Le Blog de CkoS_so, petits tests et avis

Par CkoS_so Blog créé le 13/08/10 Mis à jour le 07/02/11 à 17h20

Bonjour à tous amis Gamer de tous poils et de tout horizons. Ce blog me permettra de mettre en ligne divers tests très courts, allant à l'essentiel ou des réflexions sur un jeu en particulier.

Bonne lecture à tous.

Ajouter aux favoris
Signaler

 

"Attention spoil dans le 6eme paragraphe"

 

                Bioshock 2 est sortit chez nous le 9 février 2010, ce qui nous permet d'avoir un peu de recul sur ce jeu. Pour comprendre l'engouement autour de ce jeux il faut remonter au 31 août 2007 avec la sortie de son grand frère. A l'époque Bioshock 1er du nom se fit remarquer de par son univers unique entre modernité et old school, à son ambiance et son gameplay. Donc presque 3 ans après, quoi de neuf dans cette suite ?

                Tout d'abord, le tout se passe 10 ans plus tard et on oublie Jack, l'humain pour incarner un des fameux et terrible Big Daddy. Enfin, terrible, tout cela reste a voir, car tout Big Daddy que l'on soit, le fait d'être une série plus ancienne, la série Delta, fait que l'on est en fin de compte relativement vulnérable. De plus les armes utilisées sont, Big Daddy oblige, plus imposantes. Au revoir « mitraillette » et bonjour « gatling », au revoir « clef a molette » et bonjour « foreuse ». Finalement l'impression de puissance de "Monsieur P" n'est pas si sidérante que ça quand on se rend compte du nombre de balles qu'il faut tout de même envoyer sur les pauvres ennemis et la facilité avec laquelle ils font virer notre écran au rouge seulement armés d'un vieux revolver rouillé. D'un autre côté le fait d'être sujet Delta nous permet d'utiliser notre arme avec la main droite et les plasmides, ces fameux pouvoirs avec la main gauche. Cela permet de rendre le gameplay plus nerveux et les combinaisons plus aisées, plus naturelles. Plus besoin de switcher entre les deux ce qui est vraiment un plus ! En ce qui concerne les plasmides d'ailleurs, maintenant leurs évolutions apportent de réels changement au niveau des effets. Ainsi votre simple petit nuage d'insecte au niveau 1 se transforme en parasite une fois qu'ils ont tué leur première victime pour mieux s'attaquer à une autre se promenant trop près au dernier stade de leur évolution.

                Parmi les nouveautés dues à notre nouveau statut de protecteur, la relation avec les petites soeurs se retrouve elle aussi changée. Il nous faut maintenant les séparer de leur protecteur (comprendre : le liquider) pour ensuite leur faire récolter le précieux Adam sur certains cadavres indiqués et comme dans le premier Bioshock, les sauver ou les "colleter". Au début il s'agit d'une bonne idée mais je cela devient vite rengaine et que cela rajoute de la durée de vie de façon artificielle : car même si piéger une zone en vue de protéger notre petite glaneuse est agréable, au bout de la dixième fois cela l'est un peu moins.

          

 

      Parmi les changements nous pouvons noter un remaniement du système de hack des robots : fini la plomberie à la Super Mario et bonjour le mini -jeu, sans pour autant mettre le jeu en pause. Je trouve que c'est une bonne idée de ne plus couper l'action et que cela rajoute un peu de stress lorsqu'aux prises avec les chrosomes nous devons tenter de "rallier" une tourelle à notre cause. Autre changement, fini l'appareil photo servant à analyser les chrosomes afin d'augmenter nos capacités contre eux. Une camera vient le remplacer de manière fort avisée. Finie l'inactivité et les mains prises par l'appareil en vue de prendre un bon cliché et par la même occasion une bonne baffe, maintenant vous lancez l'enregistrement et à vous de faire une mise à mort originale et diversifiée. Les phases de recherche sont donc plus dynamiques aussi, moins contraignantes.

                Pour ce qui est du bestiaire, peu de nouveautés. Dans les ennemis basiques nous ne notons que l'arrivée des Brutes, croisement entre un chrosome de mauvaise humeur et un Bélier. Ce dernier ayant la mauvaise habitude de vous lancer au visage ce qui lui passe sous la main ou de vous foncer dessus. Nous avons aussi le droit à de nouveaux protecteurs, dits "éliminateurs" plus puissants que les anciens modèles, mais la grande nouveauté se nomme « grande soeur ». Dotées d'un design original, mélange de grâce et des caractéristiques des Big Daddy tels que le scaphandre, celles-ci sont bien plus vives et dangereuses que ces derniers. Cela permet de rajouter un peu de stress et surtout de nous faire affronter un adversaire vraiment différent des autres. Les principaux soucis avec les Big sister sont que premièrement que vous décidiez de sauver ou de tuer les petites soeurs, leurs grandes soeurs apparaitront tout de même et toujours avec la ferme intention d'en découdre mais surtout cela se produit de façon prévisible. Vous venez de vous séparer de la dernière petite soeur d'un niveau, vous savez donc que dans la minute qui vient son terrible cri va se faire entendre et vous allez devoir l'affronter. De ce fait elles perdent un peu en intensité mais reste tout de même le nouvel adversaire le plus original et le plus agréable à affronter.

         

       Pour ce qui est de l'ambiance, l'histoire du premier opus et surtout de Rapture, cette ville étant réellement une personne à part entière dans cet univers, est resituée dans le parc d'attractions afin que les nouveaux venus ne soient pas trop perdus. L'histoire d'ailleurs bien que très agréable me parait un brin en dessous de celle du premier épisode, Lamb ne parvenant pas au niveau de Ryan. Il faut tout de même reconnaitre que vers la fin l'histoire se dévoile réellement et nous procure même un passage vraiment sympathique. Le fait de jouer dans le corps d'une petite soeur, de voir ce monde au travers de ses yeux est fort agréable et change vraiment le gameplay. Il s'agit sans aucun doute d'un des passages m'aillant le plus surpris. Il y'a aussi les phases sous marines, servant de pause entre deux scènes d'action. Je trouve que l'autre utilité de ces scènes est aussi de repositionner l'histoire et Rapture dans son concept, celui d'une ville sous marine, fait que l'on peu oublier ou du moins mettre de côté. D'ailleurs ces fonds marins sont assez bien representés. Certes, les graphismes ne se sont pas améliorés de façon incroyable mais restent tout de même agréables à regarder. Comment finir sur l'ambiance sans parler de la mise en scène, de ces micro-scénettes entre deux chrosomes tentant de kidnapper une petite soeur des mains de son protecteur le tout sur fond de Jazz. Car oui la musique et l'ambiance sonore de ce Bioshock 2 est comme celle de son grand frère, vraiment excellente.

                Dernier ajout, le mode multi-joueurs : cela part d'une bonne attention et le principe est sympathique. De plus ce mode s'intègre bien au monde, sensé se situer avant la chute de Rapture, plus précisément à son début où le joueur incarne un chrosome qu'il fera évoluer. Bien que les bonnes idées de gameplay soient réutilisées telle que le binôme arme/Plasmide ou  la caméra permettant d'obtenir un bonus contre tout ennemi défait puis pris en photo, je n'ai pas vraiment réussi a me passionner pour ce mode. Tout d'abord l'action n'est pas vraiment dynamique, on a l'impression de diriger des camions plus que de rapides bolides. Le fait de devoir monter de niveau pour avoir accès aux équipements les plus avantageux est sympathiques et des jeux tels que les moderne warfare le font déjà avec succès mais deux problèmes se présentent ici. Premièrement les premiers niveaux sont vraiment un calvaire à passer du fait du peu de performances du matériel de base. On a donc plus l'impression d'être une cible mouvante avec un vieux revolver face à des chasseurs équipés de lance-missile et mitraillette custom. Le deuxième problème vient de la politique de 2Kgame de sortir des téléchargements payants permettant aux acquéreurs d'avoir accès à du matériel plus performant ce qui coupe la communauté multi-joueurs en deux, mais les laissant tout de même s'affronter. De plus il ya tant d'excellents jeux multi-joueurs que je me pose réellement une question, Bioshock 2 arrivera t-il à se créer une communauté pour faire vivre ce mode ?

                Bioshock 2 propose de réelles bonnes innovations mais la surprise du premier épisode n'est plus et bien qu'étant un très bon jeu, l'écart le séparant de ce dernier n'est peut être pas assez significatif pour vraiment renouveler la saga, mais en avait-elle besoin ? Nous sommes plus devant la suite sage d'un excellent jeu, tentant d'apporter des retouches sans vraie innovation.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris