>
>
Test de Borderlands 3 : Le Casse du Beau Jackpot (PS4, PC, Xbox One)

TEST de Borderlands 3 Le Casse du Beau Jackpot : Le casse du siècle ?

Par Eva Martinello - publié le
×
vidéo : Borderlands 3 - Première bande-annonce du Casse du Beau Jackpot
vidéo : Borderlands 3 - Première bande-annonce officielle du Casse du Beau Jackpot

Le 13 septembre dernier, la licence mythique du jeu de tir dystopique Borderlands a été déterrée sept ans après pour un nouveau volet opposant Lilith et les Chasseurs de l'Arche aux Jumeaux Calypso. Le premier DLC de Borderlands 3 sur les quatre annoncés est sorti le 19 décembre dernier et il s'intitule Le Casse du Beau Jackpot. Direction le Casino de l'antagoniste de Borderlands 2 pour reprendre son contrôle.

Si vous avez atteint la découverte du vaisseau Sanctuary III dans l'intrigue principale et dépassé le niveau 13, vous pourrez lancer le DLC du Beau Jackpot dans le bar de Moxxi. La criminelle plantureuse vous envoie dans une zone inédite : le Casino du Beau Jack, laissé à l'abandon depuis des années après la mort de l'antagoniste mythique de Borderlands 2. Moxxi estime que ce Casino lui appartient et vous demande de l'aider à reprendre son contrôle total. Sauf qu'en sept ans d'abandon, tout un écosystème à base de ratchs et de gangs s'y est développé...

Las Vegas post-apocalyptique

Vous voilà donc propulsé dans un casino abandonné qui reflète la personnalité sadique et égocentrique de son défunt créateur, le Beau Jack. L'inspiration est claire : un Las Vegas qui a mal tourné, où les clients s'endettent et y sont enfermés jusqu'à ce que leur dette soit remboursée, c'est-à-dire dans la plupart des cas, jamais.

Le concept, poussé à l'extrême comme l'univers de Borderlands sait si bien le faire, est réussi : entre machines à sous truquées qui vous agressent, clients rendus fous et affrontements de gangs, les joueurs n'ont pas de quoi s'ennuyer. Les fans de la licence et de son personnage le plus marquant, Le Beau Jack, apprécieront les multiples références au personnage qui hante ces lieux à chaque recoin.

L'humour plus ou moins subtil et l'ambiance propres à Borderlands sont parfaitement retrouvés dans le casino. Des personnages hauts en couleur guident le joueur tout au long de l'intrigue : on y retrouve un personnage jouable de Borderlands : The Pre-Sequel, cette fois présent en tant que PNJ, et de nombreux protagonistes inédits qui sont réussis. Les joueurs y affrontent de nouveaux adversaires, plusieurs boss plus ou moins intéressants, et découvrent un nouveau moyen de locomotion ; tout cela sans compter les armes exclusives au DLC. L'extension offre aussi des défis simples à compléter dans chaque zone et neuf quêtes secondaires. En termes de quantité de contenu, le contrat semble donc être rempli pour une extension à 14,99€. Qu'en est-il de la qualité ? 

Tout miser sur la nostalgie

Cela ne surprendra personne, après avoir recopié la recette du succès de Borderlands 2 pour développer le 3, la même méthode est employée pour le DLC : sa force ne repose pas sur l'originalité, mais sur l'assurance de retrouver toujours les mêmes repères et références. Après tout, avec ce DLC, les développeurs ont trouvé le moyen de nous ramener au Beau Jack... même après sa mort.

L'histoire se divise en sept chapitres. Les trois premiers nous plongent dans la découverte du casino laissé à l'abandon, où se dévoile un lieu façonné selon la personnalité du personnage le plus marquant de la licence en arpentant des zones variées. Les premières heures de l'histoire sont plaisantes, au détriment des quêtes secondaires qui sont parfois peu poussées.

Dès que l'on commence à se lasser des missions qui deviennent répétitives, l'histoire nous embarque dans une zone complètement différente où s'est développée une communauté à l'abri des batailles d'influence. Cela redonne de l'intérêt à l'intrigue ; les deux chapitres suivants ne manquent pas d'imagination et la narration nous rend impatients de connaître la suite. Après ces phases de jeu imaginatives, le dénouement nous laisse malheureusement un peu sur notre faim.

Malgré ce défaut auquel on commence à être habitués, le DLC conviendra aux fans fidèles de la licence avec l'omniprésence de Jack, les codes de Borderlands respectés et toujours plus de loot. Les collectionneurs d'armes légendaires pourront refaire le DLC en mode Chaos pour espérer obtenir toutes les armes et cosmétiques exclusifs à l'extension. Elle reste accessible même pour les joueurs qui ne détiennent pas le season pass, avec un prix raisonnable de 14,99€.

PS4
PC
XB1
Bon
7
Ce DLC Le Casse du Beau Jackpotest clairement dédié aux fans de l'antagoniste de Borderlands 2, le Beau Jack. Les plus grands fans de la licence apprécieront l'extension, vendue à un prix raisonnable. En revanche, les joueurs qui ont moyennement apprécié le jeu principal ne seront pas forcément convaincus par cette extension qui possède ses mêmes forces et faiblesses, à moins d'être des fans invétérés du Beau Jack.
par
+ On aime
  • Une nouvelle zone réussie.
  • Un DLC dédié aux fans de la licence avec les références au Beau Jack.
- On n'aime pas
  • Des quêtes secondaires légères.
  • Quelques longueurs dans l'intrigue.
Donnez votre note
note
--

Ce jeu n'a pas encore été noté

Ma collection sur
PS4
Je l'ai 0
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Borderlands 3 : Le Casse du Beau Jackpot - 6 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande