Premium
Signaler
Articles

Disponible depuis maintenant plus de 4 ans, la Wii fait désormais bien partie du paysage vidéoludique, au même titre que ses consoeurs PS3 et Xbox 360. Cette génération, malgré son sobriquet de next-gen, a atteint un âge respectable et une durée de vie qui pourrait les rapprocher de la retraite. Un bilan peut donc déjà se faire. La Wii est une console atypique. Pourtant, si son succès commercial est évident, a-t-elle pour autant tenue ses promesse de « « Revolution » ludique ?

Face aux chiffres, peu de commentaires s'avèrent pertinent. C'est bien simple, sur cette génération de machines, la Wii a écrasé sa concurrence. Atteignant un parc de machines de près 85 millions d'unités, les ventes de la dernière de Nintendo sont quasiment équivalentes à celles de PS3 et Xbox 360 cumulées. Des chiffres stratosphériques, qui replacent Nintendo au centre de l'échiquier après des années difficiles, où Nintendo 64 et Game Cube n'ont pas forcément rencontré leur public. La Wii - et c'est ce qu'on en retient principalement - a surtout permis d'ouvrir le marché à une frange de joueurs plus occasionnels, en démocratisant l'utilisation de notre média. Quelque soit votre opinion sur cette pseudo gué-guerre casuals vs gamers, il faut quand même se réjouir de voir le nombre de joueurs augmenter. D'un pur point de vue commercial, la Wii est une franche réussite et a contribué à changer le jeu vidéo (démarche déjà initiée par la PSone et la PS2).

Le nerf de la guerre reste pourtant d'examiner l'apport purement ludique de cette machine. Il ne s'agit pas ici de juger individuellement les jeux sortis sur la bécane avec ceux de la concurrence. Non, ici on va se poser pour tenter de voir si la « nouvelle façon de jouer » vantée par la Wii, avec apport d'une détection de mouvement, a réellement fait évoluer le jeu vidéo.

Premier constat, les jeux exclusivement jouables à base de détection de mouvements sont assez rares. Pourtant, l'impact de cette nouvelle prise en main peut très bien s'envisager dans un cadre moins exclusifs. Si on observe les jeux Nintendo, on remarque qu'une grande partie n'utilise la détection de mouvements que comme un gimmick. Dans Super Mario Galaxy 2 ou Donkey Kong Coutry Returns, par exemple, une secousse de la Wiimote engendrera un mouvement offensif du personnage (toupie pour Mario, roulade pour Donkey). Si cette fonction aurait pu être aisément attribué à un bouton, sans que cela ne change quoique ce soit, on peut même déplorer qu'en l'état, on perd légèrement en précision et en réactivité (la roulade était pourtant un mouvement primordial dans les DKC Super Nintendo, et sur Wii, je dois reconnaître l'avoir beaucoup moins utilisé). D'autres titres d'éditeurs tiers font un un usage intelligent de cette détection de mouvement (No More Heroes, Madworld), sans pour autant imaginer que ces jeux seraient injouables avec une manette plus classique.

Au lancement de la Wii, beaucoup ont prophétisé que le genre FPS se ferait une place de choix dans la ludothèque de la machine. Quatre ans après, le bilan est assez négatif. Très peu de FPS sont en effet sortis sur la machine, et le niveau est assez bas. Tout juste peut-on citer Red Steel 2 ou Metroid Prime 3 comme bons exemples. Les observateurs avaient oublié que ce qui définit le FPS aujourd'hui, c'est avant tout la prouesse de son moteur 3D, avant sa maniabilité. Et si les rail-shooter se sont montrés plus présents (Dead Space Extraction, House of the Dead Overkill, etc.), leur prise en main n'a fait que reprendre ce qu'offrait le jeu d'arcade depuis des décennies. Pas de révolution ludique à l'horizon non plus.

Même si des jeux « hybrides », couplant maniabilité traditionnelle et détection de mouvement ponctuelle sont de bonne qualité (Zak et Wiki par exemple), soulignons qu'encore une fois, c'est Nintendo qui a su le mieux exploiter son propre accessoire en développant des titres mettant à profit sa nouvelle façon de jouer. Les titres de la gamme Wii-machin se sont avérés être les plus concluants : Wii Sports et Resort, Wii Party, mais n'oublions pas un jeu comme Wario Ware. Si ces softs sont susceptibles de plaire à tous (à titre perso, j'ai beaucoup aimé Wii Sports Resort et Wii Party), il faut tout de même être honnête en faisant part de leur orientation plus grand public. Ce n'est pas absolument pas péjoratif dans la bouche de mon clavier, mais il est clair que ces titres se veulent accessibles et sont destinés à draguer un nouveau public. Faut-il donc conclure que la détection de mouvements n'est envisageable que pour des jeux plus « légers », aux fonctionnalités simples ? Il semblerait bien.

Après une petite réflexion, il semblerait que la Wii ait largement fait évoluer le mode de consommation du jeu vidéo (en témoigne l'arrivé du PS Move et de Kinect), plus qu'elle n'a chamboulé ses mécaniques ludiques ou son gameplay. C'est tout de même un peu dommage et on se rend compte qu'au final, très peu de jeux servent totalement « l'expérience Wii ». A contrario, il semble que la DS, avec son double écran et son aspect tactile, voire même l'iPhone avec son accéléromètre, ont plus contribué à faire évoluer les mécaniques ludiques de nos jeux.

Par CouCou

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Commentaires

onix4man
Signaler
onix4man
J'ajouterai pour rejoindre Tuntun des jeux comme Kororinpa (1 et 2) Super MonkeyBall qui jouissent pleinement de la Wiimote et qui du coup permettent de retirer l'iphone de l'article puisqu'il est cité au titre de ses accéléromètres (histoire de rendre à la Wii ce qu'on lui doit).

J'ajouterai aussi les jeux de caisse (et Kart) qui même si on les prétends moins précis n'en n'ont pas moins apporté une nouvelle expérience de jeu (basée elle aussi sur les accéléromètres). J'ai pris un pied incroyable sur le trop méconnu/mésestimé Excite Truck.

Quant à la question de la précision, j'estime pour ma part que c'est très subjectif ; évidemment exit les phases de sabre pour Red Steel 1 mais dans MarioKart ou Donkey Kong Country Returns, ça repose plus sur le joueur que sur la détection.
fan2jeux
Signaler
fan2jeux
je plussoie cette article. Je trouve que les véritable jeux avec une bonne utilisation de la wiimote sont, metroid prime 3, red style 2, wii sport resort et metroid other m, zack et wiki
D'ailleurs la wiimote n'a jamais été autant bien utilisé que depuis l'apparition du wii motion plus, preuve qu'il y avait un problème.
Le reste ne sont que des guimmick.
Tony12V
Signaler
Tony12V
Ah ça oui j'aime troller sur la Wii ! Et BFBC2 c'est juste un exemple comme un autre. Tu veux des hits qui sont pas des FPS ? Heavy rain, god of war, uncharted, alan wake, little big planet, limbo,...

La Wii c'est la plus grosse blague des consoles "next-gen". Prochaine étape c'est quoi ? Un kinect-like ou t'as plus rien dans les mains pour jouer ? Ooh wiiiiii² !

Bon, stop right here, la Wii pour moi c'est de la merde et ça le restera. Je veux parler de la console en elle même, mais bon les jeux pâtissent forcément de la console... J'avoue que j'avais plutôt bien aimé Zelda je dois l'avouer, mais c'est tout.
Mercucall
Signaler
Mercucall
@tony12v ce que tu aimes c'est troller gratuitement on dirait :)

La WII est la seule console ou tu ne dois pas attendre un fps pour espérer un hit (cela-dit le FPS ça se joue sur pc, c'était le troll gratuit de la journée mais tant qu'on y est :P). Et si le fait que ca te pique les yeux te gène autant que ça, commence par acheter un yuv, ça aide pas mal l'air de rien.

Sérieusement, venir avec des comparaisons douteuses du type la wii ca pique les yeux et la ps360 c'est mieux les fps sont super jolis, c'est un peu n'importe quoi non?
c'est clair que si c'est pour jouer à des fps, ce n'est pas le meilleur choix de consoles possible mais c'est sans doute la console avec la ludothèque la plus originale de cette gen, mais ils font chaque fois un flop alors il ne faut pas s'étonner que les éditeurs tiers la laisse tomber (merci les gamer.....).
La ps360 est tellement mieux, dans les 2 prochains mois tu auras au moins 4 FPS, si c'est pas beau la vie de gamer......
Toutes les consoles ont leurs qualités, mais je pense que la critique des qualités graphiques de la wii est dépassée compte tenu de la qualité générale de pas mal de ses jeux (je n'ai pas dit que ça n'était pas le cas sur la ps360, mais force est de constater qu'on se tappe 15 fps par an pour 7-8 très bonnes licences originales. Le pire étant que ces fps cartonnent).

P.S.: une partie de mon post se veut ironique, sauras-tu la reconnaitre ? :)
Tony12V
Signaler
Tony12V
@mercucall : ah non ça c'est sûr j'y ai pas joué souvent et j'en suis très content ! J'ai joué à Wii Sport, Wii Fit, différents Mario, Resident Evil 4, un jeu du style de Time Crisis, Zelda, mais bon voilà quoi, ça pique les yeux, c'est pas précis...

Mon frère a acheté une Wii il y a longtemps, après m'avoir vu jouer à BFBC2 en réseau sur PS3, il a acheté à son tour une PS3 + Battlefield BC2 et sa Wii il l'a revendu ! Et ça j'aime.
damded
Signaler
damded
Et zut, mon pavé a disparu, le flemme de le ré
écrire.
damded
Signaler
damded
"Et si les rail-shooter se sont montrés plus présents, leur prise en main n
Mercucall
Signaler
Mercucall
@Tony12V tu n'as pas du y jouer souvent ou alors pas aux bons jeux.
Tony12V
Signaler
Tony12V
- graphismes dignes de la génération précédente de console
- prise péritel
...

On se fait chier sur Wii.
tuntun
Signaler
tuntun
Pour l'aspect ludique, je trouve que la wii et la wiimote donc, a de quoi bouleverser certains genre. Je prends l'exemple de PES, qui est pour moi une vraie bonne orientation de la simulation de football. Ca propose une alternative au jeu à la manette classique loin d'être illusoire.
Pour le cas des FPS, il faut quand même remarquer qu'en eux même, la plupart sont très jouables (MP3 et Red Steel 2, mais aussi Golden Eye, CoD, MOH Heroes 2 ou The Conduit) et sont particulièrement agréables à contrôler. La ou ça pêchent principalement, c'est leurs graphismes ou leur level design, ce qui n'est pas un défaut venant de la Wii (pour le deuxième point en tout cas).
Il faut aussi voir du côté WiiWare ou il y a de très bonne chose comme dernièrement Hydroventure, ou And Yet it Moves dispo sur PC mais qui prend tout son sens à la Wiimote.

Au final, je trouve que la Wii à permis deux choses. La première c'est la wiimote, qui sans révolutionner les choses, m'a offert des sensations de jeu différentes (même si c'est du gimmick) des consoles HD, et surtout à permis à un certain nombre de petits studios de continuer à sortir des jeux boites au lieu de les restreindre aux plateformes dématérialisées.
Mercucall
Signaler
Mercucall
@upselo quand on voit le bide de certain excellents jeux "gamer", il ne faut pas non plus se plaindre de l'offre de plus en plus casual des éditeurs.
Je suis d'accord que l'offre casu est de plus en plus abondante mais il est beaucoup plus gênant selon moi de voir que les véritables blockbusters sont en général des suites de jeux peu originaux. Si on veut faire changer les choses, il faut aussi acheter des jeux différents et arrêter d'acheter chaque génération de CoD (pour citer celui-la).
upselo
Signaler
upselo
"il faut quand même se réjouir de voir le nombre de joueurs augmenter" ou pas justement. Quand tes éditeurs favoris décident de consacrer une part non négligeable de leur budget à une autre cible, tu n'es pas franchement gagnant.
Nickie
Signaler
Nickie
Enorme succès populaire y a pas dire, mais perso j'ai jamais été conquis à contrario de ses aînées, que j'ai trouvé toute plus ou moin excellente, Snes et 64 en tête de liste.
La DS également est une fabuleuse machine je trouve.

Mais la Wii c'était clairement pas pour moi.
Le blog de Console Syndrome Editions

Le blog de Console Syndrome Editions

Par Console Syndrome Blog créé le 23/12/09 Mis à jour le 09/02/12 à 18h52

Le blog des éditions Console Syndrome ! Vous retrouverez également quelques articles du site ConsoleSyndrome.com.

Ajouter aux favoris

Édito

C’est avec beaucoup de fierté que nous vous annonçons la sortie de notre dernier livre, consacré à la saga Metal Gear. Pour fêter l’arrivée de la compilation HD de MGS 2MGS 3 et Peace Walker, et en attendant la sortie de MGS 3D sur 3DS, nous vous proposons ce nouvel ouvrage qui décrypte et retrace l’intégralité de la série. Le livre est d’ailleurs disponible dès maintenant. De quoi fêter dignement les 25 ans de la franchise phare de Konami !

Caractéristiques de l’ouvrage :
Format : 160 x 240 mm
Couverture : cartonnée, vernis UV sélectif
Nombre de pages : 200
Impression : noir et blanc
Auteurs : Nicolas Courcier, Mehdi El Kanafi et Damien Mecheri
Prix : 18 €

Du premier Metal Gear paru en 1987 au récent Peace Walker, parcourez les étapes de création de ces jeux, avec moult anecdotes historiques. Découvrez également un portrait de Hideo Kojima, le créateur indissociable de son œuvre. Revivez ensuite l’intégralité de la chronologie du scénario, relaté dans tous ses détails et sa complexité, et couvrant près de 114 ans d’histoire, de la naissance des Philosophes à la vieillesse de Solid Snake ! Enfin, laissez-vous tenter par de nombreux décryptages et des analyses, s’intéressant autant au gameplay, à la mise en scène, aux idées folles de Kojima ou encore aux divers messages véhiculés.

Au niveau de la forme, nous vous proposons un livre dans la droite lignée de ce que nous vous avions offert avec Zelda, chronique d’une saga légendaire. Un façonnage de haute qualité donc, une couverture cartonnée, un vernis sélectif et un tranche-fil. De quoi démarrer une jolie collection !

Commandez dès maintenant ce livre sur le site des éditions Pix’n Love !

Il sera également disponible très rapidement dans le circuit de distribution classique (Fnac, Virgin, Cultura, Amazon, centres culturels Leclerc, etc.).

Archives

Favoris