Crito's Bizarre Adventures

Crito's Bizarre Adventures

Par Critobulle Blog créé le 15/07/11 Mis à jour le 25/09/15 à 00h06

Les portes de l'epicness se sont ouvertes ! Toi qui pénètre sur ce blog, abandonne toute logique.

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinémasochisme

                        

Ah oui ! Là je suis content ! Tellement content que je vais poster gratuitement un gif de poney et un autre de Konata pour montrer à quel point je suis content.

 

Pourquoi cette joie, me demanderez vous ? Et bien c'est l'effet RoboGeisha. Un vrai nanar comme on les aime ! Certes il est fait avec les moyens du bord, et ils sont peu nombreux, mais boudiou quel panard ! Allez viendez, je vais vous parler plus précisément de ce film.

              

                                                             Cette image résume parfaitement le film

Noboru Iguchi, ce nom doit parler aux amateurs de nanars asiatiques. Ce petit fripon a commencé en tant que réalisateur de films pour adultes avant de tenter une incursion dans le cinéma plus conventionnel dirons nous. Il se lance en 1997 avec le film Kurushime-san qui donne le ton du style de film dans lesquels s'illustrera ce fifrelin d'Iguchi, le film d'horreur comique. Le CV du bonhomme compte moult films qui font rêver avec leurs titres évocateurs : Machine Girl, Karate-Robo Zaborgar, Dead Sushi, Zombie Ass et celui qui nous intéresse aujourd'hui : RoboGeisha.

        

                                                       Les produits laitiers sont nos amis pour la vie...

RoboGeisha est un film d'action/science-fiction qui raconte l'histoire de Yoshie (Aya Kiguchi), une jeune fille en rivalité avec sa peste de grande soeur Kikue (Hitomi Hasebe), qui est une geisha. Les deux jeunes filles sont invitées un jour chez un client important, Hikaru Kageno (Takumi Saito), qui dirige avec son père une acierie. Lors du dîner, les jeunes filles sont kidnappées et intégrées dans l'armée secrète des Kageno, constituée de geisha tueuses surentraînées. Les deux soeurs vont rivaliser de zèle pour gravir les échelons de la compagnie, perdant de leur humanité à grand coup de transhumanisme que ne renierait pas Adam Jensen. Mais lorsque Yoshie découvre le but terrifiant des Kageno, celle-ci décide de tout faire pour les arrêter. Mais sera-t-elle de taille ?

 

                                                      BANG TEH AWESOMENESS !!! 

Le postulat de départ est extraordinairement génialissime tant il est improbable. Il fallait vraiment être un génie parmi les hommes pour se dire qu'il serait bon de réaliser un film qui parle de geishas cybernétisées. Le scénario est comme on peut s'y attendre, très what the fuckesque. Pourtant, celui-ci ne se départit pas d'une certaine profondeur lorsqu'il aborde les relations entre les deux soeurs. Celles-ci vacillent entre l'amour et la haine, c'en est presque touchant, et c'est surprenant qu'un nanar arrive si bien à retranscrire les relations entre deux personnages. De nombreux films devraient même en prendre de la graine. Un très bon point pour le film, cependant, seules les deux soeurs ont bénéficié d'un tel traitement. C'est un peu dommage que les autres personnages soient aussi stéréotypés, surtout après avoir vu un tel soin apporté à ces deux protagonistes.

                                         

                               Et oui vous avez bien lu, il s'est bien mangé une volée de shuriken rectals...

Le film est bien entendu à prendre au second degré. C'est un nanar, certes, mais un nanar qui s'assume et ça fait du bien de voir ça ! Les acteurs ont un jeu complètement en roue libre, accentuant les grimaces et les cris exagérés, un peu comme dans Battlefield Baseball. Les effets spéciaux sont risibles, mais contribuent à installer l'ambiance barrée du film. C'est moche, c'est kitsch et donc, c'est génial. Pour ma part j'ai été très fan du Robot-Château qui détruit les immeubles qui se mettent à saigner du sang numérique. Le propos loufoque du film est par ailleurs appuyé par une vraie inventivité pour les armes et les mises à mort. Le lait de Tengu, qui fait fondre le visage, l'épée popotin, l'hadicap-gun, le meurtre par crevettes frites...L'imagination de Noboru Iguchi semble sans limites, allant même jusqu'aux frontières d'un mauvais goût vraiment jouissif.

      

C'est une geisha qui se tranfsorme en tank pour combattre un chateau-robot ! Vous avez besoin de plus de raisons pour voir ce film ?!

      

                                          J'ai de sérieux doutes à propos de l'ergonomie de ces lames...

Vous l'avez compris, j'ai beaucoup aimé ce nanar ! Gore, mais grandguignolesque, sexy-crade, le film se regarde pour ce qu'il est : un film de série B qui s'assume. Pour peu qu'on ne soit pas rebuté par le mauvais jeu d'acteur (là encore complètement assumé) et par des effets spéciaux qui font mal aux yeux, RoboGeisha est un film satisfaisant. Et si vous êtes amateur de nanar, plongez vous avec délices dans cet excellent mauvais film qui devrait égayer vos soirées de cinémasochiste. Ne vous en privez pas, vous pourriez rater l'occasion de passer un excellent moment ! Ah ouais je suis vraiment content, ça fait du bien de constater qu'un mauvais nanar sera toujours plus drôle qu'une excellente comédie !

            

                                                      La voix off de la bande-annonce est mythique.

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Commentaires

KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

@KingTeDdy si tu as aimé Machine Girl tu aimeras RoboGeisha Image IPB


Oh j'ai trouvé ça drôle surtout par ce que j'avais quelques bières dans le gosier. Je ne suis pas certain d'aimer ça en temps normal. XD
C'est comme l'idée de regarder un film Troma, sobre. XD
Critobulle
Signaler
Critobulle
@Liehd c'est du gore gentil, du gorinet tout mignon :lol:

@KingTeDdy si tu as aimé Machine Girl tu aimeras RoboGeisha B)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
C'est plein de tendresse et de poésie, Calamari Wrestler :lol:
Ici, j'ai un peu peur que le gore me laisse sur le carreau. C'est que je suis une petite chose sensible, moi. Je classe le Labyrinthe de Pan dans la même catégorie que Bad Taste... ;)
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY
La bande-annonce nous avait fait beaucoup rire, moi et des amis. On s'était dit qu'un jour on oserait le regarder. Bon ce jour n'est pas encore arrivé... Mais on a regardé The Machine Girl et c'était déjà bien WTFesque! (D'ailleurs le réal devrait contacter Suda 51. Je veux trop voir une adaptation de No More Heroes par ce type XD)
Critobulle
Signaler
Critobulle
@Ipiip et oui en effet c'est le même galopin qui a réalisé Tokyo Gore police ! J'ai bien envie de lire ta review, j'avoue que même si je connais, j'ai jamais vu "Versus" :blush: mais la réputation de Kitamura dans le ouatezeuphoque n'est plus à faire c'est vrai :D
ipiip
Signaler
ipiip
aaaah ce film fantastique que j'ai vu en VO non sous titrée. ben j'ai quand même tout compris :D
Ya pas de lien avec tokyo gore police ? il me semblait que c'etait le même réal' ! Dans le watzefuck de qualité il y a aussi "versus" avec le même gars qui a ensuite realisé les cinematiques de metal gear twin snakes... oh allez je vous fait une review pour demain ;)
MonkeyShadow
Signaler
MonkeyShadow
Je m'en lasse pas de ce trailer :lol:
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
J'avais déjà vu ce trailer, c'est vrai que ça fait envie... :bave:
Enfin il en montre un poil trop ! :/
Critobulle
Signaler
Critobulle
@Liehd c'est plus dans la mouvance Calamari Wrestler en terme de WTF :D Même si pour moi, le nanar de mes rêves, ça reste Vincent Lagaf' déguisé en Lapin Geisha

Mais je vous le conseille ce film les gens ! Un très bon nanar assurément !
Jeremyray
Signaler
Jeremyray
Battlefield Baseball et sa VF extraordinaire = best film ever Image IPB
J'essayerai de regarder RoboGeisha, ça a l'air tout aussi délirant :)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
J'ai un peu de mal avec le cinéma d'art etd 'essai quand il n'y a pas de lapins, mais quand ça passera sur Arté, j'y jetterais un oeil attentif.

En terme de WTF, tu lui mettrais combien, sur l'échelle dite d'"Executive Koala" ? Non parce que depuis que j'ai vu ce film, curieusement, je suis devenu un peu blasé, cinématographiquement.
Du genre "un robot Geisha ? Oui, et alors quoi ?" :lol:
Jonah
Signaler
Jonah
o_o
chocolat
Signaler
chocolat
En parlant de la bande annonce, cette musique elle vient d'où? Je la connais, j'en suis sur!!
Un génrique français d'une émission? Un sitcom? ...

Robot Geisha, je compte le voir c'est tellement WTF que ça mériterait un jeu!

Édito

Bon j'ai eu un gros moment de flemmingite aigue, mais depuis Juillet en fait, ce blog est entré dans sa troisième saison. Mais comme là, j'ai un sursaut de motivation, on va faire comme si je n'avais pas lézardé comme un gros viandard depuis cet été.

 

Et n'oubliez pas de croire en mon brushing, car mon brushing croit en vous.

Ancien Prez Critomore,

pire éditorialiste de blog de ce coté de la Galaxie.

Archives

Favoris