Cela fait maintenant trois ans que vous avez usé des trains de pneumatiques sur les routes de la Grande-Bretagne et rincé toutes les extensions. Il était temps de revenir sous le soleil avec Forza Horizon 5 et quoi de plus sûr qu’aller au Mexique pour se dorer la pilule ? Pas grand-chose il faut bien l’avouer. Mais prenons tout de même le temps de contextualiser les choses.

La série Horizon n’est plus le petit frère de Forza. C’est maintenant devenu le fer de lance de la licence. Alors que « Motorsport » septième du nom date de 2017 et que Forza Horizon 4 est sorti un an après, on attend toujours sa suite. Horizon a clairement eu les faveurs des efforts de Turn 10 et on les comprend. Si le troisième épisode s’est écoulé à un peu moins de quatre millions d’exemplaires, la quatrième en a atteint dix (autant que le dernier Zevent, c’est dire…) ! Ce qui en a tout simplement fait le jeu le plus vendu sur l’écosystème Xbox.

Forza Horizon 5 - vue intérieure dans l'eau

Caramba es magnifico !

Modérément impressionné par la preview réalisée sur Xbox series X, ce test sur PC a révélé toute la quintessence des graphismes que peut proposer FH5 (réglages en ultra partout). C’est tout simplement fabuleux et fourmillant de détails. Si on peut regretter l’absence d’une grand ville façon Mexico, les petits villages offrent un charme tout particulier avec un luxe de détails et de détails dynamiques s’il vous plaît ! Banderoles avec fanions qui s’agitent au gré du vent, tables et chaises posées à tous les coins de rue, jungle luxuriante, bord de mer ou montagnes. Les biotopes apportent à chaque fois des ambiances différentes et mettent en scène vos bolides rutilants.

Bon, rutilants, mais toujours quasi indestructibles. Les pare brise s’étoilent et se fendent, les ailes se rayent les performances sont dégradées si vous l’activez dans les options, mais globalement, il y a encore beaucoup d’efforts à faire de ce côté. On est loin de ce qu’on pourrait attendre en 2021 sur la gestion des dégâts. Ceci dit, vous aurez assez peu envie de détruire ces petits bijoux, mais plutôt de les admirer sous toutes les coutures. Le niveau de modélisation est globalement incroyable et vous offre une véritable petite encyclopédie automobile.

Forza Horizon 5 vous pousse à collectionner les voitures, mais aussi à toutes les prendre en photo. Ici rien de bien nouveau par rapport à FH4, mais c’est toujours aussi efficace. C’est juste encore plus beau, notamment grâce aux changements qu’apportent la météo et la gestion de la lumière en fonction du nycthémère (évitez le "nique ta mère" en soirée mondaine).

Forza Horizon 5 - vue intérieure sous le soleil

Le jeu qui fait la pluie et le beau temps

Nous en avions déjà eu quelques aperçus avec les extension de FH4, mais ici, Playground a mis le paquet sur quelques effets orageux dantesques. Au gré de quelques événements scénarisés, vous serez amené à traverser divers types de perturbations météorologiques. Avec un casque sur les oreilles, vous serez totalement plongé dans des tempêtes et noyé sous des trombes d’eau.

Outre la rétine largement flattée par les effets de réflexion de lumière et le scintillement des gouttes d’eau qui se déplacent au gré de la physique, le véhicule, quel qu’il soit, est largement influencé par les changements d’adhérence imposés par les eaux stagnantes sur la chaussée. Il faudra en tenir compte, sous peine de prendre des directions que même les plus téméraires des hommes politiques contemporains n’oseraient afficher. Pour en profiter pleinement, il vaut mieux rester en vue extérieure (vous retrouverez exactement les mêmes propositions que dans FH4), angle qui sera également le plus propice aux longues phases d’exploration et de balades que vous allez sans doute ne pas manquer de faire. C’est tellement beau tout ça, qu’on roule juste pour le plaisir.

En revanche, si c’est l’efficacité que vous recherchez, vous devrez plutôt vous coller derrière le volant.

Forza Horizon 5 - vue intérieure sour la pluie

Secouez le prunier ou restez collé au gravier avec Fh5

Et derrière la roue, les effets de caméra sont présents pour vous simuler les effets physiques de vos frasques. On se penche en avant avec les passages de guets, on est secoué sur le bosses… Cette vue est particulièrement réussie et met également en avant la non moins réussie modélisation des tableaux de bord.

Stylés et bardés de cuir dans les supercars, ils seront dépouillés dans les gros 4x4. A chaque fois le comportement est cohérent et n’espérez pas faire des miracles en sortant des sentiers battus avec une reine des pistes. Inversement, les 4x4 seront de véritables savonnettes sur le bitume. Envie d’essayer la voie du milieu ? Le rallycross s’offre à vous avec des machines qui s’approchent du WRC. Avec un garage de plus de 500 voitures, FH5 a de quoi satisfaire presque toutes les envies.

Les sensations offertes par la licence sont désormais bien installées et FH5 ne déroge pas à cette règle. Les réglages des aides assurent que vous aurez de quoi vous convenir. Du jeu totalement arcade avec des comportement proches d’un Hotwheels, à l’approche plus simulation avec gestion de l’inertie, des dérapages et autres blocages de roues sans l’ABS. Ce dernier choix, met bien l’accent sur la conduite qui n’en devient que plus fine et intéressante.

Forza Horizon 5 - vue extérieure

Mes vacances au Mexique

Forza Horizon 5 propose la plus grande campagne de la série à ce jour. Le monde ouvert est conséquent, mais comme les joueurs sont d’éternels râleurs, on se prend à voir encore plus grand. Depuis le premier Horizon, on ne fait « que » agrandir cette carte. Il serait temps de pouvoir changer de pays voire de continent au volant ! Playground aurait les moyens de cette ambition en 2021 !

Mais ne boudons pas notre plaisir. Tout est plus facilement accessible et encore moins linéaire qu’avant (et c’était déjà assez libre). Régulièrement, vos comparses du Festival Horizon vous exhortent à faire des choix en fonction de vos préférences, mais vous aurez toujours de bien plus d’épreuves au menu que vous ne pourrez en manger. La course dit du Colosse par exemple est déjà proposée au bout de 4-5 heures de jeu pour donner une certaine dimension endurance (15 minutes de roulage avec un engin capable de monter à 350 Km/H).

Forza Horizon 5 - vue extérieure dans l'eau

Nouvelles nouveautés sur Forza Horizon 5

Côté nouveautés encore, les expéditions divisent certains voyages en phases pour trouver divers endroits avant de faire avancer des mini scénarios. C’est une façon assez amusante de visiter le pays et d’en apprendre plus sur la région. A l’image des trésors de grange également en phase avec l’histoire automobile mexicaine. Si vous ne savez plus quoi faire, les défis saisonniers vous donnent des idées (il y a toujours les quatre saisons) et vous motivent avec des bonus exclusifs, ainsi que le Forzathon qui repose sur les mêmes principes.

Enfin, si vous voulez vraiment vous laisser porter, le système ANNA vous guide vers des activités proches. Tout cela avec les points de prouesse qui vous récompensent et vous poussent à enchaîner les dérapages, les sorties de route ou la conduite propre. Ces recettes de Forza Horizon 5 ne sont pas forcément nouvelles, mais toutes les couches des versions précédentes sont présentes à chaque fois avec un petit coup de peps supplémentaire.

FH5 - vue extérieure

10 millions de conducteurs

Si l'on prend en compte les ventes précédentes de Horizon, vous n’aurez pas de mal à trouver des partenaires avec ce Forza Horizon 5. Le jeu vous pousse à rouler en communauté avec bon nombre d’épreuves qui ne seront réalisables que si vous avancez en équipe. Un équivalent au système ANNA est d’ailleurs arrivé pour faciliter les dialogues textuels avec d’autres joueurs et créer des sessions multijoueur (des convois à 11 au maximum) facilement. Il s’agit du LINK qui s’active également d’une simple pression sur la croix directionnelle.

Sachant parfaitement que le streaming et la création de vidéos font désormais partie de la panoplie indispensable du succès d’un jeu, Playground a même prévu un mode spécifique qui désactive les éléments susceptibles d’engendrer des réclamations sur les plateformes de diffusion. Si cela ne garantit rien, cela limite tout de même considérablement les risques. Vous pourrez y montrer les exploits de votre club qui tentera de se hisser dans le haut du classement. D’ailleurs le club Forza Horizon France vous attend !

FH5 - vue modifications

Forza Horizon 5, et vous ?

Toujours dans le partage, un onglet entier est désormais dédié à la création et au partage entre les joueurs. Nouvelles épreuves, configurations, réglages, peintures… Pour encourager à l’essai de tout cela des récompenses sont offertes lorsque vous réussissez les défis des autres joueurs. N’oubliez pas de les remercier en aimant leurs créations et en leur offrant des « Kudos ».

Forza Horizon 5, c’est un peu la poupée russe du jeu de bagnoles. A chaque virage, à chaque menu se trouve encore quelque chose de nouveau. Il évolue par petites touches et on peine à lui trouver des défauts. Bien sûr, il n’est pas parfait, il y a quelques bugs ainsi que quelques retours vers le bureau sur PC. Mais, même si on lui souhaite d’évoluer encore un peu plus notamment sur la surface et les distances à parcourir (à voir ce qu’à fait ASOBO avec Flight Simulator, on se prend à rêver d’un équivalent en jeu de voitures) on peut faire confiance au développeur et à Xbox Games Studios pour rajouter du contenu régulièrement. Vous avez déjà de quoi passer les longues soirées d’automne et d’hiver en sa compagnie.