Bréviaire des vaincus - Expérimentations littéraires

Bréviaire des vaincus - Expérimentations littéraires

Par maitrenanar Blog créé le 30/04/10 Mis à jour le 26/07/14 à 13h50

Le Bréviaire des vaincus vous proposent une plongée originale dans la littérature : science-fiction, romans noirs, fantastique ou oeuvres inclassables. Nous sommes ouverts à toutes les propositions, ceci est un terrain propice aux expérimentations littéraires !

Ajouter aux favoris
Signaler
Le monde du manga a connu ses écoles, tout comme la littérature française (et les littératures d'autres pays). Manifestes, oeuvres fondatrices servent à créer un mouvement culturel. Dans les années 70, alors que le manga est encore vu au Japon comme un loisir pour enfant, plusieurs auteurs décident d'écrire des oeuvres pour les adultes. Les sujets sont noirs, traitent parfois de sexualité, souvent de violence voire de social. Bref, le gekiga apparait. Yoshihiro Tatsumi le raconte très bien dans son sublime Une Vie dans les marges.
 
 
Hitler, de Shigeru Mizuki
 
Vers cette époque, Shigeru Mizuki imagine Hitler, une biographie dense et intelligente sur le dictateur allemand. L'idée de Mizuki est simple mais brillante, et finalement trop rare. Il ne s'agit pas de proposer une énième charge ou caricature du politicien (« le monstre », « le Mal »...) mais de restituer fidèlement, sans parti-pris, l'histoire de cet homme.
 
 
On découvre ainsi l'artiste frustré, le militaire patriote, le désir politique et idéologique d'une Allemagne unie (laver l'affront du démantèlement du pays par les gagnants), etc. Point de leçon de morale, juste une restitution fidèle, précise (de nombreux références : dates, événements, personnages...) qui jalonnent un parcours éclair de la naissance à la chute.
 
 
Même si le sujet est connu et rabattu, on apprend quelques petites choses. De l'ordre de l'intime ou non. Parfois, le manga devient bouffon, comme pour désarmer la lourdeur du propos. Mais jamais ces écarts ne décribilisent l'ensemble. Le tout est cohérent, audacieux et intelligent et présente, dans une perspective d'apaisement et de compréhension (et non de haine et de vengeance) le destin d'un homme politique. Une société apaisée se doit de regarder son passé dans le calme, les yeux dans les yeux...un idéal rarement atteint.
 
 

Pour nous suivre plus facilement, abonnez-vous à notre flux RSS :http://feeds.feedburner.com/BrviaireDesVaincushttp://feeds.feedburner.com/BrviaireDesVaincus
 
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Bon, j'aurais du mal à avoir un bouquin avec une énorme croix gammée comme ça chez moi ! ;/
I-FRIQIYA
Signaler
I-FRIQIYA
Merci ça donne envie


Skander D.

Édito

Oeuvrant sous le pseudonyme d'Alfoux, je vous propose ici de découvrir les talents d'hier (oubliés) et les talents d'aujourd'hui et de demain. Des personnes intelligentes et proposant des écrits sortant des sentiers battus.

Archives