>
>
Test de Firewatch (PC, Mac, PS4)

TEST de Firewatch : Un feu mal maîtrisé

Par Gianni Molinaro - publié le

Attirant sur lui les regards dès son annonce il y a deux ans, Firewatch a su trouver de quoi alimenter la flamme depuis. Une équipe expérimentée (Jake Rodkin et Sean Vanaman qui ont oeuvré sur The Walking Dead, Nels Anderson, lead designer de Mark of the Ninja, l'artiste britannique Olly Moss), un casting vocal qui a de la gueule et une patte graphique qui subjugue auront suffi à créer de belles étincelles. Mais est-ce que tout ceci est finalement suffisant à allumer le feu ?

Face aux nombreux plantages et freezes rencontrés, la rédaction de Gameblog ne recommande pas l'achat "day-one" de Firewatch sur PS4. Si des mises à jour importantes sont déployées et corrigent ces problèmes techniques, nous pourrons être amenés à revenir sur le test ultérieurement.

 
Il a pris sa décision. Mis ses affaires dans un énorme sac à dos. Il veut passer un peu de temps loin de la civilisation. Loin des problèmes. Loin d'une vie qui n'a pas été forcément tendre avec lui. Harry a le blues. Besoin d'oublier. Direction le Wyoming, dans la forêt de Shoshone. Cet été 1989 sera chaud et sec. Il le passera dans la tour de surveillance de Two Forks, à guetter que personne ne commette l'irréparable. Après des heures de marche où il aura pu apprécier la beauté des lieux, leur quiétude, il arrive à bon port. Il allume la lumière, une voix parle dans le talkie-walkie. C'est Delilah, son superviseur, qui occupe ce poste saisonnier depuis 13 ans.

L'appel de la forêt

Du moment où vous empoignerez ce radio-émetteur, votre expérience (pour peu que vous soyez anglophone, les sous-titres VF n'étant pas encore disponibles), s'ouvrant avec une scène d'exposition textuelle digne du premier quart d'heure de Là-Haut de Pixar, très plombante et assez réussie, commence. Vous allez pouvoir vous balader à droite et à gauche, découvrir des environnements d'une beauté époustouflante et dans lesquels vous aurez presque envie de vous perdre, avant de reprendre carte et boussole en mains. Il faut dire que sur le plan visuel, Firewatch frappe fort. Si la zone à explorer ne manque pas de limitations agaçantes (dont des murs invisibles qui restreignent une liberté de mouvement qu'on imaginait plus grande) et d'actions contextuelles assez lourdingues pour simplement surpasser un obstacle haut de 30 cm, elle se montre irréprochable dans ses différents traitements esthétiques, que l'on doit en grande partie à Jane Ng, ancienne de Double Fine ayant travailé sur The Cave). Par un choix de couleurs, d'effets et de jeux de lumières bluffants, chaque parcelle de terrain peut se transformer en un tableau, une carte postale, un fond d'écran que l'on découvre à travers les yeux de Henry. Quelle que soit l'heure, la hauteur du soleil ou de la lune. Et puis cette quiétude, ces doux arpèges signés Chris Remo (Gone Home) qui accompagnent certains déplacements, les gazouillis des oiseaux, le bruit de l'eau... On est transporté. S'il n'y avait pas ces fichus problèmes techniques sur PS4 (chargements de zones et sauvegardes qui font cracher les fps, freezes, objets à empoigner qui restent collés à la main et empêchent de voir la boussole...), on jurerait y être.

Modern Talkie

Et l'emploi du talkie-walkie, qui va devenir la pièce maîtresse de l'aventure, n'est pas là pour briser le charme. Par le biais de cet outil de communication certes primitif pour un oeil moderne, mais néanmoins efficace, vous allez vous trouver en permanence connecté à Delilah. Un lien particulier va se tisser entre vous, au travers de dialogues souvent justes, drôles et magnifiquement interprétés par Rich Sommer (Harry Crane dans la série Mad Men) et Cissy Jones (The Walking Dead de Telltale, Life is Strange). Ce sera à vous de choisir le ton, le tempo entre ces personnages manifestement endommagés. Car vous pourrez tout lui dire comme tout lui taire. Lui parler de tout ce que vous verrez, anodin comme intriguant. Répondre dans le temps imparti ou non avec les différentes répliques proposées. La mener vers de fausses pistes. Jouer avec elle. Flirter. Vous montrer désobligeant. Une fois encore, on jurerait y être.

Comme un manque

Alors qu'on peut savourer les différentes forces en action lorsque le protagoniste et sa très invisible interlocutrice discutent, difficile en revanche de ne pas regretter que la trame principale qui laisse planer le doute, la paranoïa, la peur, ne soit pas plus consistante et ne délivre pas, même s'il y a quelques surprises, la petite décharge nécessaire pour faire décoller le tout. Car oui, sans spoiler, on peut dire qu'un mystère plane, que des événements étranges vont se dérouler lors des différentes journées (avec de nombreuse ellipses) dépeintes dans Firewatch. Mais même en y mettant tout son coeur, on ressent à peine l'angoisse ou l'urgence. Le suspense se révèle mal récompensé. Jusqu'au dénouement, après quatre à cinq heures de jeu, on imagine quelque chose de fort. Qui n'arrive pas. Et l'émotion qu'on aurait dû ressentir dans les derniers instants n'y est pas non plus. Il manque quelque chose, une connexion. Un but. Dommage, car le voyage était plutôt joli.

PC
Mac
PS4
Satisfaisant
6
En quelque chose comme cinq heures passées dans la peau du héros de Firewatch, on voit et on entend de fort belles choses. On en imagine d'autres, à mesure que les journées et les discussions, superbement écrites et jouées, passent. Fort malheureusement, les attentes générées par le caractère exceptionnel de la situation et son évolution ne sont pas vraiment récompensées. Tant en termes de suspense que d'émotions. Et on se retrouve à regarder les crédits avec quelques regrets, tant pour le héros que pour nous.
par
+ On aime
  • Une direction artistique qui décroche la mâchoire.
  • Le jeu d'acteur et les dialogues, crédibles.
  • La relation de qui évolue entre les deux personnages principaux.
  • Une ambiance qui nous porte, clairement...
- On n'aime pas
  • .... Mais l'ensemble ne décolle jamais.
  • Déplacements assez limités, au final.
  • Des problèmes techniques bien trop envahissants sur PS4.
  • V.O. uniquement pour le moment.
Donnez votre note
15 notes
7
0
1
0
2
0
3
0
4
1
5
3
6
5
7
4
8
1
9
1
10
Ma collection sur
PS4
Je l'ai 17
J'y joue 5
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Firewatch - 5 images (cliquez pour zoomer)

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
20 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (20)