LE PIXEL VAINCRA!

LE PIXEL VAINCRA!

Par Cormag Blog créé le 25/10/12 Mis à jour le 23/01/15 à 13h40

BLOG FERMÉ. En cours de déplacement vers https://cormaglpv.wordpress.com/

Ajouter aux favoris
Signaler
Le reste!

En général, c'est plutôt rare que je me mette sur un jeu dès sa sortie. Mais ce petit jeu indé à vite retenu mon attention, et il semble que pas mal de joueurs s'y soient mis aussi, voyant ce titre comme un grand succès en devenir. Et comme il y a pas mal de choses à dire dessus, cet article aura pour but de lancer le débat.

 PS : ce billet n'a absolument pas pour but d'être objectif, contrairement aux reviews que je publie d'habitude. D'ailleurs, je continue d'y jouer en même temps que je le rédige.

(Aucun rapport avec un professeur d'alchimie irascible dans ce jeu.)

 

Déjà, le nom du jeu (en français "L'Héritage de Rogue", Brian is in the kitchen toussa toussa...) m'a fait tiquer. Vouloir faire un clin d'oeil à un autre jeu est louable sur le papier, mais faire référence à Rogue, un des fondateurs du style "dungeon crawler" datant de 1980, c'est plutôt bourrin. Surtout quand ceux qui se rappellent y avoir touché à l'époque doivent se compter sur les doigts de la main.

 

(Vous trouvez ça moche? C'est normal.)

Metroidvania Legacy...

Bref, passons sur les questions patronymiques. Dans les faits, on à plutôt l'impression de se retrouver devant un Castlevania époque Symphony of the Night. Pas de progression balisée par des niveaux, mais un immense château et ses dépendances à explorer librement. Et à l'inverse de la demeure de Dracula, aucune zone n'est bloquée à moins d'avoir obtenu une capacité spéciale pour y accéder. Le level design est lui aussi assez ressemblant, entre éléments destructibles, pièges et autres plates-formes temporaires.

D'ailleurs, le personnage que vous contrôlez à aussi pris des cours chez les Belmont, mais il y a encore du boulot de ce côté-là. La maniabilité est dans l'ensemble bonne, les contrôles sont réactifs et votre preux chevalier propose une bonne mobilité. Mais elle est aussi peu trop nerveuse à mon goût, ce qui la rend imprécise lorsque les salles commencent à être chargées en ennemis et autres planchers de pics. On se retrouve vite à prendre des coups bêtement en rentrant dans les monstres juste après un saut ou une de nos propres attaques, et votre précieuse barre de vie n'a pas besoin de ça pour fondre comme neige au soleil...

(Les développeurs ont peut-être aussi joué à DoDonPachi, ça commence à se voir.)

 

Game Over Legacy...

J'espère que vous ne faites pas une crise d'angoisse à l'idée de voir votre héros aller ad patres, parce ce soyez sûrs d'une chose, il va crever. Et sa descendance avec lui, d'ailleurs. La mort est la colonne vertébrale de la progression dans Rogue Legacy : il n'y a pas de système de point d'expérience, seul l'argent que vous accumulez sert à acheter des améliorations et autres pièces d'armure. Et vu que l'entrée du donjon se verrouille à votre passage, le seul moyen de faire vos emplettes est d'en ressortir les pieds devant!

Sur le papier, ce système est pas mal, mais il a aussi ses limites. L'arbre des upgrades à débloquer possède beaucoup d'étapes obligatoires, notamment l'ouverture de nouvelles classes de personnage, et la difficulté assez élevée fait qu'on est plus ou moins "obligé" de mourir pour progresser sans trop de problèmes. De même, la courbe de difficulté pas toujours équilibrée fait que les phases de farm pour amasser de la fortune sont parfois trop longues. Mais ce problème se résout de lui-même passé un certain niveau, donc au final, ce n'est pas trop handicapant pour l'expérience de jeu.

 

(Les affrontements contre les boss sont particulièrement ardus. Difficile de ne pas être débordé!)

 

INTÉRÊT POTENTIEL : 14/16 (18?) sur 20 [1]

Ma "note" ne vous évoque pas grand-chose? Je m'explique. Pour moi, Rogue Legacy est un jeu avec un bon nombre de qualités, qu'elles se trouvent au niveau de la réalisation ou du gameplay. C'est ce que je pense de ce titre, même si vous pouvez être amenés à en douter à la lecture de cet article. C'est peut-être le seul jeu à avoir aussi bien repris le concept de "Metroidvania" depuis un bon moment, et rien que pour ça il mériterait une bonne partie de sa note, en plus d'ajouter un système de progression du personnage complet et assez bien ficelé.

Mais il faut aussi prendre en compte les quelques lacunes de gameplay et la courbe de difficulté en dents de scie, qui peuvent rebuter les moins patients des joueurs... Donc, voilà mon verdict. Pour Rogue Legacy, un 14/20 est assuré, et un 16 largement défendable au vu de ses atouts (et je vous laisse découvrir certains d'entre eux en y jouant). Mais pour lui décerner un 18, il va falloir me convaincre davantage, et qui sait, ce sera peut-être vous qui y parviendrez.

 

Je compte maintenant sur vous pour alimenter le débat, pour qu'on entende autre chose que des "meilleur jeu indé de l'année lol"! Sur ce, je retourne sur ma partie en cours, et sur la préparation de la prochaine émission sur Twitch avec mon compère Atylon, pour laquelle j'espère faire une annonce dans les prochains jours. Et puis merci pour les plus de 3000 vues sur le billet abécédaire, dont je reparlerais aussi bientôt. Sinon, passez de bonnes vacances, avec du soleil et plein de jeux à torcher!

Stay tuned!

 

 

[1] : J'utilise aussi ce système de notation comme un premier ordre de mesure lorsque je fais une review complète, sauf que c'est la première fois qu'il reste au final!

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Cormag
Signaler
Cormag
@Los Angelinos : je vais jeter un coup d'oeil, merci pour l'info!

@ Lyhanna : Et tu as raison de trouver ça hallucinant. Le problème, c'est que beaucoup ont vu en Rogue Legacy le nouveau Isaac (et moi aussi dans une moindre mesure, c'est pour ça que j'ai voulu en faire un article). Mais jouer sur la fibre nostalgique, ça ne suffit pas pour faire un grand jeu.
Lyhanna
Signaler
Lyhanna
un systéme de jeu qui s'essoufle très vite et qui paye cher le prix de ses qualités, je suis d'accord.

Perso j'avais fait la démo et je l'ai préco, je l'imaginais bien plus long en fait.

J'ai lu plusieurs fois sur des forums qu'il était meilleur que Binding of Isaac, à mes yeux c'est hallucinant de dire un truc pareil. La richesse et le gameplay de Isaac sont franchement incomparables...
LoS AnGeLiNoS
Signaler
LoS AnGeLiNoS
Si tu veux écouter un avis sur Rogue Legacy, télécharge le podcast Hautbasgauchedroite session #49 (il devrait arriver ce soir ou demain max). Hobes y donne son avis éclairé sur ce jeu ma foi intéressant.
Cormag
Signaler
Cormag
Ah, je ne se suis pas le seul à tiquer sur la référence à Rogue! C'est d'ailleurs pour ça que je préfère le terme de "dungeon crawler" pour qualifier Rogue Legacy ou Isaac Même si ce terme n'est pas plus utilisé par les joueurs, à mon grand regret.

Après, par rapport au contenu qu'il propose, c'est vrai que j'aurais aimé un peu plus de secrets à débloquer, mais il y a un défaut de conception du jeu : le donjon est généré de manière totalement aléatoire, sans prendre en compte le personnage qu'on a au moment d'y pénétrer. Du coup, une partie des coffres et autres bonus sont inaccessibles faute d'avoir la bonne classe (qui est choisie semi-aléatoirement) voir le trait "nanisme", qui est encore plus rare.

Certains m'avaient dit que RL et Isaac n'avaient aucun rapports entre eux. En réalité, ils ont la même moelle épinière (donjon aléatoires, beaucoup de bonus, die and retry), mais Isaac propose une formule plus simple et équilibrée. Et surtout, son gameplay n'a aucune faille. C'est globalement ce qui manque à Rogue Legacy pour être un très bon, voire un excellent jeu.
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Le titre du jeu fait pas directement référence à Rogue, mais aux Rogue-like. Okay c'est pareil, mais les rogue-like sont de plus en plus à la mode chez les indé en ce moment (et bizarrement le terme est quasiment jamais employé sur les sites français...), à savoir the binding of isaac, spelunky ou FTL (et donc parmi les meilleurs jeux indé de ces dernières années).

Le problème, c'est que justement là il s'éloigne énormément du rogue like, à savoir : génération aléatoire et permadeath.
Ici on a qu'une fausse perma death et la progression est en partie sauvegardée, voire complètement.

Je sais pas ou tu en es, mais pour moi là, en train de lutter contre le 4ème boss, le jeu est maximum a 10/20.

Oui, c'est facile d'être a fond dedans au début, mais le jeu propose rien de nouveau après 8 heures que pendant les 10 premieres minutes, et y'a aucune progression du coté réel de l'écran, juste quelques stat.

Bref, pour l'instant j'dirais que c'est chiant, j'vais attendre de le finir pour dire officiellement que c'est de la merde è_é

Édito

Une présentation un peu plus développée s'impose...

23 ans, amoureux du jeu vidéo (et des pixels qui tâchent, mais ça vous l'aurez déja compris!) depuis toujours. J'ai commencé ma carrière de bloggeur de mauvaise foi sur le défunt JVN.com, devenu le site du magazine JVM.

Mon crédo? Parler d'un jeu, mais pas que. L'univers du jeu vidéo est vaste et connecté, et c'est un peu dommage a mon goût de se borner à un simple sujet de test. Et comme je suis passionné et que j'adore faire partager cette passion, quoi de mieux que de prendre la plume pour ça!

A part ça... Je commence depuis quelques temps, ou plutôt plusieurs mois, à m'imposer différents défis sur certains de mes titres favoris, qu'il s'agisse de speedrun ou encore de parties à handicaps. C'est une façon différente de jouer, ainsi que de voir les jeux qu'on à aimé sous un angle nouveau.

 Cormag.

Quelques haut-faits perso :

 

 

Pour garder le contact :

ask.fm/CormagLPV

Licence Creative Commons
Mes textes personnels (images et vidéos exclues) sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 3.0 France. (Faites juste un c/c du blog + un petit MP si vous les diffusez, ça ne mange pas de pain.)

Archives

Favoris