Blog d'un cochon aviateur au nom hybride

Blog d'un cochon aviateur au nom hybride

Par Vicporc Blog créé le 29/04/12 Mis à jour le 31/12/14 à 16h33

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Critiques et Découvertes (Jeu vidéo)

Cet article est a lire avec cette musique en fond sonore.

Hier, j'ai fini Assassin's Creed Revelations. Et je me suis dit qu'un petit article ne ferait pas de mal. J'avais fini Assassin's Creed 2 des mois auparavant, mais je n'avais rien écrit dessus. 

Assassin's Creed Revelations aurait pu s'appeler autrement. Il aurait pu s'appeler Tourisme Simulator. Mais un tourisme simulator extraordinairement bien maitrisé, a mon sens. Du moins dans sa partie graphique et artistique. Mes jeux favoris, ce sont ceux qui me font voyager, indéniablement. C'est pour cela que j'ai tant aimé Okami, Xenoblade et Endless Ocean, et que j'ai détesté FF XIII. C'est aussi pour la notion de voyage, de visite d'un univers singulier que je suis allé vers la franchise Assassin's Creed. Assassin's Creed deux ne m'avais pas du tout déçu a ce niveau. Il m'a offert un monde ouvert magnifique, une superbe reconstitution de villes historiques de l'histoire de l'italie, des variétés architecturales, des visites dans des sublimes batiments, m'a fait connaitre des choses, a travers les textes de renseignements sur l'histoire intégrés au jeu. Si l'Italie était belle, Constantinople est sublime.

Peut être car c'est une ville que nous, français, connaissons moins, et que le dépaysement en devient donc beaucoup plus fort. Les équipes d'ACR ont retranscrit de manière remarquable la lumière de l'Orient, et le coucher de soleil sur la Corne D'Or, mine de rien, ça fait son petit effet, la première fois. Architecturalement, même si on pourra pinailler en disant que les modèles graphiques se répetent, le travail est toujours aussi génial, avec une grande variété dans les quartiers, riches, populaires, a moitié délabrés. J'ai voyagé sur les toits, dans les anciens forums romains, contemplé les voiles rouges des bateaux au couché du soleil. J'ai trippé. Comme j'avais trippé en Italie. La visite de Sainte Sophie en étant le paroxysme. Alors oui, c'est toujours la même chanson, on court dans les rues, on saute de toits en toits, mais bon dieu, c'est beau. C'est super beau. Assassin's Creed m'a plongé virtuellement, mais de manière active et "immersive" dans une ville que je ne connaissais jusqu'alors que grâce au livre de Mathias Enart, "Parle leur de batailles, de rois et d'éléphants". La reconstitution est géniale, et on en prend plein les yeux.

Mais il n'y a pas que Constantinople qui est magnifique. Le reste l'est aussi. Les costumes des Assassins, les bijoux, les tapis, les habits des marchands et des personnages (même si ils ne sont pas tout le temps mis en valeur par la technique, malheureusement). Le passage en Cappadoce, la ville troglodyte, est fantastique d'un point de vue artistique, il est d'ailleurs dommage que le passage ne soit pas plus long, tant le design envoie du rêve. Masyaf aussi est magnifique, avec son immense forteresse. Les ruines englouties décrochent la machoire. Les intérieurs, aussi, le QG des assassins, la librairie de Sofia, la boutique de Piris Rei. Ce jeu est une merveille artistique, a défaut de l'être au niveau du gameplay et du scénario. Dans cet AC, j'ai ressenti la même envie que dans Xenoblade. Laisser tomber le jeu, et aller voir l'univers, le fouiller, admirer tout ce que les artistes ont crée. Alors, quand en plus on a un contexte historiques et qu'on apprend des choses, c'est encore mieux.

Assassin's Creed fait partie de cette catégorie de jeux qui ont une DA splendide mais rien autour. Enfin, je suis méchant. Quoique. C'est très automatisé, trop automatisé. C'est facile, on se répète, on tue tout le monde en deux secondes en appelant ses assassins. On se fait un peu chier. Les missions sont tout le temps les mêmes. Le système de combat est aberrant (car on appelle yne QTE déguisée un système de combat). Mais c'est classe. Pouvoir se poster en haut du mat d'un bateau et sauter sans avoir a se soucier de la hauteur de la chute, c'est classe. Tuer tout le monde en étant ultra agile, c'est classe. Se suspendre a 100 metres au dessus du sol a une main, c'est classe. Incohérent, mais classe. Les défauts, je n'en ai rien eu a faire, la ou certains n'ont vu que ça. Car je n'ai recherché que la DA, et le voyage, alors le gameplay est chiant, on appuie sur trois boutons et tout se fait. A coté de ce gameplay décevant, mais qui a au moins le mérite de ne pas frustrer le joueur dans la contemplation, ou se retrouve avec des phases en vue subjective terriblement mal gérées comme la mort, et des towers défenses atroces, dont je ne parlerai pas au risque de devenir vulgaire très rapidement.

Un point qui m'a étonnament surpris, le scénario. La ou j'avais fini le 2 sur un gros WTF, et trouvé Ezio insuportable, ce Revelations m'a plutôt séduit. Bon, entendons nous bien, le scénario d'Assassin's Creed est une daube sans nom. Les gars, quand on ne sait pas faire de l'histoire fantasmée, on n'en fait pas. Cette histoire de destruction du monde et de ceux qui étaient la avant ne sert a rien, juste a vous décridibiliser, car vous ne savez pas la controler. Par contre, si on enlève le coté WTF et qu'on ne garde que l'histoire d'Ezio a Constantinople, le scénario, a défaut d'être intéressant, et original, a le mérite de poser des personnages charismatiques, soutenus par un très bon doublage. Disons que ce n'est pas le scénario qui vous motivera a faire le jeu, mais il ne le vous fera pas stoper non plus. Enfin, petite phrase sur l'ost, de très bonne qualité, très ambiante. C'est du classique, mais ça marche très bien. Mais bon, on en reparlera probablement dans OSB (T'a vu comment je fais ma pub?)

Petite conclusion après ce texte mal écris (ouais, je ne suis pas Celim ni Pedrof ni Nemesis, What did you expect?). Assassin's Creed Revelations est un voyage sublime, un jeu porté par une direction artistique magique, qui nous transporte dans un univers peu commun. Mais avec pleins, pleins de défauts. A vous de juger ce que vous en retenez. Moi, j'ai retenu la culture que j'y ai gagné et les fantastiques panoramas. Maintenant, il faut que je me trouve le 3, histoire de me ballader dans la campagne américaine. Et j'attends le Black Flag, impatiemment. Je squatterai la console d'un pote. Et je rêve de tous ces jeux qu'ils pourraient nous faire à cette manière, en nous immergeant dans des mondes vivants que nous ne connaissont que par images fixes. Je veux un AC en Inde, en Afrique, en Europe du Nord, dans la Campagne Chinoise, en Australie. Faites moi voyager comme vous l'avez fait. Le jeu vidéo, c'est aussi ça.

Et merci Kalak pour le prêt du jeu ;)

 

Ah, et si quelqu'un veux m'offrir le 3 sur PS3, je ne refuse pas :D

Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Commentaires

Onink
Signaler
Onink
J'avais bien aimé le côté dépaysement du 1 mais le gameplay m'avait grave fait chier.
Par contre je sais pas si le 3 te correspondra, il est moins intéressant artistiquement et architecturalement. La campagne et les villes américaines ça claque bien moins que Constantinople ou Florence. :/
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
"une superbe reconstitution de villes historiques de l'histoire de l'italie"... Je m'insurge ! :lol:
J'avais été assez déçu, notamment par Florence où la topographie n'est malheureusement pas respectée (ce qui fait beaucoup pour le ressenti que l'on a de la ville. Et n'essayez pas de me faire croire qu'une colline à poussé là depuis la Renaissance !)
Et ne même pas faire une mission où l'on utilise les circulations privées des Médicis, quel gâchis ! ... :/

Ah oui, sinon l'article tout pareil hein, moi j'adore pour le dépaysement (et deux trois astuces de gameplay qui ont pas mal amélioré l'expérience entre le premier et le second AC aussi, à l'inverse de Mass Effect les défauts ont été corrigés intelligemment...). Quand j'aurais fait Rome et Constantinople, je te donnerais mon avis sur la fantastique reconstitution... :evil:
b2zo-almendha
Signaler
b2zo-almendha
J'aime la saga Assassin's Creed pour les mêmes raisons que toi : découvrir des environnements passés et apprendre un peu d'histoires en même temps. Ces jeux me font ensuite acheter des livres sur les périodes concernées (Croisades, Renaissance...).
Là je suis en plein Assassin's Creed 3 et c'est toujours un plaisir de ce point de vue là.
Tanel5
Signaler
Tanel5
Le scénario des assassins (altair,ezio, connor, un peu moins lui quand meme, son père est plus cool) est correcte je trouve, ca se laisse jouer et ca ma donné envie de le suivre mais tout les parties avec desmond (et ça s'incruste aussi dans le scénario des assassins malheuresement) sont ultra chiantes. J'aime pas du tout ce concept SF-WTF. Du coup comme beaucoup j'y joue pour le voyage et le dépaysement, l'histoire (celle avec un grand H et celle des perso principaux) des qte avec une mise en scene assez classe (meme si dans les combats du 3, cest un peu plus dur mais pas tant que ca non plus^^) et quelque moment sympa (les batailles navales dans le 3). Le 4 est la piraterie me fait déjà envie.
Kalakoukyam
Signaler
Kalakoukyam
C'est un peu le sentiment que j'ai sur la série tout ça. Au début j'y allais pour l'ambiance et le scénario puis dès la fin du deuxième opus, j'ai laissé tomber tout espoir d'avoir droit à une histoire de qualité qui n'aille pas dans tous les sens. Et c'est vraiment dommage, car c'était plutôt bien parti.

Maintenant les Assassin's Creed, j'y joue pour le dépaysement, la direction artistique... l'ambiance quoi.

J'ai acheté le troisième opus neuf (version collector en plus) mais c'était le dernier. Maintenant, ce sera d'occasion. Tant qu'on le peut encore...
Cinemax
Signaler
Cinemax
J'aime ton article mais pas le jeu.
Le voyage ça ne suffit plus à aimer la série Assassin's Creed, et même si le 3 ne m'avait pas déplu quand je l'ai fais, finalement je n'en retiens rien.
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
J'ai adoré le 1 pour la nouveauté qu'il proposait, et le côté guide touristique. J'ai moyennement aimé le 2 pour le réchauffer et Ezio qui est clairement pas à la hauteur d'Altaïr. Et j'ai pas continuer, me disant que j'allais perdre mon temps, et je m'en remercie d'avoir fait ça. Tant qu'ubi nous vendra le même jeu avec juste une ville différente chaque année, ils n'auront rien compris. En 2013 AC est une série blockbuster, mais c'est parce qu'ils ont bien voulu nous le faire croire.
Niveau Gameplay et repompe c'est au même point qu'un COD qui est... Une autre série annuelle.

J'ai commencé le III, et j'ai bien fait de sauter les deux autres, je n'aime pas du tout. C'est exactement la même chose que le II, avec une maniabilité encore plus aléatoire parce qu'au lieu d'appuyer sur 2 boutons pour faire toutes nos cabrioles, il n'en reste qu'un seul. Alors la ou des jeux dépaysant comme les anciens (à la limite le nouveau) TR ou même Dishonored quoique je n'ai pas apprécié nous proposent un gameplay en béton, et AC nous laisse appuyer sur une seule touche pendant tout le jeu, j'ai fais mon choix.

Au fait, AC III indique clairement qu'on peut passer les cinématiques, pendant toute la cinématique. Si ça c'est pas un signe qu'ils se sont eux même rendus compte que le scénario n'a plus aucune importance :genre:
Voron
Signaler
Voron
Moi contrairement à pas mal de gens j'ai bien aimé la fin du 2. Certes c'est pas très original mais ça accentue le coté gigantesque de l'intrigue (querelles millénaires...) et niveau de la mise en scène c'est surprenant.

Mais cela dit comme toi, les AC je les apprécie surtout pour leur ambiance historique et l'histoire du passé (pas vraiment celle de Desmond). C'est tellement dommage de pas avoir mieux exploité cette double (voir triple) narration...
Celimbrimbor
Signaler
Celimbrimbor
Ah, ouais, en tourism simulator, ça doit passer beaucoup mieux Assassin's Creed. J'ai réussi à aller au bout de Brotherhood je ne sais encore comment.

Cela dit. Bon article, bien mené et clair et tout. J'aime bien.

Celim, merci pour la flatterie, mais faut arrêter, là.
Locutus
Signaler
Locutus
@Liehd : D'habitude, je suis très client pour la SF et le WTF, mais sur cette série, en ce qui me concerne, ça ne passe pas.
Locutus
Signaler
Locutus
Si ils avaient remplacé l'Animus par la Matrice et Desmond par Neo.... :lol:
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Comment t'écris trop mal !

(Ouais, j'suis pas dans la liste de ceux qu'écrivent bien, alors tu le seras pas non plus, ET TOC ! :lol: ).

Ceci étant, je trouve courageux de leur part d'avoir essayé de donner un côté SF-WTF à leur série, où ils auraient pu se contenter d'une intrigue d'époque. OK, a priori c'est raté, mais quand on prend un risque, ben c'est le risque, justement. On ne peut pas gagner à tous les coups.
Locutus
Signaler
Locutus
Que nous raconte tu là, monsieur Victor, tu écris bien voyons, mais passons :D

Tu me redonnerai presque l'envie de relancer Assassin's Creed 2 pour lui laisser une nouvelle chance. Oui, car avant Revelation, il faudrait quand même que je finisse le 2 et fasse le Brotherhood. Mais la répétitivité des missions et le système de combat ont fini par me lasser.

J'aurais pu en faire abstraction et continuer l'aventure, car des jeux répétitifs, dieu sait qu'il y en a !

Mais, en vérité, ce qui me rebute le plus dans cette série, c'est l'Animus et Desmond. Pourquoi avoir inclus ces ridicules éléments de SF. En plus d'être complètement inintéressantes à jouer, ces phases "SF" cassent le rythme d'un merveilleux voyage dans l'Histoire. Je ne parle pas du scénario, mais bien des éléments historiques, des villes magnifiques, des costumes, de l'atmosphère. Parcourir St Jean d'Acre dans le premier ou encore Florence dans le second est un pur bonheur. Ce n'est pas tous les jours qu'un jeu nous offre une telle opportunité. Avoues que cela change des sempiternelles villes Américaines, si belles soient-elles.

Il n'est pas exclus que je relance Assassin's Creed II bientôt... ^^
_Mrrockpsy95_
Signaler
_Mrrockpsy95_
De même ;)
Hyna
Signaler
Hyna
Je n'y pensais plus ! Je dois être mal réveillée. Je reconnais que c'est assez spécial mais bon, comme tu le vois, lorsque quelque chose ne me plait pas trop, j'en fais abstraction (jusqu'à l'oublier) ...
En fait, ce que j'aime surtout dans les jeux Assassin's Creed c'est vraiment le côté historique, découverte, voyage... Et on apprend beaucoup de chose dans ces jeux (encore faut-il faire la différence avec la fiction )
_Mrrockpsy95_
Signaler
_Mrrockpsy95_
Oui, jusque la, c'est bien. Mais ça part en live au moment ou ils ramènent les dieux :D
Hyna
Signaler
Hyna
Tu écris mal ? Crois moi, comparé à moi tu écris très bien !

Magnifique Constantinople en effet, je ne sais pas combien de temps j'ai pu passer à admirer les paysages, les petits détails que tu décris. J'ai beaucoup apprécié le Grand Bazar aussi !
Sinon
SPOIL
J'avais trouvé intéressant qu'à la fin Ezio "croise" Altaïr....mais bon je suppose qu'apprécier ce moment requiert d'aimer un minimum le scénario ^^'

Édito

Toi qui entre ici, abandonne tout espoir. Tu rentres dans le domaine d'un cochon aviateur au nom hybride, dont le pseudo a été crée par l'esprit de la diabolique Metyst. On y parle de jeux flashs, de jeux indépendants, de jeux plus connus, ou pas. On y parle d'art, japonais, chinois, ou international. On y parle parfois de musique, et aussi de grosses conneries. A tes risques et périls, lecteur.

Avatar par Zachula

____

 

____

ORIGINAL SOUND BLOGGERS, podcast sur les musiques de jeu vidéo animé par Poulpyblast, Onink et moi-même. (Et parfois, on a des invités qui transmettent une classe colossale par la voix. Si si.)

Egalement disponible sur Itunes dans la catégorie Podcast > Jeux et Hobbies > Jeu video

_____

Anfawards 2013

 

Krystaward 2013 du "Meilleur Hipster" et "Meilleur faux départ" :3

Archives

Favoris