Après une faillite en 2017 et un déménagement de son siège social à Hong Kong en 2018, la marque est revenue sur le devant de la scène du périphérique plus fort que jamais. Et cette fois nous avons eu l'opportunité de tester un tout nouveau modèle de souris haut de gamme (95 euros) à savoir la R.A.T. DWS avec pas mal de belles innovations "sous le châssis".

D'aspect extérieur, on retrouve toujours ce design si particulier, un peu à la Transformers, qui permet de reconnaitre une souris Mad Catz entre 1000. Très régulier en termes de style depuis des années, ce genre de lignes fonctionne toujours autant, même en 2021. Au départ, on se dit que jamais sa main ne pourra s'adapter. Mais force est de constater qu'au bout de 5 minutes, on est déjà très à l'aise avec l'engin.

Un Transformers sur votre bureau

Ce nouveau modèle se dote des nouveaux interrupteurs mécaniques DAKOTA du constructeur avec une promesse d'une durée de vie de 60 millions de clics. Celui-ci est extrêmement réactif et offre une sensation très agréable sous le doigt. Évidemment, difficile de vérifier mais Mad Catz explique que les commutateurs DAKOTA peuvent fonctionner avec une réponse instantanée ce qui permet d'accélérer le temps de réponse du commutateur à seulement 2 millisecondes soit 60% plus vite que les autres commutateurs mécaniques.

Haut les mains cow-boy.

La souris se dote du capteur Pixart PAW3335DB qui peut monter à 16000 ppp, évidement le DPI est réglable via un sélecteur ici à quatre directions. Notons d'ailleurs au passage que la DWS possède tout de même 14 boutons, ce qui permet d'affecter le tout à des macros via le logiciel maison du constructeur. La seconde molette, qui ressemble un peu à un barillet de révolver, est accessible très facilement avec le pouce et permet par exemple dans un FPS d'affiler la toucher à un lancée de grenade par exemple. C'est en tout cas ce que nous avons fait dans Hunt Showdown, le FPS le plus rapide de l'Ouest. Attention toutefois, de part sa conception c'est une souris qui s'adresse aux droitiers. La majorité des boutons sont en effet accessible sur le coté gauche de la DWS, vous voila prévenu.

Adaptatif

Par contre et c'est important de le noter aussi, tel un Transformers cette souris est très modulaire pour s'adapter au mieux à votre main, il est ainsi par exemple possible de tirer un peu le repose doigt selon la taille de votre main et une clé Allen permet même de retirer un des panneaux pour encore plus d'adaptativité.

Enfin, sans-fil uniquement il n'est pas possible de profiter de la souris en filaire et c'est là le plus gros point faible du produit. On peut par contre choisir entre une connexion 2,4 GHz ou Bluetooth 5.0 (forcément moins réactif que du 2,4 GHz).

x x x x x
EN RÉSUMÉ

UNE SOURIS QUI S'ADAPTE À VOUS

Mad Catz frappe fort avec ce nouveau produit et la DWS a tout ce qu'elle faut en main (c'est le cas de le dire) pour combler vos attentes de joueurs. Le seul soucis est en fait l'impossibilité de l'utiliser autrement qu'en mode sans fil et c'est bien dommage, car pour le reste c'est un quasi sans faute.

x x x xxxx x x x
ON A AIMÉ : ON N'A PAS AIMÉ :
  • Une bonne autonomie
  • 14 boutons
  • Une souris ultra rapide et performante
  • Pas de connexion filaire possible
x x x x x
FICHE TECHNIQUE :
  • Prix : 95 euros euros environ
  • Connexion : Sans-fil 2,4 GHz et Bluetooth 5
  • Commandes : 14 boutons programmables
  • Capteur : optique, Pixart PAW3335DB
  • Sensibilité 16.000 PPP
  • Garantie : 2 ans
  • Où acheter ? : Amazon