Après avoir profité de l'éclairage offert par la cérémonie des Game Awards en décembre dernier, c'est aujourd'hui par l'intermédiaire du PlayStation Magazine UK daté du mois de février que nous reprenons le contact avec Metro Exodus.

Rapportée par nos confrères de GameRant, l'interview de Jon Bloch (producteur exécutif du jeu) nous apprend que ce troisième volet se veut a priori très ambitieux, puisque chacune des différentes villes qui composeront l'univers mesureront entre trois et quatre kilomètres carrés, ce qui fera de ces dernières les plus grandes de la courte série, même si on ignore encore leur nombre.

La progression s'annonce également plus ouverte que les anciens opus, avec une orientation bac-à-sable offrant un nouveau degré de liberté, portée par un background toujours dépeint par la plume de Dmitry Glukhovsky, l'auteur prolifique qui supervise une nouvelle fois la narration :

Vous rencontrerez de nouvelles sociétés, religions, manières de vivre, environnements, monstres... Certains apparaîtront familiers, d'autres seront totalement nouveaux. Le scénario du jeu est plus long que Metro 2033 et Metro : Last Light réunis, en y incluant les DLC.

Vous voici donc prévenus : en plus de s'annoncer particulièrement beau aux vus des premiers trailers diffusés, Metro Exodus risque d'occuper les joueurs pour un bon moment. Enfin bon, pour ça, il faut encore que le jeu précise sa date de sortie, puisque 4A Games s'est pour le moment contenté d'un timide 2018.