Le Blog de 3 Nuances 2 Geeks

Par 3 Nuances 2 Geeks Blog créé le 24/04/14 Mis à jour le 11/06/16 à 10h38

Ajouter aux favoris
  
Signaler
(BD-Manga-Comics)

 

Pris dans le visionnage de Kill la Kill, dont je dirai 2 mots dans le prochain podcast, la lecture des nouveautés a (encore) pris du retard. Pour me faire pardonner et justifier pleinement le nom de l'article, on va essayer de classer tout ça. Un vrai top, quoi, bien subjectif comme il faut...

 

15 Another (Pika, 1 tome sorti, fini en 4 tomes au Japon)

Adapté de l'animé du même nom, que je n'ai pas visionné, Another avait des arguments à faire valoir: petit nombre de volumes, intrigue mêlant thriller et fantastique... De quoi passer un agréable et frissonnanother_1387ant moment. Pour ce coup ci, on repassera, compte tenu des nombreux défauts de ce premier volume: dessin inconstant, dialogues plats et une mise en scène qui utilise toujours les mêmes ficelles: phénomène étrange - questionnement existentiel du héros - réponses évasives de ses acolytes - on passe à autre chose comme si de rien n'était... Crédibilité: zéro pointé. Dans le même genre, Dusk Maiden of amnesia est bien supérieur, si les histoires de fantôme vous branchent.

14 Wizard of the battlefield ( Doki- Doki, 1 tome sorti, 2 tomes en cours au Japon)

Dans un conflit imaginaire (mais qui ressemble furieusement à la première guerre mondiale), chaque clan utilise tous les moyens à sa disposition pour éradiquer l'autre (la guerre, quoi), au premier rang desquels se trouve des rebuts aux pouvoirs magiques variés. C'est l'une d'entre eux que l'on va suivre, Haru, dont la capacité de "voir les vies humaines" (les mortes, c'est moins intéressant) lui permet de se tailler une jolie réputation de sniper, entourée pwizard-of-battlefield-1-dokiar un bataillon qui lui sert de substitut familial. Donc, quand ce dernier se fait laminer par un autre rebut de son genre, la vengeance peut commencer... Dans le fond pas si désagréable, bien que manquant d'une identité forte et de personnages marquants, mais avec un dessin au trait enfantin qui contraste bien avec la violence du récit, c'est davantage sa parution qui justifie cette place, car une série de 2013 qui n'en est qu'à 2 volumes sortis au japon à ce jour, ça sent pas bon pour la suite...

13 Twin star exorcists (Kaze, 2 tomes sortis, 5 tomes en cours au Japon)

Le Bleach du pauvre, voilà comment je caractériserais TSE! Après les shinigamis, voici venus les Onmyôjis, sortes d'exorcistes qui éradiquent les Impurs, des esprits vilains vilains venus d'un monde parallèle pour nous hanter, bouuuuuh... Question originalité, on a vu mieux. Au jeu des différences "subtiles", l'auteur nous flanque non pas 1 mais 2 héros, un garçon et une fille pour bien faire, lui, à fort potentiel mais au lourd passé, elle, froide comme la glace mais efficace. Ce duo serait l'aboutissement d'une prophétie ( sûrement écrite par un stagiaire Twin_star_exorcists_Tome_1de la shueisha...hum) qui bouleverserait le moooooonde...Vous l'aurez compris, on avance en terrain connu avec ce buddy manga plutôt bien gratté, qui pourra satisfaire d'éventuels nouveaux venus dans le monde du shônen mais laissera de marbre les vieux routiers du genre, qui devraient jeter un ½il à Kekkaishi, si ce n'est pas déjà fait...

12Ultraman (Kurokawa, 1 tome sorti, 5 tomes en cours au Japon)

Figure incontournable depuis les années 60-70 au pays du Soleil Levant, Ultraman aultraman,-tome-1 eu le droit à de nombreuses adaptations mais curieusement, aucune n'était arrivée chez nous, cette frilosité des éditeurs francophones pouvant s'expliquer par les échecs commerciaux d'autres licences populaires de la même époque, Doraemon pour n'en citer qu'un. C'est donc à l'occasion de ce reboot par les auteurs de Kurogane no linebarrels que Kurokawa se lance, pour un résultat pas totalement satisfaisant. Scénaristiquement, le principe de voir l'héritage laissé par l'être céleste à celui qui l'incarnait et à sa progéniture est plutôt intéressant, mais l'abondance d'ellipses et de sauts temporels donne un coté précipité à l'action assez désagréable. Pour la partie graphique, si l'action est plutôt lisible et le design des personnages plutôt classe, l'absence de détails, voire de décors, nuit au plaisir de lecture. Donc si tout n'est pas à jeter, on aurait souhaité une entrée en matière plus maîtrisée. Un petit mot sur l'édition, avec de belles pages couleur en début de tome, et un historique sur le créateur du personnage très instructif.

11Final Fantasy type 0-le guerrier à l'épée de glace (Ki-oon, 1 tome sorti, terminé en 5 tomes au Japon)

Je le dis tout de suite: je n'ai pas joué au jeu qui sert de base à ce spin-off.  Mais pour une fois qu'un manga sur FF sort, je ne pouvais guère passer à côté, ne serait ce que pour voir si c'était juste un produit dérivé ou un peu plus que ça, naïf que je suis. Malheureusement, ce que je craignais arriva: vouloir développer le passé d'un personnage incontournable du jeu est une chose, la rendre intéressante en est une autre... Démarrant comme un shonen scolaire des plus classiques, avec un personnage principal antipathique qui opère un virage à 180° en 3 pages (sic), un test de courage qui vire au carnage mais sans ressentirFF type 0 une quelconque tension ou émotion (sic 2), le tout avec un defilé de personnages tous plus agaçants et/ou poseurs les uns que les autres, aux réactions plus qu'étranges... Dommage, car l'univers semble intéressant et ça tient la route niveau dessin. Ca contentera peut-être les fans du jeu, et encore, mais les autres, rien n'est moins sûr....

 

10Aphorism (Pika, 2 tomes sortis, 13 tomes en cours au Japon)

Aphorisme, définitaphorism-manga-volume-1-simple-226883ion: Enoncé succinct d'une vérité banale. Exemple: "A chaque mois suffit son survival manga". Ca tombe bien,  Aphorism en est un...Blague à part, il faut admettre que les éditeurs surfent sur cette vague très porteuse, quitte à nous en écoeurer. Ce mois-ci, c'est à Pika de tenter le coup avec ce shonen datant de 2008, avec un pitch intriguant: tous ceux qui voient une île flotter dans le ciel peuvent rentrer dans un lycée destiné à     l'élite, mais la contrepartie est lourde: des monstres apparaissent dès que la fameuse île éclipse le soleil, et impossible de ressortir du lycée sans avoir terminé son cursus! Heureusement, une marque sur la peau obtenue lors de la cérémonie d'ouverture leur permet d'obtenir de quoi se défendre...Un postulat de départ bien barré, qui n'est pas sans incohérence (au premier rang desquels la réaction des adultes) ni stéréotypes, mais le rythme est plutôt bon, ponctué par un humour plutôt efficace. En somme, un début correct, mais qui manque un peu de punch pour vraiment marquer les esprits à ce stade.

9Orbitaria (Doki-Doki, 1 tome sorti, série terminée en 4 tomes au Japon) 

orbitaria-manga-volume-1-simple-227668Matrix, Nadia, Gurren Lagann... la liste des influences qui nous sautent à la tronche lors de la lecture du premier tome de cette courte série peut paraître impressionnante, mais elle indique surtout un manque flagrant d'imagination de la part de l'auteur! Un lycéen original et robot-fanatique voit son destin bouleversé quand il apprend en fin d'études que son monde est basé sur un vilain mensonge...mais grâce à des qualités de pilote insoupçonnées et un mystérieux pendentif, il se pourrait qu'il soit le guide tant espéré...voilà voilà... Bien sûr, le tout servi avec une bonne dose de fan service de tout poil, culottes comprises. Techniquement, c'est fluctuant, avec un style débridé pas désagréable mais des scènes de combat parfois illisibles. Au final, rien de bien révolutionnaire, mais un gentil petit shonen qui aura bien du mal à se mettre en orbite dans la galaxie sur-encombrée du genre.

8Ex-vita (Tonkam, série terminée en 2 tomes)

Des nanasex-vita-manga-volume-1-simple-227901 court vêtues, des gros flingues, un univers cyberpunk... on se croirait revenu dans les années 90 avec cette mini-série au croisement de ghost in the shell et Dirty pair. Mené tambour battant, cet enfilement de petites enquêtes dans un tokyo futuriste a tout du parfait divertissement estival, avec un duo de choc et de charme constitué d'une humaine tête brûlée et naïve, accompagnée d'une androïde  distante mais à la conscience humaine développée. Prises d'otage, terrorisme, androïdes transigeant avec les lois de la robotique et leurs limitations : les situations sont suffisamment variées pour ne pas ennuyer, même si les thèmes sont abordés avec légèreté et sans grande profondeur. Si l'on peut regretter l'abondance de fan-service, il faut avouer qu'il est plutôt bien intégré et ne nuit pas au plaisir de lecture, surtout que le talent de l'auteur est indéniable, que ce soit dans la narration ou dans son trait. Au final, on regrettera que cette sucrerie soit aussi courte, car bien des éléments ne trouvent pas de réponse au bout des 2 tomes. Pas de panique cependant, car Ex-vita sert de préquelle à une autre série qu'on devrait voir débarquer chez nous sous peu!

7Accel world (Ototo manga, 1 tome sorti, 6 tomes en cours au Japon)

Le collégien souffre-douleur: un stéréotype usé jusqu'à la moelle, traité de mille et une façons depuis des années dans l'univers du manga. Donc trouver un angle original avec ça, faut s'accrocher! C'est ce que tente Accel world, avec Haru, son héros grassouillet (qu'on ne retrouve pas sur la couverture: serait-ce moins vendeur?^^) qui va se révéler particulièrement accel-world-manga-volume-1-simple-229016doué au Brain burst, un jeu en réalité virtuelle  auquel il a été invité par la fille la plus mystérieuse et inaccessible du collège. Pourquoi, me direz vous? Mystère... qui va intriguer pas mal de monde, à commencer par les amis d'Haru, qui voient d'un mauvais oeil cette nouvelle relation aussi incongrue que soudaine. Tiré d'une light novel et adapté en anime en 2012, scenarisé par l'auteur du  célebrissime Sword Art Online dont on retrouve les thèmes de prédilection, ce premier tome est une bonne introduction mais pas révolutionnaire pour un sou. Mais certains élèments laissent à penser que l'intrigue pourrait s'avérer bien plus intéressante et complexe qu'il n'y paraît. Wait and see...

6: Je reviendrai vous voir (Akata, one-shot)

Fukushima, unje-reviendrai-vous-voir-manga-volume-1-simple-229827 nom qui résonne douloureusement dans la tête de toutes celles et ceux qui aiment profondément le Japon. Cette catastrophe (et ses conséquences) se trouve une nouvelle fois mise en avant dans le catalogue du très engagé éditeur Akata, après le joli shojo Daisy, lycéenne à Fukushima. On y découvre l'histoire vraie d'un illustrateur jeunesse bouleversé par le drame qui part, la fleur au fusil et les bras chargés de livres pour enfants, pour venir en aide à sa façon aux victimes. Mais sur place, la réalité lui balance un violent  uppercut, les besoins  et les réactions des habitants étant à mille lieues de tout ce qu'il aurait pu soupçonner, ce qui va obliger notre artiste à se remettre en cause au fur et à mesure de ses déconvenues et va bouleverser à jamais sa vision du monde. Une oeuvre forte, défendue bec et ongle par un auteur lui-même très engagé, George Morikawa, l'auteur du cultissime Ippo, avec le soutien de plusieurs mangakas reconnus. Si l'oeuvre est forte et ne peut laisser insensible, force est de constater qu'elle ne fait pas chavirer pleinement le lecteur, la faute à un manque de recul face à ce drame encore trop frais dans les mémoires pour en voir les innombrables conséquences, écologiques, humanitaires ou sanitaires. Mais pour tous ceux qui ont besoin d'une piqûre de rappel sur la futilité de nos existences, cette oeuvre sera salutaire. A bon entendeur...

 5The cradle of the sea - le berceau des mers (Komikku, 1 tome sorti, 2 tomes en cours au Japon)

le-berceau-des-mers-manga-volume-1-simple-229458Vivre une Aventure, avec un grand A, c'est quoi, au juste? Partir sur un coup de tête, tout quitter (surtout si l'on n'a rien) sans se retourner, avec l'idée que c'est là-bas, loin, très loin, que se jouera son destin? Voilà qui a du souffle, sacrebleu! Tout comme ce titre qui a pour toile de fond la révolution industrielle anglaise, où une nourrice très attachée à l'enfant dont elle s'occupait et plus encore au père de celui-ci    , voit sa vie basculer quand elle apprend que ce dernier, censé être mort et enterré, est juste porté disparu pour de basses raisons d'héritage. Prenant son courage à deux mains et guidée par cette lueur d'espoir, elle arrache le nourrisson des mains du peu scrupuleux couple qui en avait la charge pour s'embarquer, non sans mal, vers un périple au-delà des mers. Soutenu par un trait fin et détaillé, un rythme qui s'emballe sans s'éparpiller, et des personnages vite attachants, ce berceau a du vent dans les voiles, et on lui pardonnera ses quelques incohérences scénaristiques, car au fond, qui a dit que tout cela devait être logique? Pas nous, en tout cas!

4The heroic Legend of Arslân (Kurokawa, 1 tome sorti, 3 tomes en cours au Japon)

Auteur fétiche de l'éditeur, Hiromu Arakawa fait partie de ces rares artistes qu'on suivrait jusqu'au bout du monde, tant leur tthe-heroic-legend-of-arslan-manga-volume-1-simple-228107alent leur permet  de naviguer entre les genres sans qu'à aucun moment la qualité ne fléchisse. Là encore avec Arslân, la mangaka fait mouche: cette sombre histoire de prince, frêle et pacifiste, qui fait la honte de son orgueilleux père, dans un royaume où l'esclavage est la normalité, n'a pas vocation à piquer le lecteur par son originalité. Mais quand tout bascule lors d'une bataille où les traitres se font jour, le récit s'emballe et devient épique, Arakawa étalant alors toute la palette du shonen fantasy: héros à fort potentiel, amitié virile, dessin au poil, pointes d'humour savamment distillées...la maîtrise est totale. Tellement totale, qu'on se surprend à ne pas être vraiment surpris lorsqu'on referme ce premier volume, la faute à des rebondissements un peu téléphonés. Mais de là à bouder ce titre, faut pas pousser mémère dans les orties! Le privilège des grands? Sans aucun doute...

rin-manga-volume-1-simple-2277653Rin (Delcourt, 1 tome sorti, 9 tomes en cours au Japon)

Non. Non, Rin n'est pas un clone de Bakuman, que les choses soient claires! Là où le titre d'Obata est une plongée romancée mais détaillée dans l'univers des mangakas au travers de 2 jeunes auteurs talentueux, la nouvelle série d'Harold "Beck" Sakuishi bascule rapidement dans le fantastique, puisqu'on suit en parallèle 2 jeunes ados que tout sépare: un ado en pleine poussée hormonale et sans grand talent qui s'acharne à devenir un mangaka, et une jeune fille dont les talents de médium font la convoitise de gens peu recommandables. Leur rencontre, qui intervient tardivement dans ce premier tome, laisse le temps aux 2 personnages de s'étoffer et permet d'entrevoir de belles promesses pour la suite. Le style de l'auteur s'affine encore et comme son humour (pas toujours très fin mais efficace, force est de constater) est omniprésent et la narration d'une remarquable fluidité, on referme ce volume avec la ferme intention de savoir où tout ça va nous mener. Contrat plus que rempli, donc.

2The Ancient Magus Bride (Komikku, 1 tome sorti, 3 tomes en cours au Japon)

Second titre de Komikku dans ce top, et pas des moindres, puisque TAMB est un véritable phénomène au pays du Soleil Levant. Mais qui dit carton là-bas ne dit pas automatiquement succès chez nous, surtout si ce n'est pas un titre sorti du Shonen Jump... Dans le cas présent, on ne peut que souhaiter le meilleur à cette série au vu de son premier tome, exquis en tout point. Une fois n'est pas coutthe-ancient-magus-bride-manga-volume-1-simple-229789ume, penchons nous d'abord sur l'aspect technique: fluide, gracile, fin, le style de l'auteur est extrêmement agréable, avec ses personnages au design impeccable qui vous marquent tout de suite la rétine sans être tape-à-l'½il, au premier rang duquel l'intriguant sorcier non-humain Elias. Ce dernier va prendre sous son aile une jeune ado, abandonnée de tous et vendue au plus offrant, qui se révèle être une slay vega, sorte d'aimant à créatures surnaturelles. Le genre de don qui ne laisse pas indifférent notre sorcier, qui décide d'en faire sa disciple, voire plus... La relation qui s'installe alors entre les deux personnages est surprenante, tout à tour autoritaire, paternaliste ou sensuelle, ce qui rend la découverte du monde dans lequel Elias vit, dragons et fées inclus, aussi piquante que poétique. Un univers foisonnant dont on attend avidemment la suite.

1Sangsues (Casterman, 1 tome sorti, série finie en 5 tomes au Japon)

Chaque jour, on se lève, on déjeune et si on a de la chance, on part au boulot, pressé de retrouver son chez soi en fin de journée. Mais imaginez si d'autres personnes, bien plus roublardes, en profitaient pour pénétrer dans ce sanctuaire qu'est votre maison pour y vivre leur petitesangsues-manga-volume-1-simple-225509 vie, écouter votre musique, grignoter les restes dans le frigo voire essayer vos vêtements? Ces "sangsues", comme le titre les surnomme, Yoko en fait partie: considérée comme morte par la société suite à un concours de circonstances, elle navigue de piaule en appartement, suivant un ordre strict pour ne pas se faire repérer, à la recherche d'un véritable but à atteindre. C'est quand elle se rend compte que son passe-temps est pratiqué par d'autres personnes bien peu recommandables que sa "seconde vie" bascule définitivement... A la fois thriller haletant et chronique sociale, cette courte série vous happe sans vous lâcher une seconde, avide de découvrir cet envers du décor aussi original que glaçant, porté par un graphisme au diapason. Une belle découverte, qui risque d'augmenter votre degré de paranoïa à vitesse grand V!

 

 

Voilà, c'est fini pour ce top! Au final, 2 enseignements: les grosses machines attendues se révèlent dans l'ensemble décevantes, alors que certains éditeurs se révèlent encore et toujours être de fins dénicheurs de pépites. Un vrai travail d'éditeurs, en fait, et non de distributeurs, comme c'est trop souvent le cas... A bon entendeur...

Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy Type-0 HD
Sociétés : 
Square Enix
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris