1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Tests de la communauté
  4. >
  5. The Medium
  6. >
  7. Tests The Medium
  8. >
    Test de Segfred57200

The Medium sur Xbox Series, le test de Segfred57200

Publiez votre test
Signaler
Segfred57200
7
Segfred57200 XBS

Test de The Medium

Sorti le 28 janvier 2021 sur xbox série X/S et également sur Pc.

Je me trouve surpris que le deuxième jeu qui me donne l’envi d’écrire un test est encore un jeu de la Bloomer Team. Le premier ayant été Layers of Fear, les titres de ce studio ont ce petit quelque chose qui nous donnes envi d’en parler une fois le jeu terminé. Chose que je vais tenté de faire ici afin de vous partagez mon avis personnel. Test garanti sans spoil.                                                           

 

1999 à Cracovie, vous incarnez Marianne qui n’est ni plus ni moins une médium ayant la capacité de voir et parler aux morts, ainsi que d’évoluer aussi bien dans le monde matériel que spirituel. Et aujourd’hui est un jour bien particulier, car Marianne va aider son père adoptif qui vient juste de décédé à passer la frontière des 2 mondes. Voilà le speech de départ et je ne vous en dirait rien de plus afin de vous laissez découvrir par vous même le scénario ainsi que toute l’ambiance malsaine que dégage chaque instant le dernier née des développeur.

 

Côté ambiance et gameplay on est dans un thriller horreur psychologique avec des caméras fixe qui feront remonter bien des souvenirs aux plus ancien d’entre nous, ce jeu est un réel hommage à l’âge d’or des survival horror tel que les Resident Evil et les Silent hill pour ne citer qu’eux. On évolue clairement dans un monde qui nous fera énormément penser à la série de Konami notamment dans le monde des morts. Vous avez quelques pouvoir à votre disposition et le principal est celui d’évoluer dans les 2 mondes cité précédemment, avec la possibilité de séparer Marianne de son propre corps afin de la laissé évoluer seul dans le monde des morts. Attention tout de même à ne pas trop vous y attardé car Marianne a besoin de regagner son entité matériel au risque d’égarer son âme. Quelques énigmes viendront utiliser cette mécanique de gameplay même si je trouve que le concept aurait pu être un peu plus poussé.                               

Le gros point fort de The Medium se trouve dans son ambiance sonore ainsi que son ost qui est composé par Arkadiusz Reikowski et surtout par le grand et talentueux Akira Yamaoka qui a réalisé les musiques des Silent hill, pas de doute pour les connaisseurs, vous ne serez pas dépayser car on retrouve ici toute ça patte artistique et ils vous suffiraient de fermer les yeux un instant pour vous croire dans un nouveau Silent hill. Grand bravo à la Bloomer Team pour avoir su se mettre un tel compositeur dans leurs rang.

 

Vous serez également poursuivi par un  » nemesis  » qu’on appelle the Maw à de très rare moment du jeu qui ajouteront à tout ceci une pression supplémentaire. Ses phases de jeu très courte y ajoute quelque moment d’infiltration. Cette créature est à mon goût une réel réussite au point que j’aurais aimé le voir plus souvent. Incarnez par Troy Baker ( Joël dans The last of us) the Maw est si dérangeant, flippant, torturé qu’il peut vous donnez des sueurs froide au simple son de ses pas et de sa voix. Mais pas d’inquiétude ces phases n’ont rien de bien difficile et vous y viendrez à bout bien rapidement.

 

Côté durée de vie compter 6 à 8 heures en ligne droite  et un peu plus si vous fouillez les lieux afin de récupérer les nombreux collectibles, je vous conseil de le faire car cela rapporte un peu plus de profondeur au scénario et en apprendrez davantage sur les différents personnage de l’aventure.

J’ai tout de même quelques regrets à signaler, ce sont certes des avis personnel mais je trouve qu’à certains endroits les caméras sont un peu loin du personnage, alors certe les plans sont magnifique mais on a parfois quelques petit souci d’orientation lier à cela. Je trouve également que le concept est génial mais malheureusement pas assez exploité à mon goût. De plus les enigmes sont très simpliste, j’aurais aimé un peu plus de challenge de se côté la, il lui manque ce petit truc de folie pour en faire un grand jeu. Pas grand chose à lui reprocher, n’oublions pas qu’il s’agit toujours d’un studio AA et qu’ils n’ont pas la prétention de faire un blockbuster.

 

 

CONCLUSION:

Je ne saurais que vous conseillez de faire The Medium surtout pour les fans du genre. Disponible pour 30 euros ou directement aux abonnés du gamepass, le dernier jeu de la Bloomer Team à ce quelque chose qui vous fait tenir en haleine du début à la fin. Tout n’est pas parfait certe et les quelques défaut sont bien réel mais rien ne vient entacher l’expérience du titre et tout ce parcours avec beaucoup de plaisir. La Bloomer Team est clairement un studio talentueux et qui a certainement encore beaucoup de chose à nous faire vivre. .

LES PLUS +

L’ambiance malsaine et torturé

Les musiques et l’ambiance sonore

The Maw

Certains lieux magnifique

Le scénario simple mais efficace

LES MOINS –

Certain plan fixe trop éloigné

Enigmes trop simple

Rejouabilité quasi inexistante

Ça manque un peu de folie

Le concept de double réalité pas assez exploité

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de The Medium

tous les tests