considère pas comme le meilleur exemple de "coopération" (à mon sens), car il joue solo, dans son coin. Il peut se suffire à lui même. Le medic lui, est un bon exemple de coopération (il est inutile tout seul), il a besoin de coopérer pour tirer le meilleur partie de lui même.