> > Test : Winter Voices : Avalanche (PC)

Test : Winter Voices : Avalanche (PC)

Analyse d'un RPG analyste
Par Erwan Lafleuriel - publié le

Si vous vous étiez arrêté au complexe d'Oedipe, passez votre chemin, Winter Voices verse dans la psychologie intense, avec traumatismes et travail sur soi à la clé. Au menu de ce premier épisode : le deuil du père et combat au tour par tour. Allongez-vous sur le divan...

Le scepticisme était de mise quand j'ai lancé Avalanche, le premier épisode de Winter Voices, un RPG indépendant mis au point dans le studio français de Beyond the Pillars. Des combats à la Dofus avec une héroïne qui ne se bat pas, mais triomphe de mauvais souvenirs et de traumatismes en utilisant des ressorts psychologiques défensifs tels que la négation, l'introversion, la fierté, l'évolution... Avouez que ça laisse perplexe. Eh bien, figurez-vous que c'est pas si mal que ça !

A part deux trois soucis, les graphismes sont corrects et supportent bien l'ambiance du jeu, tout comme les excellentes musiques.

Comme un lundi...

Vous êtes une jeune femme de 24 ans et vous vivez dans un village perdu dans les montagnes du nord du Royaume de Trois Rivières. Votre père, votre seule famille, vient de mourir. Surgissent alors de terribles souvenirs refoulés qui vous assaillent, au détour d'une vieille maison, ou après avoir discuté avec vos amis, vos voisins... Il faudra leur faire face, résister dans certains cas, fuir dans d'autres. Et tenter de comprendre ce qui vous trouble autant. Un voyage intérieur sera même une source importante d'affrontement contre vous-même. En quelques heures de jeu, Winter Voices pose un univers alternatif simple, mais crédible et une situation malsaine qui n'apporte pas beaucoup de réponses (pour l'instant : six autres épisodes sont prévus), mais qui intrigue assez pour vouloir voir la suite. Le ton est définitivement mature dans le sens "je ne regarde que Arte" et tape parfois juste, parfois trop dans le poético-mystico-pompeux. Les mécanismes, eux, sont fouillés, peut-être trop pour un premier titre. On y trouve des petites perles, comme la caractéristique "humour" qui non seulement rajoute des options de dialogue, mais en plus permet d'absorber les dégâts. Bon, faut avouer que les vannes sarcastiques à tout bout de champ font un peu passer l'héroïne pour une hystérique vu sa situation, mais après tout, c'est logique : elle est réellement totalement tarée !

On gagne de l'expérience en parlant à tout le monde, donc n'hésitez pas !

Osé, mais payant ?

Les combats m'ont accroché par leur côté puzzle/tactique : parfois il faut comprendre l'objectif à atteindre - puisqu'on n'est pas là pour simplement éliminer les ennemis représentés par des ombres et autres feux-follets -, pour ensuite utiliser les moyens à sa disposition pour l'atteindre. De base, on peut repousser une cible, mitiger des dégâts, augmenter ses mouvements pour fuir... et c'est fou ce qu'on peut faire, rien qu'avec ça. L'héroïne gagne aussi des talents pour aborder différemment chaque combat. Cela dit, je me demande un peu comment Beyond the Pillars va faire pour renouveler les défis tout au long des six épisodes. Et puisqu'on est dans le registre des inquiétudes, on peut espérer que de nombreux défauts seront vite corrigés : Winter Voices sent le rush à plein nez, avec pas mal de bugs, des soucis d'optimisation, des animations "peut mieux faire" et des maladresses dans le gameplay. La plus importante étant la longueur des combats un peu décourageante. En général, ça passe, mais des fois... Pfff, quoi ! Allez, on ferme les yeux pour cette fois.

Non, franchement, agréablement surpris par ce RPG d'auteur unique en son genre, et ce, malgré ses multiples faux pas. Probable que Winter Voices ne plaise pas à tout le monde du fait même de sa nature intello-déprimante et par son côté indé cheap, donc il y a un risque à l'achat. Mais pour cinq euros, hein... Ça fera 30 euros la série totale (bientôt dispo pour PC & Mac sur Steam ou sur le site officiel) : vous ne risquez pas grand-chose à vous y essayer.

Test : Winter Voices : Avalanche (PC)
Très bon
Notes de la Rédac (0)
par Erwan Lafleuriel
Vos notes
3
3 notes
3,0
Notez ce jeu

L'argus
Pas assez d'estimations !
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo

A part deux trois soucis, les graphismes sont corrects et supportent bien l'ambiance du jeu, tout comme les excellentes musiques. On gagne de l'expérience en parlant à tout le monde, donc n'hésitez pas ! La narration s'invite aussi dans les combats. Bien sûr que je prends la voie difficile, je suis testeur chez Gameblog moi ! La Volva est une sorte de prêtresse. C'est aussi une des classes du jeu, avec tisseuse et chasseuse. Mais jouer Volva augmente la difficulté du jeu.
Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 398,70 €
Console Sony Playstation 4 + Watch Dogs …
Neuf : 438,82 €
Mario Kart 8 Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 49,99 €
Watch Dogs Edition Spéciale Fnac PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,99 €
Console Microsoft Xbox One + TITANFALL
Neuf : 499,00 €
Console Nintendo 3DS blanche + Super Mar…
Neuf : 160,90 €
FIFA 14 Coupe du Monde Brésil PS3
PlayStation 3
Neuf : 59,35 €
Console Wii U Premium Zelda Wind Waker P…
Neuf : 275,11 €
Console Microsoft Xbox One + FIFA 14
Neuf : 499,95 €
Mario Kart 8 Edition Collector Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 69,00 €
Professeur Layton Vs Phoenix Wright : Ac…
Nintendo 3DS
Neuf : 34,89 €
FIFA 14 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,20 €
Console Wii U Premium Nintendo Land Pack…
Neuf : 249,00 €
Manette Sony Dual Shock 4 PS4
Neuf : 53,90 €
Console PS Vita WiFi Sony Sport Course M…
Neuf : 179,86 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (10)