Revive Network avait pour but de garder en vie des serveurs pour pouvoir continuer de jouer à Battlefield 2, 2142 et Heroes. Visiblement sans l'accord d'Electronic Arts puisque l'éditeur a demandé au groupe de fermer boutique.

La communauté n'a pas eu d'autre choix que de suivre la directive et malgré ses 940.000 inscrits, rien n'a pu être fait pour continuer la "perfusion". Une page se tourne et c'est désormais avec un souvenir ému qu'on se rappellera du bon temps passé sur l'indétrônable Battlefield 2 et ses maps cultes comme Strike At Karkand.

Décision logique mais qui reste difficilement compréhensible quand on sait que pas un centime n'était donné à Revive en échange du service...