Tout va pour le mieux du côté de chez Monolith Soft. Le studio fondé par Tetsuya Takahashi pour poursuive l'aventure Xeno se porte mieux que jamais : grâce au portage d'un certain Xenoblade Chronicles sur Switch via une Definitive Edition, les affaires sont florissantes, puisque la récente présentation des résultats pour l'année fiscale 2020-2021 affiche une spectaculaire hausse de 138% par rapport à l'exercice précédent. Rien que ça.

Le 天 est la limite

En l'espace de douze mois, le studio qui est depuis 2007 la propriété de Nintendo a ainsi vu son bénéfice passer de 491 millions de yens (environ 3,8 millions d'euros) à 1,17 milliard de yens (environ 9 millions d'euros), comme l'illustre le graphique de notre galerie d'images, réalisé par Social Game Info.

Largement connu pour ses J-RPG, Monolith Soft diversifie pourtant son activité en aidant régulièrement on actionnaire majoritaire : de Skyward Sword à Pikmin 3 en passant par Splatoon, les exemples ne manquent pas. Mais malgré la participation à Animal Crossing New Horizons, l'inépuisable carton de l'année 2020, c'est bien Xenoblade Chronicles Definitive Edition qui semble avoir fait les affaire de Monolith. Écoulé à plus d'un million d'exemplaires en seulement un mois, le portage du J-RPG sorti sur Wii en 2010 a même effectué un meilleur démarrage que sa suite numérotée, pourtant exclusive à la Switch.

Si le studio n'a pas encore annoncé sur quoi il travaillait depuis la sortie du J-RPG à succès, le co-fondateur Hirohide Sugiura précisait en début d'année sa volonté d'auto-suffisance, précisant que Monolith avait atteint une taille "nécessaire pour mener à bien les projets en cours". Il nous tarde évidemment de les découvrir.