Avec l'arrivée très attendue de Little Nightmares 2, qui a tant plus à notre magicien maison qu'il aura bravé les affres de la connexion provinciale pour venir en dire tout le bien qu'il en pense dans notre podcast hebdomadaire, les suédois rendent en effet les clés à leur éditeur, après leur rachat par Embracer Group.

Cauchemar qui s'en dédit

Désormais occupé sur une nouvelle licence ultra-secrète, Tarsier a tenu à remercier les joueurs et son partenaire européen par le biais de son PDG Andreas Johnsson :

Durant ces six dernière années, notre mission a été de créer des univers fascinants. Little Nightmares fut notre première tentative, et un énorme succès. Notre collaboration avec Bandai Namco Europe a été extrêmement satisfaisante, ils ont su avoir à coeur d'écouter et de partager notre vision et nos idées folles.

Ceci étant dit, c'est avec un sentiment entremêlé de joie et de tristesse que nous laissons le monde de Little Nightmares derrière nous. Il est temps pour nous d'écrire un nouveau chapitre de notre histoire, de créer de nouveaux univers.

Contacté par nos confrères d'IGN, Bandai Namco a tenu à rassurer, sans trop se mouiller, de l'avenir de la série :

Nous n'avons rien à annoncer pour le moment, mais nous avons reçu tant d'amour de la part des joueurs partout dans le monde que nous nous sentons stimulés pour proposer plus de contenu à l'avenir.

L'avenir de Little Nightmares passera-t-il par un nouvel épisode, ou par quelques DLC comme ce fut le cas pour le premier opus ? Seul l'avenir nous le dira.