>
>
Test de Blood & Truth (PS4)

TEST de BLOOD & TRUTH (PSVR) : Le meilleur jeu d'action en réalité virtuelle ?

Par Jonathan Bushle - publié le
×

BLOOD & TRUTH ne devrait plus tarder à débarquer sur le disque dur de vos PS4 rutilantes et dans les lentilles de votre cher casque de réalité virtuelle. Nous, ça fait un petit moment qu'on le dose bien comme il faut, tout ça pour vous donner notre avis. Enfilez votre casque et suivez-nous dans ce jeu d'action palpitant !

Pour ceux qui dormaient au fond de la classe, un petit rappel : Blood & Truth est la Suite spirituelle de The London Heist, l'expérience que vous avez tous dû tenter au moins une fois chez un pote ou sur les bornes de démos de la FNAC. On retrouvera d'ailleurs pas mal d'easter eggs de cette expérience en VR dans Blood & Truth, mais aussi d'autres provenant du reste de la compilation VR Worlds. A l'époque, London Heist était court, très court, mais aussi prometteur : Une immersion réussie, mais aussi, un univers, des personnages forts en gueule, et une ambiance ultra cinématographique qui lorgnait vers le Guy Ritchie des débuts - Arnaques crimes et botanique, Snatch - avec ses sombres histoires de gangsters Londoniens, mais aussi une bonne grosse dose de testostérone en plus !

Au programme : un interrogatoire musclé et deux fusillades, une lors d'un casse, l'autre sur l'autoroute, pendant la fuite. 15 minutes de bluff intégral dans les rétines. On en garde encore un souvenir ému. Sauf que depuis, pas mal d'eau à coulé sous les ponts de la réalité virtuelle, et on a pu jouer à des jeux du calibre d'un Lone Echo, ou même d'un Fallout 4 VR, tiens. Alors quand les studios Londoniens de SONY reviennent avec un projet similaire mais plus abouti que London Heist, on en attend beaucoup. Sans s'enflammer non plus : rappelez-vous, on leur doit aussi The Getaway... Blood & Truth sera-t-il un hit en puissance, ou un gros pétard mouillé ? C'est ce que nous allons voir...

Course-poursuite mortelle.

Sang & vérité

Blood & Truth vous place dans la peau de Rayan Marks, un militaire des forces spéciales, qui rentre de mission à la mort de son père, terrassé par une crise cardiaque. On découvre alors le reste de la famille du héros, son frère, sa soeur, sa mère, qui font tous partie d'un même syndicat du crime Londonien, orphelin depuis peu de son parrain. Et très vite, on fait aussi la connaissance de Tony Sharp, un concurrent de longue date, qui veut lancer une OPA hostile sur l'affaire familiale. Bien évidemment, il est hors de question que les Marks se laissent faire, et Rayan part en vendetta contre ceux qui veulent nuire à sa famille. Mais assez vite, on va se rendre compte que cette affaire dépasse l'ambition de Tony Sharp, et que d'encore plus sombres desseins se mettent en place... Si le scénario de Blood & Truth est plutôt agréable à suivre, tour à tour dur, drôle, irrévérencieux, sans être transcendant, avec pas mal de scènes d'action bien spectaculaires comme il faut - on ne vous spoilera pas plus que cela : ça pète de partout - on regrettera tout de même qu'il ne représente qu'un chapitre dans l'histoire : une suite est clairement à prévoir, puisque la plupart des enjeux exposés ne sont pas résolus à la fin.

La galerie de personnages secondaires est haute en couleurs, les face à face avec les ennemis ultra tendus, et la version française des doublages est plutôt de bonne facture pour le jeu des acteurs principaux. Pour les ennemis que l'on enverra croupir 6 pieds sous terre - souvent avec la même pose de mort - on ne pourra pas en dire autant, certaines lignes de texte paraissant décalées ou surjouées. La bande son est quant à elle plutôt réussie, avec des thèmes variés, très cinématographiques, et plus rythmée pendant les scènes d'action. Comptez entre 5 et 7 heures pour en voir le bout, selon votre dextérité arme à la main et la difficulté choisie. C'est moins qu'un jeu AAA d'action classique, mais n'oublions pas que Blood & Truth sera proposé à un tarif de lancement assez abordable, et que cela reste aussi plutôt raccord avec son statut de "jeu-film en VR". Niveau rejouabilité, on pourra partir à la chasse aux cibles - parfois très bien planquées - et aux objets bonus, mais aussi s'entraîner au tir sur cible avec quelques missions bonus. Du contenu supplémentaire devrait d'ailleurs arriver via une mise à jour, sans qu'en on sache plus pour le moment.

On fait le ménage au lance-grenades !

Agile comme un singe

Blood & Truth s'ouvre avec une petite phase d'exploration-fusillades qui sert de tutoriel, puis d'une désormais classique poursuite en bagnole. Par la suite, les lieux visités seront assez variés : On commence par le Moyen Orient, puis très vite, Londres, ses rooftops de rêve, un casino, une galerie d'art, et plus glauque et classique, l'autoroute, un hangar à avions, un immeuble en démolition, un autre en construction... Plutôt efficace. On s'y déplace un peu comme dans un rail- shooter, avec plusieurs destinations possibles, dans un système qui n'est pas sans rappeler celui des Dungeon Crawler en case par case ; on vise et ça enclenche la marche. Un mode "coeur sensible" avec oeillères est bien évidemment disponible. On peut changer de couvert pendant les gunfights, et vraiment se planquer physiquement pour restaurer sa santé (attention à la table basse du salon !). Concrètement, que ce soit à la manette ou au PSMove, on avance ligne par ligne, et on peu se déplacer latéralement sur ces lignes. Une fois qu'on a bougé d'un cran en avant, on ne peut plus revenir en arrière. Attention à ne pas louper les secrets !

Quelques passages de course-poursuite à pied sont aussi au programme, ou notre avatar virtuel se retrouve transformé en chariot de petit train fantôme, pendant que l'on doit tout dégommer sur son passage. Un bullet time se déclenche à la demande, ou à chaque explosion, ou même pendant les sauts lors les phases de "course forcée" , ce qui est très bien vu, car cela supprime quasiment tout motion sickness qui aurait pu être dû à la chute. On retrouvera aussi quelques passages de grimpette à la Planets of the Apes VR, mais bien meilleurs et bien mieux calibrés. Le jeu se permet même un petit troll à ce sujet, bien que nous n'en soyons pas certains.

Le maniement des armes, un régal !

PS Move ton body

Pour ce qui est des déplacements, on reste sur quelque chose de classique donc, mais aussi de plutôt efficace. C'est au niveau des interactions armes à la main que Blood & Truth sera le plus convainquant. Déjà, pas mal d'éléments de décors peuvent êtres saisis. On pourra aussi interagir avec un système de vidéosurveillance, crocheter des serrures, pirater une alarme... Pas mal de petits gestes assez bien retranscris, variés, et très amusants à reproduire avec ses PS MOVE. Pour les armes, c'est le pied. On peut en prendre une dans chaque main (pour les plus petites) et défourailler à tout va ! Ou n'en tenir qu'une à deux mains pour bien viser. On s'y croirait, et les sensations sont plutôt bonnes.

Il faut saisir des munitions sur son torse pour les charger dans l'arme, avec des animations différentes selon le type, jusqu'au fusil à pompe qu'il faut ré-armer, et la mécanique avec une arme dans chaque main fonctionne à merveille. Les pistolets se trouvent sur la taille, les plus gros trucs dans le dos. Si on pourra regretter un assez faible nombre d'armes au final, elles sont assez variées, et leur utilisation peut être modifiée via des améliorations, comme des silencieux, des lunettes de visée ou un pointeur laser. Attention, ces améliorations coûtent cher et il faudra fouiller les niveaux pour dénicher les secrets et se les payer. Clairement, on a plutôt été épatés par les sensations de tir, l'immersion et les combats proposés par Blood & Truth.

I Believe i can fly !

Café ?

En effet, si le bilan est plutôt très bon au PS MOVE, on vous conseillera tout de même d'y jouer dans une pièce bien sombre : sans ça, on a connu quelques problèmes de reconnaissance, notamment lors de la visée à deux mains, ou les manettes se superposent avec le casque. A la manette, c'est une autre histoire car les commandes sont moins immersives, mais bien plus faciles. On recharge très vite et d'une simple pression sur un bouton, et la visée est bien plus aisée. C'est un vrai cheat pour battre les records. Mais du coup l'immersion en prend un coup, notamment durant les phases d'escalade. Entre deux saisies de prises, nos mains étant liées l'une à l'autre, on lévite, indéfiniment, et on peut même défourailler avec deux armes, voire poser son casque, faire une pause et aller se faire... un café.

Graphiquement parlant, on est dans le haut du panier de se qui se fait sur PSVR. Les personnages sont bien modélisés, les décors parfois aussi spectaculaires que les scènes d'action, les lumières plutôt bien gérées. On en prend plein les mirettes avec Blood & Truth. Clairement, son seul vrai défaut, c'est sa fin tronquée qui appelle clairement une suite. Et s'il lui reste quelques progrès à faire pour atteindre l'excellence d'un Lone Echo, il se pose là, comme ça, comme le meilleur jeu d'action scénarisé en réalité virtuelle disponible sur PSVR aujourd'hui. En attendant la suite, ou la concurrence ? L'avenir s'annonce passionnant.

Indispensable Gameblog
Très bon
8
Notes de la Rédac (2)
Où acheter :
Blood & Truth est une exclusivité PSVR, sortie tout droit des studios Londoniens de Sony. On y joue Rayan Marks, un militaire, fils de parrain, qui revient au pays défendre l'entreprise familiale à la mort du paternel. Le scénario est plutôt classique, mais efficace, avec d'assez bons doublages Français, et il faudra 6 heures environ pour en voir le bout, ce qui est plutôt raisonnable au vu du prix de lancement. Les scènes d'action sont légion, et on vit des événements assez fous à travers son casque. Les sensations de tir sont là et on prend plaisir à avancer dans les niveaux. Pour bien en profiter, on vous conseille de jouer au PSMove, l'immersion en prenant un coup avec la manette. Clairement, le PSVR tient là son meilleur "vrai et gros" jeu d'action scénarisé, c'est vraiment cool, et on vous conseille de vous pencher sur son cas si vous avez le casque à la maison !
par
+ On aime
  • Un scénario plutôt cool...
  • Quelques scènes d'action mémorables.
  • Les sensations de tir, les interactions avec les armes.
  • Quelques paysages mémorables.
  • Une durée de vie en "accord" avec le prix de lancement.
- On n'aime pas
  • ...Qui ne clôture pas tout ses enjeux et appelle une suite.
  • L'immersion en prend un coup avec la manette.
Donnez votre note
1 note
8
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
0
6
0
7
1
8
0
9
0
10
Ma collection sur PS4
Je l'ai 0
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Blood & Truth - 33 images (cliquez pour zoomer)

Course-poursuite mortelle. On fait le ménage au lance-grenades ! Le maniement des armes, un régal ! I Believe i can fly !

La rédaction vous recommande

12 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (12)