59 grammes à vide et 70 avec une pile. C'est le poids assez impressionnant de cette petite souris compacte Orochi V2 qui n'a pourtant rien à envier, en termes de caractéristiques du moins, aux grands modèles.

Présentée comme toujours dans un élégant carton noir et vert, on ne peut pas dire qu'il y ait une grosse prise de risque en matière de design. Sobriété (et élégance) est le maitre-mot de ce design avec son plastique un peu granuleux comme la plupart des modèles du constructeur. Au passage ce dernier fait totalement l'impasse sur le RGB et se contente à la place d'une LED proche de la molette pour indiquer le profil DPI que l'on utilise.

Sa forme un peu voûtée, permet toutefois de s'adapter à la plupart des mains humaines avec une prise possible en claw grip, palm grip et même fingertip grip (du bout des doigts). Le flanc gauche de la souris permet d'y poser très naturellement le pouce et on s'habitue très rapidement à son format compact.

Orachi est petite mais c'est mon amie

Pour être honnête on s'étonne presque de son confort car même une grande main peut prendre plaisir à l'utiliser. Par contre parler de compatibilité avec toute les mains est peut-être un peu surestimé puisqu'il n'est pas possible de l'utiliser si vous êtes gaucher... En effet le design n'est pas du tout symétrique et certains boutons ne sont disponibles que sur le flanc gauche. Encore une fois, il s'agit d'une souris pour les droitiers uniquement.

Ses switch mécaniques de 2e génération made in Razer sont extrêmement réactifs et de très bonne facture ; très clairement c'est une souris idéale pour les FPS notamment grâce à son capteur optique 5G qui monte à 18.000 DPI. Nous avons testé l'outil sur Hunt Showdown et Battlefield V et nul doute que c'est effectivement une souris parfaite pour le gaming. Surtout sur les jeux qui réclament pas mal de réflexes mais également une certaine vivacité dans le geste.

Orachi est petite, mais elle est vaillante

Parlons maintenant de ce qui impressionne le plus : son autonomie. Pour s'adapter à votre stock de pile, la souris est compatible au choix avec une pile AA (fournie d'office avec la boite) ou une pile AAA. Uniquement disponible en sans fil, elle propose 2 modes de connexion, à savoir 2,4 GHz via la fameuse technologie Razer Hyperspeed Wireless ou bien via le Bluetooth. Avec respectivement 420 heures d'autonomie pour la première technologie et 950 heures pour la deuxième. Ce qui est tout simplement énorme. Pour le jeu on vous conseillera tout de même le 2,4 GHz pour avoir une expérience le plus proche possible d'un sans fil.

Pour changer de mode c'est simple il suffit de mettre la souris sur le dos, et d'activer le bouton voulu sachant qu'au centre cela permet tout simplement d'éteindre le périphérique. Au passage, on remarquera la présence de 3 patins PTFE pour "escorter" le capteur.

x x x x x
EN RÉSUMÉ

UNE PETITE SOURIS TRES EFFICACE !

La Orochi V2 n'aura en fait rien contre elle, mis à part son prix un peu élevé (comme souvent chez Razer). Pour le reste c'est un sans-faute, et à moins d'être gaucher ou avec des mains surdimensionnées, il y a peu de raison de ne pas tomber sous le charme de cette souris ultra efficace et avec une autonomie digne d'un grand modèle.

x x x xxxx x x x
ON A AIMÉ : ON N'A PAS AIMÉ :
  • Très bon capteur
  • Autonomie
  • Légèreté
  • Performances globales
  • Le prix
x x x x x
FICHE TECHNIQUE :
  • Prix : 79 euros euros environ
  • Connexion : Sans-fil 2,4 GHz et Bluetooth 5
  • Commandes : 6 boutons programmables
  • Capteur : Optique
  • Sensibilité 18.000 PPP
  • Garantie : 2 ans
  • Où acheter ? : Razer