Une plainte en recours collectif a été déposée en Californie contre CD Projekt concernant Cyberpunk 2077. Le cabinet newyorkais Ronsen, à l'origine de ce recours, représentant des possesseurs d'actions, explique que le groupe polonais s'est rendu coupable de déclarations fausses ou trompeuses en omettant de dire que Cyberpunk 2077 était pratiquement injouable sur les systèmes Xbox et PlayStation de la génération actuelle pour cause d'un nombre important de bugs, ce qui a mené à son retrait du PlayStation Store.

En outre, le cabinets d'avocats enjoint à d'autres investisseurs qui souhaitent rejoindre la class action de le faire avant le 22 février 2021 en passant par ce formulaire. La plainte, qui n'a pas encore été certifiée, vise à réparer les dommages causés par ce lancement apocalyptique - autrement dit, un dédommagement financier.

Sale histoire

S'il s'est écoulé à plus de 13 millions d'exemplaires en 10 jours et reste, notamment sur Steam, parmi les meilleures ventes du moment et les jeux les plus pratiqués, Cyberpunk 2077 est depuis sa sortie le 10 décembre dernier un vrai problème pour la société dirigée par Adam Kiciński.

L'état de la version current-gen a fait chuter l'action en bourse. Et oblige actuellement les développeurs à mettre les bouchées doubles pour corriger ce qui peut l'être - d'énormes patchs sont promis avant le printemps. Tout ça alors que CD Projekt est dans le collimateur depuis de nombreux mois pour sa politique de crunch et alors que GOG a annulé le retour de Devotion.

Disponible officiellement sur PC et Xbox One, Cyberpunk 2077 n'a pas de date de retour sur PS4, et l'on ignore quand arriveront les versions PS5 et Xbox Series X|S, qui seront évidemment très, très surveillées.