Au pied du mur

Par lamuraille65 Blog créé le 04/06/21 Mis à jour le 16/07/21 à 03h37

grand Nintendomaniaque, je vous propose des coups de c½ur ou des coups de gueule sur des jeux Switch

Ajouter aux favoris
Signaler

 

Suite à la découverte du corps d'une femme enceinte morte sur les bords d'une route d'Arizona, le journaliste Blake et sa femme Lynn se rendent sur place, en hélicoptère, pour enquêter. Hélas, même pas le temps d'admirer le paysage que l'hélicoptère se crashe. A son réveil, Blake se retrouve à jouer les cliffhanger de haut vol pour rejoindre sa femme sur le site du crash, mais n'y retrouve que le corps du  pilote écorché vif et accroché à un arbre, et ce n'est que le début du massacre...  Voilà le pitch, digne d'une série B, d'Outlast 2.

Overdose macabre

Le logo du développeur , Red Barrels, m'avait mis la puce à l'oreille quant au contenu du jeu, mais je gardais l'espoir d'un jeu bien nanardesque, façon "massacre à la tronçonneuse", où le sang coule autant que la bière à Oktoberfest et prête à sourire. Et effectivement, Outlast 2 inonde l'écran de gerbes de sang, enchaînant immondicités sur immondicités (écartellement, viol, crucifixion...), sans pour autant réussir à susciter une quelconque émotion. En fait, le jeu vomit tellement de litres de sang dès le début, qu' il ne parvient pas à générer une ambiance, il devient alors victime de son propre excès et se retrouve obliger de marteler scènes gores/douteuses et propos vulgaires. Quant au sentiment de peur, si vous n'êtes ni hématophobe, ni thanatophobe, le seul ressort éculé  présent est le scarejump, qui dans 80% des cas, est prévisible.

 a grou a grou, ça fait trop peur brrrrr....

 à ces enfants, ils adorent peindre sur les murs...

 

 Un jeu horrible ... à jouer

D'un point de vue de la technique, le jeu est en accord avec ce que l'on peut attendre d'un film d'horreur lambda : obscurité partout, musique inquiétante, histoire glauque ...  Mais ceci est gâché par un scriptage qui  oblige systématiquement à trouver la bonne porte à ouvrir, le bon endroit où se cacher, la bonne action à effectuer au bon moment... C'est du die n retry bien pénible, d'autant plus que beaucoup d'évènements sont abérrants : par exemple,  les redneck vous trouveront alors que vous êtes cachés dans un champ de maïs, dans le noir et silencieux alors qu'à d'autres moment ils vous ignoreront alors que vous êtes à côté d'eux à la lumière .... Le résultat de ceci est que la solution de courir sans réfléchir primera systématiquement sur une tentative d'infiltration subtile. Aussi vous ne pourrez jamais sauter par dessus un objet non prévu à cet effet et ce même si cet objet est un caillou ou une chaise; en outre même dans le cas d'un objet enjambable il faudra se positionner pile dans la zone où le script se déclenche et c'est loin dêtre évident par moment.

 

Outlast 2 se révèle donc être un chemin de croix à cause d'un gameplay trop contraignant, et si vous n'êtes pas un afficionados de la sanquette  gratuite, vous pouvez passer votre tour sans problème.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Etant tombé très tôt dans le bain des salles d'arcade, je fus fasciné par le domaine des JV et plus particulièrement ceux estampillés Nintendo avec l'avènement de la NES.  

Autant dire que les pièces de 2 , 5 ou 10 dans le cendar ou bien le souffle magique sur les cartouches , j'ai connu.

Archives

Favoris