> > Test : Deadly Premonition (Xbox 360)

Test : Deadly Premonition (Xbox 360)

Vous êtes déjà tombé amoureux d'un boudin ?
Par Julien Hubert - publié le

Sorti à la fin du mois d'octobre 2010 dans l'indifférence générale, Deadly Premonition a su profiter d'un certain bouche à oreille chez les gamers avertis... Intrigué par ce cocktail d'éloges et de moqueries, par la tendresse et la passion des commentaires qui sont venus finalement jusqu'à mes propres oreilles, j'ai décidé de découvrir à mon tour ce véritable OVNI vidéoludique... Et je me retrouve bien sûr à vous en parler avec excitation !

Je voudrais être très clair tout de suite : Deadly Premonition atteint cette amusante limite à partir de laquelle une réalisation à la ramasse est tellement à la ramasse qu'on a envie d'en rire. Il faut le savoir. Et il faut savoir aussi qu'il en va de même avec la jouabilité. C'est le deuxième effet Kiss Cool. Subir ce voyage dans le passé (on est honnêtement au niveau d'un jeu Dreamcast un peu bâclé, et encore ça dépend des moments), est parfois difficile, mais pour une raison que j'ignore, on a dès le départ le sentiment que la lumière finira par jaillir par petites touches dès qu'on aura suffisamment gratté cette rugueuse surface...

Tout commence par le meurtre d'Anna...

Bienvenue à Greenvale

Un terrible meurtre a eu lieu dans la petite bourgade de Greenvale, un coin paumé et copieusement boisé qui se réveille douloureusement suite à ce drame inhabituel. Le profiler du FBI que vous allez incarner, Francis York Morgan, est ainsi dépêché loin de ses bases pour aider la police locale dans cette enquête... et le ton est vite donné : suite à un accident de la route vous serez plongé dès votre arrivée dans une espèce de monde parallèle peuplé de zombies très Silent Hill, qu'il faudra cribler de balles pour progresser et vous retrouver à nouveau brusquement dans la réalité. Le gars est semble-t-il schizophrène, il clope à longueur de temps, balance des vannes à froid et semble traîner un lourd passé qui a du mal à se cacher derrière sa grande balafre, ses attitudes et ses déclarations étranges... Il intrigue immédiatement, et contribue largement au fait qu'on accroche tout de suite à l'univers de Deadly Premonition. Tout comme les autres figures que vous allez croiser progressivement à Greenvale d'ailleurs, à commencer par le shérif, costaud et taciturne, son adjoint plus qu'efféminé, mais aussi la mère de la victime qui pète un câble, le couple de la station service, les deux petits jumeaux qui ont découvert la victime, j'en passe et des tonnes. Et là, la mémoire de certains est forcément déjà titillée...

Et l'arrivée de York, le profiler du FBI.

Shenmue, Silent Hill et GTA... à Twin Peaks

Les similitudes avec la série culte de David Lynch, j'ai nommé Twin Peaks, est tout de suite frappante. On navigue à vrai dire entre l'hommage et le plagiat. Pour ceux qui ont eu le bonheur de suivre cette série, sachez pour enfoncer le clou que le héros est fana de café, ou encore qu'une "femme au faitout" un peu dingue nous rappelle irrémédiablement une certaine "femme à la bûche"... les petits éléments de ce genre, qui vous sauteront aux yeux façon "déjà-vouuu", sont légion. Et si vous ne connaissez pas cet univers "lynchien", ça vous donnera probablement envie de le découvrir, tiens. Cette référence est donc omniprésente, et elle devient un élément extrêmement puissant lorsqu'on découvre le gameplay inspiré de GTA et de Shenmue...

Sur bien des aspects, Deadly Premonition et sa galerie de personnages qui vaquent à leurs occupations font penser à Shenmue.

Je suis un homme libre

Car cette enquête, vous allez littéralement plonger dedans, avec la liberté d'explorer la grande ville de Greenvale à pied ou en voiture, de vous arrêter poser des questions à toute l'immense galerie de personnages, qui vaquent à leurs occupations. Les gens vont au boulot, reviennent à la maison (vous pouvez même les épier par la fenêtre !), s'arrêtent chez des amis au passage, font des courses à la superette... Et à chaque fois que vous les interrogerez de manière impromptue, ici ou là, ils auront toujours quelque chose à vous dire. Bien sûr, le scénario avance réellement avec des missions bien spécifiques, mais ces séquences de dialogue libre, qui s'accompagnent de moult missions annexes débiles (mais qu'il est toujours utile de compléter) et de mini-jeux comme les fléchettes au bar (tiens...), s'intègrent parfaitement dans l'histoire globale. L'ensemble donne une impression de vie assez géniale. Ajoutez à cela tous les autres gimmicks shenmuesques (il faut se raser ou la barbe du héros pousse, changer de costume ou puer, collectionner des cartes...) et vous comprendrez cette envie d'errer de temps en temps entre les lignes du scénario, qui reste toujours présent en fil rouge. Ça n'a rien de fondamentalement révolutionnaire, c'est même parfois un calvaire à jouer (temps de chargement incessants, scènes en voiture horribles, carte inutilisable tant elle est mal pensée, graphismes qui piquent les yeux, mixage sonore ahurissant de médiocrité...), mais le sentiment de faire vivre l'enquête, de découvrir les dessous de personnages au background et à la personnalité travaillés, tout cela donne des ailes au joueur, le motivant à ne pas abandonner et même à creuser, envoûté qu'il est par la mise en scène, l'atmosphère, la narration, les musiques...

Les scènes d'action, elles, se limitent donc à ces fameux passages à la Silent Hill dans "l'autre monde", dans lesquels il faut shooter à gogo et progresser via des mécaniques simples entrecoupées de QTE et autres scènes de courses-poursuites avec le tueur. Elles souffrent elles aussi d'un gameplay et d'un game design d'une autre époque (York est un vrai tank !), mais restent bizarrement assez inquiétantes, et font découvrir de plus en plus de choses sur le héros et le tueur de Greenvale...

Lorsque York se perd dans son subconscient, ça donne des passages "à la Silent Hill", les délicates scènes d'action du jeu.

Moche, bizarre et... culte

Mal foutu et lourdingue, Deadly Premonition arrive tout de même à draguer le joueur avec sa formule unique et ses drôles de mélanges... Il a derrière ses atours peu avantageux quelques armes bien cachées, qui peuvent s'avérer charmantes. J'en suis personnellement tombé amoureux, petit à petit. Je retiens cette expérience comme un moment très marquant, comme un jeu bourré de principes et de scènes cultes qui restenteront gravés dans ma tête. Je me suis pris à rêver d'une espèce de remake avec une réalisation digne de celle d'un Alan Wake (les deux jeux ont a priori quelques points communs aussi), mais je me demande si ce côté série Z ne participe pas au charme lui aussi... je ne sais pas. Dans tous les cas, je me suis posé mille questions au moment de lui attribuer une note sur 5 étoiles. Techniquement, selon notre barème ultra chiadé, il devrait en afficher une de moins, mais je ne peux me résoudre à ne pas mettre en avant deux choses : d'abord on peut trouver un véritable petit trésor si l'on est assez courageux pour creuser, et ensuite le "risque" s'avère d'autant plus limité quand il implique un achat de... 25 euros environ. C'est ce que vous coûtera une désillusion douloureuse ou un grand moment, curieux, unique, mais grand, de jeu vidéo.

Test : Deadly Premonition (Xbox 360)
Très bon
Notes de la Rédac (1)
Deadly Premonition, c'est l'incroyable rencontre de Shenmue, Silent Hill et GTA, dans le cadre de Twin Peaks... Un mélange aussi improbable que la réalisation et la jouabilité médiocres de ce jeu d'action/aventure techniquement très daté, mais qui fonctionne pourtant bien et recèle de trouvailles intéressantes. Il hypnotise le joueur curieux grâce à une atmosphère scotchante, un scénario prenant, une galerie de personnages étranges mais terriblement consistants, une narration maîtrisée... Bref, c'est une expérience vidéoludique franchement unique, qui récompensera tous les joueurs capables... de la subir ! A vous de voir si vous êtes prêts à affronter quelques gros (gros) écueils de jouabilité et une technique à la ramasse pour découvrir un petit trésor... Le petit prix (25 euros) pourra vous aider à prendre le risque.
par Julien Hubert
+ On aime
  • Ambiance, scénario et personnages
  • Des idées grandioses parfois
  • Le côté ouvert et vivant de la ville, où chacun vaque à ses ocupations
  • Les musiques
  • Un tout petit prix (25 euros environ)
  • Un jeu unique et des moments cultes
- On n'aime pas
  • Une réalisation qui fait carrément pitié
  • Un gameplay très, très daté
  • L'incroyable mixage audio de l'horreur
  • Il faut "subir" le jeu pour voir la lumière !
Vos notes
1
2
6
1
16
2
15
43 notes
4,1
Notez ce jeu

L'argus
24,14€
Quel prix pour ce jeu ?

Galerie photo

Tout commence par le meurtre d'Anna... Et l'arrivée de York, le profiler du FBI. Sur bien des aspects, Deadly Premonition et sa galerie de personnages qui vaquent à leurs occupations font penser à Shenmue. Lorsque York se perd dans son subconscient, ça donne des passages "à la Silent Hill", les délicates scènes d'action du jeu. Certains passages sont terriblement "lynchiens" dans l'ambiance. Les phases de déplacement en voiture sont... tellement nulles ! Mais on prend plaisir à papoter avec York tout de même. Les dialogues sont particulièrement soignés, délirants, intéressants... Il servent en tout cas à merveille l'ambiance et le scénario. Scène d'autopsie à l'hôpital de Greenvale... On dirait que les choses tournent mal. Lorsque vous les interrogez, les habitants de Greenvale, dont beaucoup sont des suspects, ont des choses intéressantes à vous apprendre... Tiens, ça me rappelle quelque chose ! (bien sûr, j'ai éclaté le record) Cachez cette carte que je ne saurais voir... C'est une horreur ! Inutilisable !
Ajouter à mes favoris Commenter (130)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 398,70 €
Console Sony Playstation 4 + Watch Dogs …
Neuf : 438,82 €
Mario Kart 8 Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 49,99 €
Watch Dogs Edition Spéciale Fnac PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,99 €
Console Microsoft Xbox One + TITANFALL
Neuf : 499,00 €
Console Nintendo 3DS blanche + Super Mar…
Neuf : 160,90 €
FIFA 14 Coupe du Monde Brésil PS3
PlayStation 3
Neuf : 59,35 €
Console Wii U Premium Zelda Wind Waker P…
Neuf : 275,11 €
Console Microsoft Xbox One + FIFA 14
Neuf : 499,95 €
Mario Kart 8 Edition Collector Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 69,00 €
Professeur Layton Vs Phoenix Wright : Ac…
Nintendo 3DS
Neuf : 34,89 €
FIFA 14 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,20 €
Console Wii U Premium Nintendo Land Pack…
Neuf : 249,00 €
Manette Sony Dual Shock 4 PS4
Neuf : 53,90 €
Console PS Vita WiFi Sony Sport Course M…
Neuf : 179,86 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (130)