>
>
Test de Amnesia : The Dark Descent (PC)

Test : Amnesia : The Dark Descent (PC)

J'ai peur... J'ai peur... J'ai peur...
Par Erwan Lafleuriel - publié le
Image

- Eh Fumble, t'en es où du test d'Amnesia, ça fait un mois qu'il est sorti ?
- Euh je... je vais le faire , RaHaN.
- T'as fini le jeu ?
- Je... Il m'en reste un peu à faire. Presque...
- Mais enfin ? Ça dure 6 heures, tu fous quoi ?
- C'est... Je... J'ai peuuuur ! Voilà ! J'ai la trouille, je flippe, j'ai les chocottes ! Je veux plus y joueeeerrrr. Laissez-moi tranquille !
*s'enferme dans un placard*, *tremblements incontrôlés*

Des jeux qui voulaient nous faire peur, il y en a eu. Prenez Alone in the Dark ou Silent Hill par exemple. Parfois ils nous plaçaient directement dans la peau du personnage, en vue FPS. On peut citer F.E.A.R. premier du nom, qui provoque quelques sursauts pour peu que vous jouiez le jeu. Pareil pour Dark Corners of The Earth, le FPS Cthulhien, qui se base encore plus sur la vulnérabilité du héros. La série Penumbra de Frictional Games se trouve tout à fait dans le prolongement de ce genre, avec plus de dangers et aucun moyen de se défendre. Et le dernier titre de ce studio : Amnesia : The Dark Descent est l'héritier de ce type de gameplay où vous plongrez dans un univers extrêmement hostile sans aucune arme ni protection, si ce n'est votre bon sens et votre volonté de vivre.

Il faudra fouiller partout pour garder un bon stock d'huile et d'amadou.

Rien de plus simple !

Vous êtes Daniel, et vous allez devoir pénétrer jusqu'au coeur du château de Brennenburg, et de l'horreur par la même occasion. Pourquoi ? L'histoire étant l'un des points forts du jeu, pour laquelle on défie la folie, je ne vous en dirais pas plus. C'est vraiment un bon mix de Dracula et Cthulhu, on regrettera seulement de ne pas avoir un poil plus de réponses à la fin. Quant au gameplay, il est assez simple : vous progressez de couloirs en donjons en évitant les monstres sanguinaires et en vous raccrochant aux sources de lumière pour ne pas vous effondrer psychologiquement. Pour vous aider, vous avez une lampe à huile qu'il faut remplir continuellement et de l'amadou en nombre limité pour allumer les torches et autres bougies ici et là. Régulièrement, un puzzle vous demandera quelques temps de réflexion avant d'être débloqué. Mais de façon générale, Amnesia est assez facile.

Il va vraiment falloir changer de femme de ménage...

Maman...

De toute manière, on ne joue pas à Amnesia pour gagner. C'est expliqué au début du jeu d'ailleurs. Le challenge n'est donc pas spécialement dans la progression. On joue avant tout pour se faire peur. Et de ce côté-là, Frictional Games sait y faire. Chose assez peu banale, les devs arrivent à créer une ambiance gore réellement effrayante. Probablement parce que c'est du gore malsain et non pas grand-guignolesque comme on voit souvent. Entre le jeu des lumières, le poids de la narration et l'oppression sonore, l'environnement est simplement parfait. Rien qu'en écrivant cela seul devant mon PC et en me remémorant ma partie, je me sens mal à l'aise. J'ai entendu un bruit. Il y a quelqu'un ? Non, personne. Tiens je vais allumer moi, il fait trop sombre ici...

Non, je ne descendrai pas de cette étagère. Plus jamais.

Surtout ne pas péter

On peut mourir dans Amnesia, notamment (mais pas que) à cause de certains monstres qui rôdent. Des vrais, qui traînent des pattes, mais deviennent terriblement véloces dès qu'ils vous ont repéré. Et qui vous tuent en un coup ou deux. Dans ce cas, le jeu reprend un peu avant et la bête a disparu. Ah ouais, facile. Pourquoi se fatiguer à leur échapper ? Pour, justement, rester en vie. Pour conserver cette peur de la mort le plus longtemps possible, planqué dans un coin sombre, alors que le noir vous rend fou ; à regarder ailleurs pour ne pas voir l'innommable créature dont les grognements rauques sont si proches, si horriblement proches.

En général, on joue à un jeu vidéo. Cette fois, on joue *avec* Amnesia : The Dark Descent, à se faire peur. Il faut créer une complicité avec le titre de Frictional Games et se laisser embarquer. Si tout se passe bien (ou mal pour le coup), vous allez sacrément flipper et vous en redemanderez. Amnesia coûte 15 euros sur Steam ou sur le site officiel (qui pour le coup permettra au développeur de percevoir plus de sous). Il existe une démo que je vous conseille avant achat. Si à la fin de celle-ci, vous n'avez pas eu peur, alors peut-être qu'Amnesia n'est pas pour vous. Dommage, mais je peux comprendre. Au moins, c'est vite vu, alors essayez.

Indispensable Gameblog
Très bon
8
En général, on joue à un jeu vidéo. Cette fois, on joue *avec* Amnesia : The Dark Descent, à se faire peur. Il faut créer une complicité avec le titre de Frictional Games et se laisser embarquer. Si tout se passe bien (ou mal pour le coup), vous allez sacrément flipper et vous en redemanderez. Amnesia coûte 15 euros sur Steam ou sur le site officiel (qui pour le coup permettra au développeur de percevoir plus de sous). Il existe une démo que je vous conseille avant achat. Si à la fin de celle-ci, vous n'avez pas eu peur, alors peut-être qu'Amnesia n'est pas pour vous. Dommage, mais je peux comprendre. Au moins, c'est vite vu, alors essayez.
par
Donnez votre note
19 notes
9
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
0
6
1
7
11
8
0
9
7
10
Ma collection sur PC
Je l'ai 125
J'y joue 13
Je le vends 2
Je le cherche 3
Vos tests (1)
1 1056
VenDDiv1
Le même test, mais avec des images: par ici Est-ce qu'il est encore là ? Je n'en sais rien, mais si je reste plus longtemps dans la pénombre ma tête va exploser. Mes mains tremblent, j'ose à peine entrouvrir la porte du placard dans lequel je...
8

Galerie photo Amnesia : The Dark Descent - 12 images (cliquez pour zoomer)

Il faudra fouiller partout pour garder un bon stock d'huile et d'amadou. Il va vraiment falloir changer de femme de ménage... Non, je ne descendrai pas de cette étagère. Plus jamais. Vous me donnerez le nom de votre décorateur d'intérieur... que je mette un contrat sur sa tête. Il est parti ? Allo, Brigitte Bardot ? C'est ça qu'il appelle ranger ? L'artiste est dans un cachot. Ne pas regarder, ne pas regarder, ne pas regarder... Ahhh ! On peut se pencher pour jeter un coup d'oeil appeuré. Mais qu'est-ce qu'on me fait faire dans ce jeu... Non, désolé, je le sens pas là.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
Console New Nintendo 3DS XL Pokémon Sole…
Neuf : 229,73 €
34 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (34)