Les archives d'Aperture

Par Glados Blog créé le 30/10/12 Mis à jour le 04/06/15 à 15h09

Oh! C'est vous? Vous tombez mal je suis en pleine reconstruction de mon installation Aperture Science ravagée par un certain abruti parti faire un tour dans l’espace.
Atlas, P-Body, tendez donc une chaise et une part de gâteau à nos invités pendant que j'actualise les archives d'Aperture....

Ajouter aux favoris
Signaler
(Séries TV)

Interlude #1

 

Ceci est une micro chronique sur un anime coup de c½ur, et une grosse déception entre les grosses rétrospective englobant plusieurs animés que je poste sur le Multivers ^^. Histoire de partager des avis d animation sans me prendre la tête avec des pavés indigestes.

 

Sur ce, bonne lecture ;)

 

Coup de coeur du jour

 

AMAGI BRILLANT PARK

 

  • Genres: comédie / Fantasy / amitiés
  • Auteur: Shoji Gato  / Yuka Nakajima
  • Année: 2014
  • Résumé

 L’histoire débute sur le lycéen Seiya Kanie, beau gosse narcissique du bahut (sisi, dés qu il croise un miroir le mec s y croit a mort ^^) se faisant braquer un fusil par une lycéenne du même bâtiment, Isuzu Sento.  Celle ci lui demande un rancard avec Kanie après les cours dans l Amagi brillant park, parc d attraction s avérant être le parc le plus naze et mal entretenu du Japon. Montagnes Russes allant à 5km/h, mascottes maltraitées et maniacodépressives, quatuor d’actrices de théâtre mal synchronisée et peu motivées, matos détérioré bref, le dernier endroit ou on voudrait aller pour s amuser :p

Une foi la visite terminée, Sento implore à son invité de devenir le gérant du park à sa place car elle l estime assez compétent et mentalement solide pour tenir se poste et ainsi éviter au parc, sa fermeture définitive en Juillet si il ne totalise pas les 500 000 visiteurs.

Seiya fini par accepter et se lance donc dans une série de micro aventures pour redonner a l Amagi BP ses lettres de noblesses.

L’avis personnel

Voila une série que j ai failli éviter car le plot de base ne m attirais pas, la comédie c est pas mon truc. Sauf quand, comme ici présent, l’univers est un délire assumé du début à la fin et qu il est clairement codifié. Dans Amagi, on apprend dés le début que les mascottes du parc sont en fait de vrais personnage venant d un monde féérique et que par conséquent, elle sont bien réelles et pas habitée par un comédien dans un costume. Du coup le décalage entre les personnages humain et ces bestioles à tête de chat géant ou de mouton se baladant comme ci de rien était est assez drôle à suivre. Mention spéciale à la mascotte de Full metal panique présente en tant que mascotte badass responsable du terrain de laser game du parc, aux compétences militaire et détestant se faire traiter ‘d’imitation violant les droits de copyrights ‘ (scène mythique du pilote qui vaut à kanie une droite magistrale XD). D ailleurs, les types de scènes comiques est trop nombreux pour faire une énumération, juste envie de dire qu il y en as un peu pour tout le monde mais ne m as jamais semblé tomber dans le lourd.

L autre point qui m’a vraiment fait suivre la série, le rythme, l animé a beau placer une histoire à chaque épisode, cette histoire arrive à rester dans le fil rouge du scénario (les 3 mois pour atteindre 500 00 visites) et va ajouter dans la continuité des évolutions de personnages, en introduire de nouveaux et même de nouvelles attraction qu on reverra en kameos. la preuve qu un animé de type comédie peu mêler comique de situation et garder une trame scénaristique pour donner envie au spectateur de revenir pour voir la fin.

Seul petit bémol, la série semble devoir se continuer après le dénouement et on s attend à une saison 2 pas encore annoncée, mais comme pour toute adaptation de light novel, c est fortement probable si l animé d Amagi suis le même chemin de Sword Art.

Un anime que je recommande pour tous car il est assez accessible, léger mais très agréable à regarder (animation de qualité et duo de protagoniste charismatique) , le moment nutella de la journée qui passe très bien quand on veux se changer les idée après une série sérieuse.

Déception du jour

 

Gundam Reconguista in G

 

  • Genres: Mecha
  • Auteur: Yoshiyuki Tomino
  • Année: 2014
  • Résumé
    (désolé d avance, mais ça a été tellement confu cette série que j ai du mal à pitcher, et y aura par conséquent un peu de repompe du résu de gundam France u_u )

L’Universal Century (UC), ère qui marqua l’époque de la colonisation spatiale et des guerres dans l’espace s’est terminée depuis des années.

L’Humanité est entrée dans une nouvelle ère de prospérité appelée le Reguild Century, époque qui espère voir la paix durer et laisser oublier les heures sombres où l’humanité a failli s’éteindre.

Bellri Zenam (Bell pour els intimes :p )  est un étudiant en formation pour rentrer dans la Capital Guard, corps de défense de Capital Tower, ascenseur orbital qui sert à relier la Terre à l’Espace. Au cour d une session d’entrainement, la Tour est attaquée par le G Self, un Mobile Suit incroyablement man½uvrable d’un type et d’une technologie inconnus (original…).

Bell se joindra à la bataille avec un Mobile Suit de maintenance, et parviendra à capturer le G-Self. Cependant, Bellri ressentira quelque chose pour sa pilote, Aida qui est membre des pirates de l’espace. Ce même sentiment apparaîtra au contact du G-Self qui ne réagit qu’à des conditions spécifiques que Bellri semble remplir.

L’objectif des pirates de l’espace qui ont attaqué Capital Tower et d’Aida, tout comme le destin de Bellri ont été choisis par le G-Self et les conduira vers des révélations pouvant ébranler toute l’ère du Reguild Century…

L’avis personnel

Alors pourquoi j ai pas aimé! Pas a cause du design ou d el animation très odl scholl qui ne m ont pas dérangés. Si certains trouvaient le chara et mecha design moche moi j aimais bien! Mais le gros problème de cette série, c est qu elle possède un bon postulat, de bon éléments de back ground mais que, à l’instar d un FF 13, semble racontée par des mecs bourré.

Car on ne capte rien aux enjeux encouru par chaque parti, ni l’évolution des personnage, on enchaine le format: discussions > Briefing > bataille > blabla > briefing > bataille  de manière très indigeste à un point qu on fini par lâcher la série au milieu.

Et c est là ou le bas blesse, cette incompréhension globale qui s insinue jusque dans les combat qui finissent vite brouillon visuellement et répétitifs. Peu de morts marquantes et un running gag insipide du Mask pilot qui fuit sans cesse après s être prit sa fessée. on est loin du mythique Char Aznable et son Sazabi ou Zaku rouge :(

faut dire aussi que l animé est trop condensé de termes politiques, scientifiques et religieux propre a cet univers unique et du coup, me^me la fanbase Gundam s y perd. la série à d ailleurs été défoncée par la critique il me semble a cause de se bordel sans nom qui y règne

PS: sans oublier les génériques également décevant pour la licence qui nous habitue généralement à de beaux montages synchro avec la musique. ici on a juste le droit à des passages (spoilant) de la série monté sans aucun effort sur une musique qui parait du coup fade. A croire que la réal en avait rien à foutre de leur animé.

 

bref ma plus grosse déception car je suis très client de la licence habituellement. Me reste Gundam Build fighters pour me consoler :(

 

 

Voila pour ce 1er interlude, j’éspère qu il sera agréable à suivre et vous donnera envie de tenter mon coup de c½ur ;)

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito


 

Oh mon Dieu! (chui dans l'espace!), je me suis finalement lancé, après de nombreuses hésitations du genre aurais-je le temps, la motivation ou des lecteurs (les vrais pas les fictifs ou l'Adventure Core...), vont il m'insulter et me dire que je suis encore plus inutile qu'un jouet de Happoy Meal? Et bien si je pouvait leur répondre vous savez ce que je leur dirait? *Chui dans l'espace* Dégage toi tu est sensé dériver dans le vide spatial et éventuellement retomber dans le monde de Skyrim grâce à un certain Easter Egg!

De quoi vais je parler? Car je n'ai pas le talent de Zik et ses pinguouins, donc je ne suis pas la pour faire concurence, juste détérer du sujet, parler de robots (ce que je préfère après les gâteaux), de ces choses de la vie qui vous donnent envie de lancer des neurotoxine set pas mal d'autres choses histoire d'animer un peu ma page.

ur ce, je vous laisse sauter dans le f...heu je veux dire savourer ce délicieux gâteau dans la slale suivant en attendant mes premiers sujet.

 

Coordonnées:

Twitter:  GladosPlay4

Facebook: Julien GladosparadoX

PSN: GladosparadoX

 

 

Jeux PS4 en cours:

 

 

 

 

 

 

Jeux PS4 attendus:

 

 

 

Archives

Favoris