>
>
Test de Indivisible (PS4, Xbox One, PC, Mac)

TEST de Indivisible : Fille en tête

Par Julien Inverno - publié le
×

Derrière Indivisible, on retrouve les esprits créatifs de Skullgirls, un jeu de baston 2D qui a pour particularité de proposer un roster de combattantes au style sexy kawaii, rigolo et rendant hommage par son gameplay aux ténors japonais du genre. Avec ce  nouveau projet, à la fois jeu de plate-forme et RPG, l'hommage est ailleurs, mais le ressenti de l'expérience finalement comparable, à savoir celui d'un jeu de niche limité mais plutôt sympathique.

Dans Indivisible, un titre difficilement né du financement participatif et qui - excusez du peu -  bénéficie des compositions de Hiroki Kikuta (Secret of Mana), de scènes d'animation réalisées par Studio Trigger et d'une intro signée Yoh Yoshinari (Little Witch Academia), on incarne Ajna, une jeune fille à la découverte de ses pouvoirs hors du commun. Cette farouche combattante a la capacité de réunir en elle, dans son "for intérieur", les alliés qu'elle va rencontrer à travers sa quête. Un prétexte pour constituer un généreux panel de personnages, les alliés d'Ajna durant son périple et ses très nombreux combats.

L'étranger est un ami qu'on a pas encore rencontré 

C'est l'une des forces évidentes d'Indivisible, un titre qui revendique une inspiration piochée dans les mythologies d'Asie du sud-ouest tout en les remaniant très largement à sa sauce anime : son visuel flamboyant et sa galerie de personnages qui ne l'est pas moins. Si dans leur globalité, tous sont loin de se révéler très charismatiques, chacune ou chacun est toujours au moins mignon ou amusant. Une farandole de mascottes en somme, nombreuses, qui évolue dans un univers 2D très soigné, comme dans un dessin-animé. La forme d'abord, donc, réservée à un public séduit par un style on ne peut plus nippon, colle au fond, qu'il s'agisse des phases de plate-forme ou des combats. Dans la première, il est question de dash, d'exploration dans des zones aux chemins multiples, pas forcément l'aspect le plus folichon du titre tant les niveaux sont d'abord pensés comme tels plutôt plus que comme des univers à part entière.

Dans la seconde, celle des affrontements donc, l'inspiration et l'hommage sont liés à Valkyrie Profile, monument du JRPG, avec un système de combat dynamique, dans lequel chaque personnage est associé à un bouton de la manette et où il est question de placer ses attaques de manière combinée par pression multiple sur le bouton dédié, avec ses alliés pour plus d'efficacité. Et comme c'est plus d'une vingtaine de personnages, aux styles et aux capacités variés, qu'il sera question de rencontrer, il faudra rester attentif à trouver le bon tempo, pour un jeu d'association toujours grisant et un dynamisme constant. Il résulte, à travers ce mix de genres et ces inspirations piochées dans des classiques du jeu vidéo, un titre qui, s'il manque de profondeur, s'avère éminemment sympathique, en particulier grâce à son dynamisme et sa direction artistique.

PS4
XB1
PC
Mac
Bon
7
Indivisible est un jeu de plate-forme et un RPG sans prise de tête. Sans grande profondeur non plus du coup. Un défaut sans aucun doute pour ceux qui espéraient s'atteler à un jeu de rôles emprunt d'une certaine complexité. Pour les autres, il demeure un jeu très sympathique, de par ses beaux atours de dessin animé japonais, ses personnages, s'ils ne sont très charismatiques, au moins toujours mignons et amusants, et son dynamisme général.
par
+ On aime
  • La direction artistique soignée d'un bel anime.
  • Un RPG au style de combat dynamique.
  • La notion de synchronicité des affrontements.
  • Une galerie de personnages amusants.
- On n'aime pas
  • Des phases de plate-forme souvent convenues, dans des niveaux sans grande inventivité.
  • L'aspect RPG est très limité (pas d'inventaire, de stats, etc.).
Donnez votre note
note
--

Ce jeu n'a pas encore été noté

Ma collection sur
PS4
Je l'ai 0
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Indivisible - 4 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)