est à vous

Qu'est-ce que Shenmue ?

Signaler
Par one shot - publié le
Image
Quel joueur n'a jamais entendu parler de Shenmue ? Jeu mythique, auquel certains vouent un véritable culte, il n'en reste pas moins méconnu du grand public, la plupart des gens ne connaissent Shenmue "que de nom". Aujourd'hui, je vous offre la possibilité de découvrir ce qui se cache sous le mythe.

 

Bonjour à tous, si je crée cette page c'est uniquement dans le but de vous faire connaître ce qui représente pour moi (et pour beaucoup d'autres) ni plus ni moins que le meilleur jeu vidéo de tout les temps, j'ai nommé Shenmue. Sorti en 1999 sur Dreamcast, suivi de Shenmue II en 2001 (adapté par la suite sur Xbox en 2002), malheureusement presque méconnue du grand public, la saga Shenmue est un véritable chef-d'oeuvre, un pari complètement fou de la part de Sega.

Imaginez que le développement du premier épisode a coûté à lui tout seul plus de 70 millions de Dollars, ce qui en fait le second jeu le plus cher de l'histoire aprés GTA IV. Et pour cause, l'homme qui est derrière Shenmue n'est autre que Yu Suzuki, grand nom de chez Sega et du jeu vidéo en général, il est à l'origine de plusieurs classiques du jeu d'arcade dont Hang On, qui fut le premier vrai jeu de course en 3D. Talentueux, visionnaire et toujours en avance sur son temps, il fut aussi à l'origine de plusieurs autres mini-révolutions dans le domaine de l'arcade durant les années 80 et 90. Il était donc logique qu'on lui laisse sa chance de sortir des sentiers battus de l'arcade pour pouvoir exprimer toute sa créativité, le résultat, c'est Shenmue, l'oeuvre de sa vie diront certains.

 

Yu Suzuki, le véritable génie qui est derrière Shenmue.

 

L'histoire du jeu a été écrite en 1986 par Yu Suzuki lui-même à la manière d'un roman en 11 chapitres. Shenmue contient le Chapitre 1, la fin de Shenmue II quand à elle clôt le Chapitre 6. Oui, Shenmue est bel et bien une magnifique Saga qui reste inachevée, mais là n'est pas le propos, je reviendrais là dessus plus tard. La saga Shenmue elle-même est considérée par certains comme une véritable oeuvre d'art à part entière et non comme un simple "jeu vidéo".

Yu Suzuki et son équipe de l'époque, l'Am/2, ont poussé le souci du détail et du perfectionnisme dans leurs plus lointains retranchements et ce, autant sur le fond que sur la forme. Ultra immersif, incroyablement profond, prenant, extrêmement riche en possibilités de gameplay, Shenmue est une perle, un jeu complet de A à Z qui a maintenant plus de 10 ans mais qui n'a jamais été égalé sur presque tout les points de vue. Parce que Shenmue c'est aussi ça, un jeu qui a passé 10 piges, qui tourne sur Dreamcast et qui peut pourtant, tellement il était en avance graphiquement et surtout techniquement sur son temps, se payer le luxe de tenir la comparaison avec certains titres next-gen actuels, le lissage HD en moins. De plus, la modélisation des personnages ainsi que la motion capture des visages fut et reste d'ailleurs toujours à l'heure actuelle considérée et également reconnue comme un exemple de choix de modélisation en 3D, un vrai cas d'école dans ce petit monde vidéoludique si vous voulez mon avis. Ce dit procédé de motion capture si particulier entrepris à l'époque par l'Am/2 représente par ailleurs tout simplement l'un des investissement les plus couteux mais surtout l'un des procédé les plus poussé techniquement, clairement l'un des plus ambitieux et évidemment l'un des plus réaliste jamais entrepris par notre chére industrie du jeux vidéo. Comme si tout cela ne suffisait déjà pas, sur le plan du gameplay, de la liberté et de la variété offerte au joueur ainsi que de la profondeur de l'intrigue et de l'ambiance, Shenmue I et II explosent littéralement tout les standards actuels du jeux vidéo, point. Si vous en doutez encore c'est évidemment plus que normal, l'erreur est humaine dit-on donc ne vous inquiétez pas, je vais tout donner pour tenter de vous éclairer un minimum tout au long de cet article.

Si par contre vous doutez du fait que Shenmue soit toujours extrêmement beau graphiquement aujourd'hui, regardez donc cette somptueuse vidéo en HD de la cinématique d'introduction de Shenmue, ce qui représente par ailleurs sûrement l'un des meilleurs moyens d'approcher la saga pour quelqu'un qui ne connaît absolument pas Shenmue car cette intro pose clairement ses bases. Les images parlent d'elles-mêmes.

 

A noter que dans la fin de la vidéo, c'est bien du In-game et ça date réellement de fin 1999, le tout sur une console qui était supposée être moins puissante que la PS2. La vidéo a été prise sur un émulateur Dreamcast pour PC, les problèmes d'"arbres carrés" dans le jardin et les différents bugs d'affichages visibles sur certaines textures n'apparaissent pas du tout sur console .

 

Voila donc le début de l'histoire. Vous êtes Ryo Hazuki, jeune homme de 17 ans qui voit son propre père terrassé devant ses yeux sous les coups de Lan-Di, un énigmatique Chinois apparement expert en art martiaux. Pendant le combat qui opposent les deux hommes, Iwao Hazuki, le pére de Ryo, et Lan-Di échangent une mystérieuse conversation, au sujet d'un certain miroir....

 

Simple histoire de vengeance qui peu à peu prendra l'ampleur d'une quête quasi-spirituelle qui vous fera traverser le Japon et une toute petite (donc immense quand même vu la taille générale du pays) partie de la Chine. Le périple de Ryo commence en effet au Japon dans sa petite ville natale de Yokosuka puis il le mènera carrément en Chine dans Shenmue II à Hong Kong, Kowloon puis enfin Guilin. Autant dire qu'on en voit, du paysage, les villes sont énormes, grouillent de monde et possèdent toutes des ambiances irrésistibles et qui leurs sont propres. Shenmue est rempli de philosophie et de sagesse et même parfois de poésie. A travers la soif de vengeance de Ryo Hazuki, le jeu se transforme petit à petit en quête initiatique remplie de sens. D'ailleurs je tiens à confirmer personnellement qu'effectivement Shenmue ainsi que Shenmue II ne sont peut-être pas des jeux qu'il faut forcément mettre entre toutes les mains comme on peut souvent le lire ou même l'entendre depuis plus de 10 ans maintenant, comprenez par-là qu'un joueur plutôt casual qui n'aurait l'habitude que de faire des parties de moins d'une heure ne pourrait pas vraiment apprécier le jeu ni profiter de tout ce qu'il peut et de tout ce qu'il a à offrir aux joueurs. Dans tous les cas possibles pas à sa juste valeur puisque dans Shenmue l'implication du joueur est plus que jamais nécessaire, chaque seconde se vit, se savoure et vous allez sûrement bientôt comprendre pourquoi....

Yu Suzuki a enfaite carrément créé un nouveau genre de jeu avec Shenmue, baptisé "F.R.E.E", pour "Full Reactive Eyes Entertainment". Un nouveau genre de jeu à peine croyable où vous pouvez presque "TOUT FAIRE". Si vous n'y croyez pas, je suis là pour ça, cet article a pour but de vous présenter tout les aspects du F.R.E.E et du jeu en lui-même;

Les "QTE"

Aujourd'hui, le terme de "QTE" (Quick Time Events) est familier aux amateurs de jeux vidéos du monde entier, normal me direz-vous, étant donné le nombre incalculable de jeux actuels qui ont intégrés ce principe dans leurs gameplay. Sachez tout d'abord que c'est Shenmue qui a plus ou moins créé ce principe, ou tout du moins qui l'a popularisé et optimisé pour donner la structure si particulière de ces phases de gameplay explosives et très en vogue à l'heure actuelle (un des meilleurs exemple étant God of War III, truffé de QTE tout au long du jeu). Le terme même "QTE", qui fait maintenant parti du vocabulaire vidéoludique, a été inventé par Yu Suzuki et était destiné à l'origine uniquement pour Shenmue. Dans Shenmue justement, les QTE sont maîtrisés à la perfection, parfaitement mis en scène, intuitifs (chaque boutons de la manette correspondant logiquement à une action de Ryo, par ex. A = coup de pieds/saut, X = coups de poings, etc), les QTE de Shenmue font ressentir une pression constante au joueur pendant les scènes cinématiques, on est alors obligés de rester rivés sur la manette, un QTE pouvant surgir fourbement à  n'importe quel moment. Variés (poursuites, combats, etc), réalistes, nerveux, fun et jouissifs au possible, plus de 10 ans après, tout les vrais connaisseurs de jeux vidéo vous le diront, aucuns jeux n'a réussi à égaler des phases de QTE aussi maîtrisées et abouties. Première preuve, si il en fallait une, que Shenmue était bien en avance sur son temps d'au moins une dizaine d'années.

 

 

 L'exploration du Yellow Head Building, bourrée de QTE est un des moments les plus intense de Shenmue II.

 

Les "Free Battle"

Un des aspects les plus importants de Shenmue concerne l'apprentissage des arts martiaux et tout ce qui tourne autour (philosophie, etc). Il était donc logique que le jeu dispose d'un mode de combat digne de ce nom, par chance Yu Suzuki est aussi à l'origine d'une des plus grande séries de jeux de combats de tout les temps, j'ai nommé Virtua Fighter.

 

Virtua Fighter 3tb sur Dreamcast, un des personnage présent dans cette vidéo n'est autre qu'Akira, personnage emblématique de la série. Yu Suzuki s'en est directement inspiré pour créer Ryo Hazuki.

 

Il en résulte alors un véritable jeu dans le jeu, le mode "Free Battle", qui peut réellement être considéré comme un jeu de combat à part entière. Très technique, ultra riche et complet, Ryo peut, si mes souvenirs sont bon, apprendre et maîtriser plus de 125 coups et techniques différentes tout au long de l'aventure, un chiffre qui aurait par ailleurs de quoi faire pâlir certains vrais jeux de combats modernes. Les "Free Battle" sont, non seulement, une fois de plus, très réalistes mais aussi extrêmement addictifs. Dans Shenmue I, tout les coups appris disposent d'un système d'évolution digne d'un RPG, vous disposez d'une barre de maîtrise pour chaque coups, pour résumer, plus vous utiliserez vos coups et techniques, plus vous deviendrez fort, libres à vous de vous concentrer sur vos coups favoris pendant les combats ou simplement de vous entraînez dans les différents parcs publiques, hangars et parkings qui parsèment les villes du jeu ou encore dans votre Dojo familial. Tout au long du jeu, Ryo peut apprendre des techniques et des coups spéciaux auprès de divers maîtres en arts martiaux ou par le biais de parchemins ancestraux qui les décrivent. Pratiquement tout les coups disponibles dans Shenmue sont fidèles à la réalité et tirés d'une multitude d'arts martiaux traditionnels Chinois ou Japonais, les différents adversaires de Ryo maîtrisent eux aussi des styles de combats plus que variés, de la simple et pathétique racaille des rues de Yokosuka à l'emblématique Baihu, gracieux fou furieux en costume traditionnel chinois de Kowloon, le visage à moitié masqué et grimé de peinture qui donnera du fil à retordre à n'importe quel débutant (à noter que même durant les combats les plus durs, la difficulté est toujours parfaitement réglé, ce qui est aussi valable pour l'ensemble du jeu).

Pour résumer, et vous l'aurez compris, le mode "Free Battle" est un petit bijou extrêmement complet, trés proche des Virtua Fighter de la grande époque et avec un gameplay digne, techniquement parlant, des jeux de combats actuels, voir mieux, d'ailleurs un dernier point à relever est le fait que la sensation de puissance est réellement présente à chaque coups placés, toujours en restant réaliste et sans jamais tomber dans l'arcade pure ni dans le bourrin. A l'heure où on se frôle plus qu'on ne se tape dans un Tekken 6 par exemple, cela fait vraiment plus que plaisir de pouvoir retrouver des sensations pareilles qui mettent vraiment une bonne dose d'adrénaline.

 

 

Un bon exemple de prises et de différentes esquives disponibles dans Shenmue I et Shenmue II.

 

 



Le "Free Quest"

Après avoir lu tout ça, vous devriez déjà vous demander "Mais comment est-ce possible ?" ou "Qu'est-ce que c'est que ce jeu ?" et vous n'arrivez pas du tout à cerner ce qu'est véritablement Shenmue;

Alors que les QTE et les Free Battle représenteraient déjà un jeu plus que complet en soi si les deux modes étaient simplement réunis ensemble, Yu Suzuki et son équipe ont été beaucoup, beaucoup plus loin que ça, peut-être même trop loin.... Avant toute chose je tiens à clarifier que tout ce que je vais lister est vrai et vérifiable, il n'y a rien à prendre au second degré ou inventé par moi-même. Je vous préviens uniquement parce que certaines choses vont sûrement vous paraîtres tellement énormes, voire impossibles pour certaines. Pourtant c'est bien la vérité, vous allez peut-être vous dire quelque chose comme "C'est pas possible, on peut vraiment tout faire dans ce jeu ou quoi !?"

C'est simple, je ne sais absolument pas par où commencer.

 

Premièrement, pour un néophyte qui n'a jamais rien vu ni entendu sur Shenmue, en découvrant pour la première fois des vidéos et des images prises en "Free Quest", le premier réflexe logique est de penser qu'on est face à une sorte de GTA-like, c'est en faite une grossière erreur.

Shenmue est néanmoins le premier jeu à avoir proposé un (gigantesque) monde ouvert urbain, donc forcément, dans un sens, il a ouvert la voie aux GTA en 3D ainsi qu'à tout les autres jeux à mondes ouverts, c'est un fait, la comparaison avec GTA s'arrête pourtant là. Mais comparons quand même ce qui est comparable dans ce principe de "monde ouvert". Je vous rappelle que Shenmue I est sorti en 1999, Shenmue II en 2001; dans GTA IV qui est sorti en 2008 et qui était censé être une véritable révolution à l'époque, encensé et acclamé sans conteste par la critique comme le jeu en monde ouvert le plus réaliste et abouti de tout les temps, qu'est-ce que nous proposait vraiment ce GTA IV ? Par exemple, la population de Liberty City était certes présentes en assez grand nombre dans les rues (quoique, tout dépends des quartiers), mais tout ces personnages n'étaient en définitive que des vulgaires pantins qui se ressemblaient tous, gérés aléatoirement, avec en plus de ça, des I.A plus que pathétiques.

Dans Shenmue I et II, qui regroupent à eux seuls plus de 1100 personnages secondaires npcs uniques répertoriés (entre 300 et 400 personnages secondaires répertoriés pour le premier Shenmue contre un peu plus de 700 personnages secondaires connus pour Shenmue II) , CHAQUE personnage secondaire, chaque passant est unique, possède des caractéristiques physiques qui lui sont propre ainsi qu'une véritable identité, un nom, un prénom, un groupe sanguin, une histoire personnelle, des souvenirs, parfois même des amis ainsi qu'une véritable famille entiére dont certains des membres sont eux aussi réellement implantés dans le jeu et surtout vit sa propre vie chaque jour de façon différente en fonction du temps qu'il fait, du climat, du temps qu'il est (de l'heure) et des saisons qui passent. On est libre d'interagir, de simplement parler avec chacun d'entre eux ou de leurs demander de l'aide pour tenter de trouver des informations susceptibles de nous faire avancer dans notre quête, dans Shenmue II les plus serviables vous amèneront même jusqu'aux différents endroits où vous devrez vous rendre.

Vous commencez peut-être à comprendre, oui Shenmue est bel et bien un véritable simulateur de vie ultra réaliste on l'on évolue dans un monde calqué sur la réalité au détail prés. C'est bien simple, Shenmue I et II représente encore aujourd'hui et représentera encore longtemps le monde virtuel le plus réaliste, fouillé et détaillé, le plus fidèle à notre réalité jamais créé.

Dans la réalité justement, la notion de temps est évidemment extrêmement importante voire vitale, dans le sens ou nous basons et gérons nos vies là-dessus. Dans Shenmue c'est exactement pareil, l'heure tourne, chaque jour on se lève le matin pour se coucher le soir, tous les différents magasins, les bars, les restaurants, les coiffeurs/barbiers, les casinos, les salles de paris et de jeux de hasard, les centres commerciaux, les salles d'arcades, etc (non vous ne rêvez pas, j'y reviendrai plus tard) sont soumis au temps qui passe, par exemple le propriétaire d'une épicerie viendra ouvrir son magasin le matin et le fermera le soir, les restaurants n'ouvriront qu'à 11h, etc.

Autant dire qu'il faut bien gérer son temps pour tout et surtout pour avancer dans la quête principale. Shenmue possède en plus de ça un système de date, les jours et les mois, les saisons défiles les unes après les autres, en Décembre, la plupart du temps, les rues sont enneigés et la neige tombe, dans Shenmue I, la ville de Yokosuka est alors en fête, les commerçants font leurs promotions de noël, les rues sont illuminés par les décorations des fêtes de fin d'année et si l'on cherche bien, entre le 24 et le 25, on peut même croiser un père noël qui fait de la promo pour les différents magasins du coins, l'ambiance change quelque peu au cours des différentes saisons.

 

 

Le jeu fourmille de détails (malheureusement) encore à peine croyables à l'heure actuelle. Il y a des chiens, des chats qui eux aussi vivent leur propres vies indépendemment des humains, des oiseaux qui chantent le matin dans les quartiers résidentiels, les pigeons et les mouettes s'envolent sous les pas de Ryo, etc, etc, etc, etc. Répertorier tout les détails qui rendent le monde de Shenmue si vivant et immersif est quasi-impossible tant ils sont nombreux et variés. Comme si tout ça ne suffisait pas, Yu Suzuki et l'Am/2 ont développé un systéme révolutionnaire qui gère chaque jours le temps qu'il fait (comprenez par la, la météo), système qui n'est, une fois de plus, pas égalé à l'heure actuelle. Il s'agit du fameux "Magic Weather" qui est une petite merveille en soi, il rends les conditions météorologiques du jeu ultra réalistes, l'ambiance graphique de Shenmue I et II change du tout au tout suivant qu'il y fasse très ensoleillé, qu'il y ai juste quelque rayons de soleil qui persent les nuages, qu'il fasse gris ou carrément qu'il pleuve ou qu'il neige, les couchers de soleils n'apparaissent pas tout les jours et il en existe différentes sortes, le temps peut s'avérer assez stable un jour et complètement instable le lendemain, aucune journées n'est identique à une autre, et ce, même si vous passez plusieurs années dans le jeu, même pendant la nuit les étoiles bougent et le ciel change peu à peu de couleur au fur et à mesure que les heures passent.

Le plus fou dans tout ça, c'est qu'à chaque nouvelles parties, la météo sera complètement différente de la partie précédente, oui oui, tout en restant toujours en adéquation totale avec le changement climatique des saisons, le "Magic Weather" gère la météo aléatoirement, si vous recommencez le jeu, il fera donc peut-être le même genre de temps mais vous ne revivrez jamais le même jour, et donc le même passage de jeu, avec la même météo. Concrètement vous pouvez recommencez 25 fois Shenmue, par exemple, le 11/11/1986 (date virtuelle du jeu) ne sera jamais exactement le même qu'un des autres 11/11/1986 vécu lors de de vos 24 précédentes parties.

C'est d'ailleurs un des innombrables point qui rends Shenmue unique. En effet, le ressenti et l'ambiance peuvent varier énormément pendant les scènes importantes du jeu suivant le temps qu'il y fait (par ex. une poursuite le soir sous la pluie ne créera pas le même effet que si vous la vivez de jour en plein soleil), c'est un des premiers point qui fait que chaque joueurs vit donc une expérience unique et ce, à chaque parties (!) Comme une démonstration vaut toujours mieux qu'un long discours, voici une vidéo de présentation du système "Magic Weather" de Shenmue, voyez par vous-même:

 



Vous trouvez ça bluffant ? hum.... et bien croyez-moi, c'est très loin d'être fini, je dirais même qu'à partir de maintenant il va falloir carrément vous accrocher,

 
Figurez-vous que, non content d'avoir repoussé les limites séparant le jeu vidéo de la réalité en imposant sa propre vision d'un monde virtuel qui correspond parfaitement au nôtre, Yu Suzuki a aussi fait, ce qui n'avait jamais été fait auparavant et ce que personne n'a réussi à refaire depuis.

Le désir de réalisme a été tellement poussé jusqu'à son paroxysme qu'il en résulte un jeu ou l'on peut pratiquement "tout faire", en ce sens, Shenmue transcende le principe même du "jeu" vidéo, son but avoué étant de faire vivre au joueur une sorte de seconde vie virtuelle. Tout est fait pour qu'on se sente réellement dans la peau de Ryo Hazuki, prenons comme exemple la maison familiale du personnage, dans toutes les pièces, Ryo peut faire pratiquement tout ce que vous pouvez faire chez vous dans la vraie vie. Certaines de ses choses sont futiles, la plupart ne servent à rien pour avancer dans le jeu, mais vous pouvez les faire. Ouvrir et fermer les tiroirs des meubles, les armoires et le frigo, allumer ou éteindre la lumière, changer les ampoules qui s'usent, utiliser le téléphone, jouer avec votre console Sega Saturn (!), dormir, vous pouvez même priez si cela vous dit. ^^

 

A partir de 02:00, Hooper nous présente la maison de Ryo de façon détaillé.

 

Voila un parfait exemple des interactions possible en intérieurs, mais là ou Shenmue devient proprement hallucinant en terme de liberté d'action et de choses à faire, c'est évidemment en extérieur. Shenmue I et II nous fait découvrir trois villes différentes, d'abord Yokusuka au Japon puis l'immense métropole d'Hong Kong et enfin la désormais cultissime "cité emmurée" du vieux Kowloon en Chine avec son nombre incalculables de vieux buildings plus qu'atypiques pérchés sur le sommet d'une haute colline flamboyante et verdoyante.

(Le procédé de démolition compléte de cette somptueuse Citadelle détériorée par le temps mais au charme si particulier fut entamé en 1993 lors d'un commun accord entre les gouvernements Chinois et Britanniques, jugeant les conditions de vie sur place de plus en plus insoutenables pour ses habitants. Les différents éléments mises en cause furent entre autre les conditions sanitaires dites misérables, le manque de salubrité plus généralisée du lieu ainsi qu'un des taux de criminalité les plus élevés que le pays n'ait jamais connu même si ce dernier point ne fut jamais vraiment admis de maniére officielle par les autorités locales. Un des points qui a littéralement forgé la légende de la cité emmuré (traduction de l'anglais "kowloon walled city") se sont justement toutes ces petites ruelles ou parfois carrément des pans de rues entiéres nichés à l'intérieur même des batiments, d'où son surnom de "cité emmuré" , un immense réseau tentaculaire éparpillé dans toute la ville inimaginable pour tout étranger qui ne l'aurait jamais visitée. Quand bien même imaginez donc le nombre d'opportunités pour la pégre, de caches mafieuses possibles dans un style si particulier d'infrastructures, de plus, complétement laissées à l'abandon. Dans Shenmue II tout un pan du scénario est justement centré sur certains des membres les plus influents de ces dites triades qui auraient eu la main mise sur toute la cité emmurée de Kowloon. Chaque building que l'on voit dans le jeu a été soigneusement modelisé de A à Z aussi bien de l'exterieur que de l'intérieur tout comme dans la realité, il n'est donc pas rare de pouvoir visiter librement des bâtiments entiers interconnectés les uns aux autres, tous différents, souvent de plus d'une dizaine d'étages où la grande majoritée des piéces s'avérent elles-mêmes également modélisées et donc évidemment complétement explorables pour le joueur. Autant le dire tout de suite si vous étes un minimum curieux ou même mieux, aventurier dans l'âme, toute cette partie du jeu vous réservera pour sûrs de nombreuses suprises).

Trois mondes ouverts gigantesques et riches en possibilités. Il existe énormément de moyens de s'occuper et de passer le temps dans Shenmue, en vrac, on peut:

 

- Acheter tout un tas de choses dans les épiceries et les différents magasin. Choses qui s'avère utiles pour le jeu ou non; cassettes audio (pour le Walkman), bougies, allumettes, ampoules, boites de thon, chocolats, caramels, bonbons, nourritures pour chat, poissons séchés, etc. Dans certains magasins d'Antiquités, Ryo pourra même acheter des parchemins ancestraux qui contiennent des nouveaux coups spéciaux à apprendre.


A noter que dans Shenmue I et II, les épiceries vous propose de participer à une loterie quand vous achetez certains produits, le plus gros lot est une chaîne hi-fi pour votre chambre, vous pouvez aussi gagner plusieurs jeux différents pour la Sega Saturn.

 

- Jouer à des vrais jeux vidéos dans les salles d'arcade, En effet, une fois de plus vous ne rêvez pas, le jeu se déroulant en 1986-87, Yu Suzuki, qui est aussi un des pères de l'arcade, en a profité pour intégrer dans Shenmue non pas un, mais quatre des ses plus grand classiques d'arcade de la fin des années 80, Hang On, Out Run, After Burner et Space Harrier sont effectivement jouables dans Shenmue I et II et en version complète, s'il vous plaît, a condition que vous mettiez une petite pièce dans leur bornes d'arcade respectives ^^ vous pouvez aussi jouer aux fléchettes ou vous entraînez avec deux jeux différents qui utilisent les QTE.

 

 


-Acheter et collectionner des "Capsules Toys", ces petites figurines a l'effigie de personnages de Manga ou de jeux vidéo qu'on achète dans des distributeurs et dont les Japonais raffolent. Acquérir toute les collections disponibles demande énormément de temps et d'argent, dans Shenmue II, vous pouvez même revendre vos figurines les plus rares à prix d'or, chaque villes est truffés de différents distributeurs qui propose plusieurs collections de figurines différentes, il y en a plus de 400 a collectionner, la plupart sont basés sur l'univers de Sega, leurs licences, leurs mascottes et leurs personnages, Sonic et ses amis en tête, Virtua Fighter, etc. Mais vous pouvez aussi trouver tout et n'importe quoi, par exemple des porte-clés, une pyramide doré, etc.


A noter que les figurines les plus rares et uniques s'obtiennent uniquement en les gagnants à la loterie.

 



-Acheter divers objets sur les stands des marchés.

 
A noter que plusieurs stands proposent des "Capsule Toys" en sets complets.



-S'entraîner au combat et perfectionner ses coups dans les divers terrains vagues, parcs publiques, parkings, hangars des docks du port et dans le Dojo familial.

 

-Participer à des combats de rue pour gagner (ou perdre) de l'argent.

 

 


-Participer à des combats de rue de bras de fers pour gagner (ou perdre) de l'argent.

 

 

-Aller chez la voyante pour consulter ses diverses prédictions, ceci est extrêmement utile quand vous êtes bloqué dans la quête principal, la voyante peut en effet, entre autres, vous lire votre avenir et ainsi vous révéler des indices sur le meilleur moyen de procéder.

 


-Acheter aux différents distributeurs et boire des canettes de soda et de café glacés, dans Shenmue c'est possible. Coca-Cola avait même sponsorisé la version Japonaise de Shenmue I à l'époque, les distributeurs de boissons du jeu sont donc des vrais distributeurs de la marque Coca-Cola. On a le choix entre Coca, Sprite, Fanta Orange et Fanta Mangue, les développeurs ont même poussé le vice jusqu'à reproduire le design original des canettes de 1986, effet old-school garantis et un point de plus pour cette chère immersion.

A noter que Shenmue est le seul jeu vidéo de l'histoire où le personnage boit en temps réel.

Cette image date la période Bêta de Shenmue et présente déjà le design des différentes canettes de la marque Coca-Cola, ainsi que celui des marques fictives des versions Américaine et Européenne, à ce stade du développement, le design des canettes Coca n'était pas encore celui de 1986.

 

Désolé pour cette petite parodie mais c'est la seule vidéo disponible sur le net qui montre les vrais machines Coca présentent uniquement dans la version Japonaise, à la fin de la vidéo, Ryo boit et vous pouvez furtivement apercevoir les fameuses canettes au design des années 80.

 

-Conduire une Moto (uniquement a un moment clé de l'intrigue) et faire des courses de Forklifts (chariots-élévateurs).

 

D'ailleurs en parlant de Forklifts et avant de continuer, vous avez sûrement remarqué que tout ça coûte évidemment de l'argent.

Comme dans la vrai vie, en réalité, l'argent a une place prépondérante dans Shenmue mais comme vous ne vous appelez pas Niko Bellic et que Shenmue n'est, je le répète, absolument pas un GTA-like, vous n'allez pas pouvoir faire des missions et tirer dans tout les sens pour vous faire du cash, la vie de Ryo étant une vie normal, certes rythmé et bourré d'action et de combats, mais vous n'êtes absolument pas un gangster ni un truand de bas étage.

D'ailleurs Ryo n'est pas armé et ce, tout au long du jeu, Shenmue s'inscrit une fois de plus dans un contexte hyper réaliste et Yu Suzuki a lui aussi, une fois de plus, innové en faisant ce que personne d'autre n'a jamais fait et a, une fois de plus encore, repoussé les limites du possible uniquement par souci de réalisme.

Comprenez par-là que dans la vrai vie, il y a deux façons (légales) de se faire de l'argent, en travaillant ou en le gagnant à divers jeux de chances ou de hasards. C'est exactement pareil dans Shenmue. Non, vous ne rêvez pas, vous n'avez toujours pas de problèmes de vue, rassurez-vous, et oui, vous avez bien lu, Ryo peut, et est presque obligé de travailler, je vais parler de tout les métiers disponibles dans Shenmue mais d'abord je termine la liste des choses que l'on peut faire juste pour passer le temps avec les différents jeux de hasard;

-Jouer au Pachinko pour gagner (ou perdre) de l'argent ou des figurines rares.

-Jouer a différents jeux de Dés pour gagner (ou perdre) de l'argent.

 

-Participer aux loteries des épiceries "Tomato Convenience Store" (loteries qui s'avérent payantes mais qui ne rapporte pas d'argent mais des supers lots).

 

Maintenant passons aux métiers, Ryo peut travailler sur les Docks du port en tant que cariste, il y a une différence entre Shenmue I et II mais dans les deux cas, le métier ne change pas réellement puisqu' il s'agit simplement de transporter des caisses d'un point A à un point B;

-On peut travailler en tant que cariste (Shenmue) au port de Yokosuka. Le but est ici de déplacer un maximum de caisses en Forklift, depuis un certain endroit du port ou les caisses sont entassés, jusqu'à un des nombreux hangars qui jonchent les Docks. Chaque caisse représentant une certaine somme d'argent, il faut évidemment être le plus rapide possible. Ce travail dure toute la journée (de 8h a 17h), votre supérieur vous donne la paie a 17h, ce point peut paraître un peu rébarbatif mais ce travail constitue, à mon sens, le meilleur de tout les jobs disponibles dans Shenmue, le trajet à parcourir change tout les jours et le métier peut même devenir fun, une fois qu'on maîtrise correctement le Forklift. En plus de ça, les développeurs ont pensé aux joueurs et aux dures journées de travail qui les attendent pour pouvoir se faire de l'argent, en effet, au début de chaque journées de travail, Ryo se réunis avec ses collègues caristes pour faire une petite course de chariots-élevateurs. Très fun, ces courses ont le mérite de permettre au joueur de souffler un peu avant de travailler, elles ont encore plus d'intérêt quand on sait qu'elles permettent aussi de gagner des petites figurines uniques représentant des Forklifts, cinq différentes en tout, et si mes souvenirs sont bon, elles vaudront très cher une fois arrivé a Hong-Kong .

Mark, votre collégue de travail qui vous apprend à conduire votre Forklift lors de votre premier jour.

 

 

-On peut travailler en tant que cariste (Shenmue II) au port de Hong-Kong. Le but est aussi de déplacer un maximum de caisses dans un temps imparti, mais cette fois ci sans véhicule. Ce travail s'effectue avec un collègue, qui s'avère relativement soûlant a force, on doit donc porter les caisses a deux, d'un point à un autre, Delin, votre collègue, vous dicte ce que vous devez faire (avancer tout droit, aller à gauche, à droite, poser la caisse), ce travail fonctionne un peu sur le même principe que les QTE mais n'en a absolument pas le dynamisme, relativement rébarbatif surtout quand on sait que Deilin fait n'importe quoi, vous fait tourner dans tout les sens alors qu'il suffirait d'aller tout droit la plupart du temps, en plus de ça, plus vous posez de caisses, plus il devient fou et vous demande d'appuyer sur la même direction, trois, voire quatre fois à la suite, autant dire que les réflexes sont mis a rude épreuve. Ce métier représente néanmoins une façon sûre de se faire de l'argent et la paie est plutôt bonne si on s'applique un minimum, si vous en avez le courage, et que vous souhaitez vraiment économiser, vous pouvez même l'enchaîner plus de 5 fois à la suite par jour, vu que chaque session ne dure que 2h virtuelles (ce qui correspond à environ 10 vraies minutes).

-On peut travailler en tant que tenancier/animateur de Stand de Pachinko. Vous remplacez le patron du stand, qui vous donne une bourse d'argent de départ à faire, si possible, fructifier. Ce métier contient à proprement parler deux phases distinctes, d'abord on doit appâter les clients potentiels, c'est a dire tout les passants qui passent devant le stand, en beuglant comme un forcené les mérites du Pachinko à qui veut bien l'entendre, ensuite, dés qu'un pigeon est tombé dans notre traquenard (mdr), une partie de Pachinko s'engage alors contre le client, mieux vaut gagner toutes les parties d'une session de travail si on veut espérer gagner un minimum d'argent. D'ailleurs on peut même en perdre par rapport à la somme de départ, mais heureusement, le patron se contentera seulement de nous rappeler à l'ordre mais ne nous fera pas rembourser.

-On peut travailler en tant que tenancier/animateur de Stand de jeu de Dés. C'est aussi un des meilleurs taffs de tout Shenmue parce qu'il est ultra simple. En résumé, vous regardez les clients se faire plumer, par ailleurs, il me semble que ce métier ne peut s'effectuer qu'à un seul endroit dans Shenmue II.

 

 

 

J'espère que vous comprenez maintenant pourquoi certaines personnes considèrent Shenmue comme l'accomplissement du jeux vidéo en tant que tel, et donc, comme le jeu le plus révolutionnaire et immersif de tous les temps.

Afin de ne pas spoiler, je ne m'attarderais pas plus que ça sur le scénario et l'intrigue, ni sur la présentation des personnages principaux, on pourrait écrire plusieurs livres sur Shenmue et on aurait jamais tout dis, tellement il y a de choses à en dire. Sachez juste que l'histoire est passionnante et d'une profondeur inégalée, pourtant elle ne représente que la moitié d'une véritable saga inachevée de 11 chapitres (je vais revenir la dessus et sur le possible futur de la série dans très peu de temps, patientez encore un peu ^^).

Mon but est juste d'informer les gens, plus particulièrement les joueurs qui ne connaissent pas Shenmue, que le jeu quasi-parfait existe, qu'il tourne sur Dreamcast et a plus de 10 piges mais qu'il n'a pas pris une ride, qu'il reste extrêmement beau et bluffant graphiquement pour son âge, et surtout, surtout que c'est une expérience unique que toute personne qui se prétend joueur ou "gamer" se doit de vivre au moins une fois dans sa vie.

Si par bonheur cet article vous a convaincu, n'hésitez pas a vous jeter sur Shenmue et Shenmue II en occasion si vous possédez une Dreamcast, si ce n'est pas le cas, sachez que Shenmue II est aussi disponible en occasion sur Xbox, et pour une bouchée de pain, n'hésitez pas, d'autant plus qu'il est compatible Xbox 360, le jeu contient même en bonus le DVD de Shenmue: The Movie, compilation de tout les moments clés de Shenmue premier du nom. Vous pourrez alors comprendre toute l'histoire de Shenmue I sans même y avoir joué, très pratique, surtout lorsqu' on sait que Shenmue II est la suite directe du premier, je serais par ailleurs vraiment heureux et satisfait si j'arrive a en convaincre certains de découvrir cette magnifique Saga qu'est Shenmue, sachez aussi que, même aujourd'hui, les Dreamcast Européennes sont encore facilement trouvables sur les sites de jeux vidéos qui font de l'occasion, dans les magasins spécialisés et sur les différents sites d'enchères. Mettre 150 Euros pour une console mythique avec les deux jeux les plus incroyables qui soit, pour moi, cela représente un investissement très rentable niveau qualité, quantité et prix, surtout a l'heure on ou paye 60 Euros pour des jeux neufs mal développés et pas terminés qui nous poussent à acheter du contenu en ligne pour posséder le jeu complet.

 

La situation actuelle

Les 11 chapitres de Shenmue devaient tenir, à l'origine, sur quatre jeux différents. Mais la Dreamcast, et donc indirectement Shenmue, ayant fait un "semi" échec commercial, Sega ne permit jamais à Yu Suzuki de poursuivre le développement de Shenmue III et IV.

Shenmue fut en réalité même inialement pensé comme une véritable saga devant tenir sur onze jeux différents. Chacun des onze chapitres écrits par Yu Suzuki étaient prévu à l'origine pour être adapté en jeux. Cependant cette idée fut vite abandonnée en cours de développement par Sega/Am2, vraisemblablement pour des histoires de coûts et de budget qu'il aurait alors fallu alloués au développement immensement trop élevés, on peut le comprendre (on parlait à l'époque non pas de onze mais bien de dix-sept chapitres et donc de dix-sept jeux en tout, rendez vous compte, ce qui ne fut que réctifié trés récemment par Yu Suzuki lui-même).

Beaucoup plus tard dans le développement (sûrement toujours dans un souci économique) c'est paradoxalement en quelque sorte le contraire qui fut envisagé, en effet à peine quelques mois avant sa date de sortie officielle japonaise, ce qu'on appelait à l'époque jusqu'alors simplement Project Berkley ou Shenmue devait en réalité contenir évidemment non seulement le contenu présent dans la version finale de Shenmue mais aussi et surtout l'intégralité des chapitres présents dans Shenmue II . 

On peut alors se demander pourquoi l'Am/2 choisi de prendre cette décision au tout dernier moment et donc vraisemblablement à la va-vite, de séparer Shenmue premier du nom en deux titres, à savoir Shenmue et ce qui sera donc la future version finale et commerciale de Shenmue II. 

Selon certaines déclarations officielles faites par Sega/Am2 à la presse de l'époque, cette décision fut prise un petit peu à la hâte dans les tout derniers mois, voir même dans les toutes derniéres semaines de développement du titre, Sega/Am2 jugeant alors tout ce contenu comme sois-disant trop conséquent pour ne tenir que sur un seul et unique jeu. Une version plus officieuse voudraient quand à elle que tout cela soit bien plus dû au retard conséquent accumulé par l'Am2 pendant le développement du titre, ce qui apparait comme une théorie plus que crédible, bien que jamais confirmée officielement, quand on voit la différence, ne serait-ce que graphique entre les rares vidéos et images disponibles sur internet de gameplay de la béta de l'époque et la version finalisée de Shenmue II qui est sorti quand à elle en 2001 (plus d'une année plus tard quand même).

On peut d'ailleurs aussi légitimement se demander sur combien de GD-Roms le titre aurait pu tenir, quand on sait que Shenmue I et II tiennent tous les deux sur plus de sept GD-Roms (huit en tout si l'on compte le disque bonus "Shenmue Passport" fourni dans Shenmue), tout cela a en effet sûrement contribué à cette prise de décision, l'Am/2 et Sega plus particuliérement devaient alors juger le concept d'un seul et même jeu qui devait tenir sur plus de huit disques comme complétement dérisoire, voir évidemment comme problématique d'un point de vue marketing. Craignant que, la sortie venue,  le grand public soit directement découragé d'aquerir un jeu si conséquent sans même parler des coûts de production physiques du titres qui auraient sûrement dépassés l'entendement tout en restant problématique d'un point de vue érgonomique de l'objet.

Tout cela est donc parfaitement compréhensible mais au minimum dommageable pour les fans puisque si le jeu était bien sorti comme présenté à l'époque, "Shenmue II" ne serait donc pas Shenmue II (vu que tout ce contenu serait présent dans Shenmue I, pour ceux au fond qui n'ont pas suivi) mais bel et bien Shenmue III, ce qui aurait sûrement permis qu'au moins un jeu de plus (que l'on aurait alors pas considérer comme tel, ouais je sais c'est compliqué ptdr) de la série sorte alors réellement sur Dreamcast.

 

Niao Sun, le seul personnage dévoilé de Shenmue III.

 

Pendant prés de 10 ans, Sega ne communiqua plus rien sur Shenmue, à part l'annonce de la sortie d'un certain "Shenmue Online" uniquement destiné aux marché Coréen, et qui ne vit, finalement, jamais le jour. Durant toutes ces années, une gigantesque fanbase se développa autour du jeu et plusieurs actions massives furent organisées à travers le monde pour tenter de pousser Sega a développer Shenmue III, ou, tout du moins, a communiquer un minimum sur le jeu, Sega ne répondit jamais, ou que par des phrases toutes faites qui ne confirme ni l'annulation total du projet Shenmue III, ni une hypothétique sortie future. Tout allait au plus mal, et ce, malgré l'acharnement des fans à travers le monde (la chaîne anglaise BBC a d'ailleurs fait un reportage sur le sujet, et a même organisé sa propre action massive).

Il ne faut pas oublier que Sega a déboursé plus de 70 millions de Dollars uniquement pour le premier Shenmue et a donné sa total confiance à Yu Suzuki qui disposait d'une équipe de génie, l'Am/2, et d'un budget colossal, ce qui nous donne un des, voir peut-être, LE projet le plus ambitieux de toute l'histoire du jeux vidéo. Sega comptait sur Shenmue pour représenter le jeu phare de la Dreamcast, capable de concurrencer à lui tout seul la Playstation 2 et de faire vendre assez de Dreamcast pour que le constructeur puisse faire des bénéfices. C'est d'ailleurs pour ça que Shenmue s'approche autant de la perfection, Yu Suzuki s'était vraisemblablement mis dans la tête de concevoire le jeu parfait, LE "System Seller" de la Dreamcast, et cela se ressent à chaque secondes.

Pourtant la suite, on la connaît tous, bien qu'elle demeure une très bonne console, fun, bourrée de hits et que Shenmue se vends trés bien, surtout aux Etats-Unis et en Europe, malgré ça, la Dreamcast elle-même ne se vends pas assez en dehors du Japon, et surtout, surtout, Sega commet l'irréparable erreur de confier l'exclusivité des droits de Shenmue II à Microsoft pour le territoire américain. Le résultat, c'est évidemment que Shenmue II ne sortira jamais sur Dreamcast au pays de l'oncle Sam et ne sera finalement qu'adapté, deux ans plus tard, sur Xbox. On peut dire que Sega s'est plus ou moins mis la corde au cou tout seul sur se coup là,

On peut donc comprendre pourquoi Shenmue est resté un sujet sensible, presque tabou pour Sega pendant prés de dix ans. Bien qu'ils y aient mis toute leur foi, même Shenmue n'a rien pu faire contre l'ombre de la PS2 qui planait à l'époque (Emotion Engine, mon cul ouais !), mais j'ai bien dis "a été".

Car depuis plus d'une année, on peut dire que tout va un peu, voire beaucoup mieux pour Shenmue et son univers. Tout a commencé en 2009, ou les premières vidéos du "Mario Kart-like" made in Sega, "Sega All-Stars Racing", laissaient apparaître Ryo Hazuki en Forklift ou en moto et en tant que personnage jouable, s'il vous plait. A partir de là tout a commencer à s'emballer;

Sega publie un Twitter officiel Shenmue, on commence alors à reparler de Shenmue sur le net, Jeuxvideo.com ira même jusqu'à créer un dossier complet sur la saga sous la pression écrasante des fans ayant votés massivement dans "La Boite A Idées" du site afin que ce dossier voit le jour. Pour dire, la proposition de dossier sur Shenmue a battu celle sur Mario, les deux étant aux coudes à coudes jusqu'à la fin, à coups de dizaines de milliers de votes, si ça ce n'est pas un signe quand à l'intérêt fulgurant des joueurs par rapport à Shenmue et dont vous ferez peut-étre bientôt parti ^^ Ensuite quelque petites news se sont encore enchaînées (les développeurs de Sega All-Stars Racing se disant prêt à développer Shenmue III si on leur on donnait l'opportunité, etc) et un petit buzz autour de Shenmue a réellement commencé à se faire sentir sur le net....

Jusqu'au jour où, en 2010, un journaliste a demandé clairement a Sega Japon ce qu'il en était de Shenmue III. Sega a répondu qu'ils étaient au courant, et satisfait, que les fans, et les gens en général portent autant d'intérêt à Shenmue et à Shenmue III en particulier. C'est un projet auquel ils réfléchissent depuis des années mais apparemment, ils hésitent à se lancer fautes de moyens financiers. Sega a précisé que, si un des principaux constructeurs, Sony, Microsoft ou Nintendo acceptait d'en financer le développement, ils s'attaqueraient tout de suite à Shenmue III.

Cette news est déjà extrêmement encourageante en tant que tel, Shenmue n'est donc plus un sujet de tabou pour Sega , ils en sont même fiers et prêt à développer la suite si on leur en donne les moyens. On aurait pu se contenter de ça pour l'année 2010, mais non, en Novembre, Sega fait une annonce fracassante est annonce officielemment un nouveau Shenmue destiné uniquement aux téléphones portables et aux PC. Il s'agit de Shenmue City, appelé aussi Shenmue Gai pour "Gaiden", ce mini jeu utilisera le service Mobage-Town actuellement très en vogue au Japon, il surfe sur la nouvelle vague des jeux dits "sociaux" qui sont extrêmement à la mode aussi, au pays du soleil levant. Le 16 Novembre 2010, Sega tient une conférence à Tokyo afin de présenter Shenmue City à la presse et au public, Yu Suzuki est évidemment présent, les journalistes aussi et les questions sur Shenmue III fusent littéralement, parmi les déclarations de Yu Suzuki "himself", une phrase me paraît la plus importante de toute:

"Mais faire quelque chose à si grande échelle nécessite une préparation appropriée. Je voudrais faire Shenmue 3 avec le même contenu que par le passé. Il y a effectivement eu beaucoup de demandes de la part des fans concernant Shenmue 3. Il y a même eu des pétitions signées par des dizaines de milliers de personnes. Je voudrais remplir mes obligations concernant la série."

Tout est dit, aujourd'hui on en est là, Shenmue City n'est rien d'autre qu'un mini-jeu destiné à récolter des fonds pour financer le développement de Shenmue III. Nous sommes des dizaines de milliers a espérer que ce futur "jeu" social marche pour pouvoir enfin toucher au but, la sortie tant attendue (et méritée) de Shenmue III. On se prends alors a rêver de ce que pourrait donner un nouveau Shenmue, aujourd'hui, en HD, sur PS3 ou Xbox 360. Ce qui était presque infaisable il y a 10 ans, Yu Suzuki l'a pourtant fait, imaginez aujourd'hui, avec un bon budget et les capacités des machines de salons actuels, les possibilités serait quasi-infinies....

Cette page a aussi été créée dans le but de faire connaître et découvrir Shenmue a un maximum de joueurs Francophones et de vous faire signer la pétition pour Shenmue III, qui est en ligne depuis plusieurs années maintenant et qui contient, à l'heure actuelle, plus de 64'000 signatures, Yu Suzuki et Sega sont au courant de son existence, c'est donc le meilleur indicateur de popularité de Shenmue dont Sega dispose, n'hésitez donc pas à faire connaître cette pétition tout autour de vous;

http://www.petitiononline.com/shen1986/petition.html

 

 

Maintenant vous connaissez Shenmue et son possible avenir, les plus intrépides d'entre vous (et je vous encourage a l'être) vont peut-être se lancer dans la recherche d'une Dreamcast a bon prix avec Shenmue I et II, si c'est votre cas, rien ne me ferait plus plaisir,

Maintenant vous savez, que vous décidiez de vous le procurer ou non, qu'il existe un jeu incroyable, qui dépasse en terme de profondeur et de liberté TOUS les sois-disants jeux "révolutionnaires" actuels.

Merci de m'avoir lu, cet article a été un long travail mais je pense qu'au final, le résultat est là, j'attends avec impatience vos commentaires, remarques et anecdotes sur mon article ou sur Shenmue en général et pour ceux qui veulent compléter leurs culture Shenmuesque ^^ je vous invite a visiter la référence francophone sur Shenmue, deuxième site le plus important sur la saga et son univers avec Shenmue Dojo, je veux bien entendu parler de Shenmue Master, vous y trouverez absolument tout ce qu'il y a à savoir sur la saga;

http://www.shenmuemaster.fr/



Je vous invite aussi à consulter le fabuleux dossier complet sur Shenmue réalisé par Romendil de Jeuxvideo.com en Décembre 2009;

http://www.jeuxvideo.com/dossiers/00011963/la-serie-shenmue-dreamcast-dcast.htm

 

Je tiens d'ailleurs à citer deux phrases tirées de ce dossier qui me paraissent fondamentale et qui confirme mes dires;

"Shenmue est un titre unique en son genre, sans aucun équivalent possible dans le monde du jeu vidéo"

."Constatez aussi l'étendue des possibilités offertes en termes de liberté d'action et essayez de trouver ne serait-ce qu'un seul autre jeu capable de proposer une expérience aussi proche de la réalité. Vous n'en trouverez aucun."

 

En guise de mot de la fin, et pour conclure (enfin), je tiens a rappeler que dans cet article, je n'ai que décris en détails, et vidéos a l'appui, chaque phases distinctes de gameplay de Shenmue. Pour faire court, j'ai simplement résumé le concept du F.R.E.E.

Tout ça fait le jeu, oui, mais là ou Shenmue est doublement hallucinant, c'est qu'il est autant incroyable et poussé dans le fond que dans la forme, Shenmue nous fait vivre une expérience qu'aucun autres jeux ne propose. Ce sentiment de vivre une véritable vie et de vouloir s'en sortir, tous les joueurs qui y ont joués plusieurs heures ont réellement ressentis ce genre de sensations. Shenmue nous fait vivre des sensations uniques, cet impression de réalité, de vivre une autre vie est évidemment dû au fait de pouvoir faire énormément de choses différentes et au fait d'évoluer dans un monde calqué sur notre réalité, certes. Mais tout ça est également dû a tout ce dont je n'ai pas parlé dans cet article, et dont je ne parlerais pas pour vous laisser le plaisir de la découverte. L'intrigue, l'histoire de Shenmue est tellement élaborée, encrée dans le réel avec cependant une pointe de mysticisme, qu'elle représente un voyage incroyablement dépaysant et magnifique, le tout dans une Asie qu'on a l'impression de découvrir comme en vrai, des ruelles assez froides de Yokosuka jusqu'au Hong-Kong des années 1980, énorme cité haute en couleur et en pleine modernisation. L'ambiance est magique, parfois, on a dû mal a croire qu'on est bien devant son écran, face à un jeu vidéo, parfois même, on l'oublie carrément. Shenmue est rempli de poésie jusque dans ses décors, il n'est pas rare de s'arrêter juste pour regarder le ciel et tout les détails qui nous entoure, les musiques sont enivrantes et magnifiques, le message et le fond scénaristique de Shenmue est profondément humaniste, rempli de sens et de valeurs, on peut dire que c'est un des seuls jeux, voire peut-être le seul, qui peut réellement avoir une certaine portée philosophique comme certains films ou certains romans, je vous le dit, Shenmue a changé des vies et peut vous faire voir la vie d'une autre façon (dans une certaine proportion hein, je suis pas entrain de vous enrôler dans une secte) le jeu pousse à la réflexion et au fait de prendre les choses du bon côté, tout ça est dû au nombre incalculable d''influences Shintoïstes, Bouddhistes et de nombres de préceptes de philosophie de vie qui viennent tout droit des arts martiaux ou de la culture Asiat

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)