TEST. NBA 2K15 (PS4)

Le basket nouvelle génération
Par Nourdine Nini - publié le

Après une version 2K14 qui atteignait déjà les sommets du basket virtuel, il faut se rendre à l'évidence : Visual Concepts a mis la barre encore plus haut avec la mouture NBA 2K15 en nous proposant un titre d'une qualité technique sans faille, ou presque, ainsi que des modes de jeu à foison. Bref, la nouvelle référence du genre. Une fois de plus.

En fait, je viens de me démontrer (à moi-même donc) qu'il est très difficile d'arrêter de jouer à NBA 2K15. Même le temps de l'écriture de ce test s'avère un crève-coeur, tant l'envie de retourner sur les parquets virtuels est le plus fort. Hop, entre deux paragraphes, j'y retourne, tranquille. Vous aurez donc mon avis dans 250 ans environ... Ou pas. Bon un peu de sérieux. Tout ça pour dire, vous l'aurez compris, que cette nouvelle version, attendue depuis un an, est réellement la seule dont on peut dire aujourd'hui qu'elle mérite le sceau de "new gen". On ne peut le nier, depuis ses qualités techniques encore un cran au-dessus de la précédente version, aux nouveaux modes de jeu, sans oublier le jeu en ligne, NBA 2K15 nous bluffe littéralement et propose ici un titre ultra complet, varié et très riche.

#SonTempsEstVenu

La sortie du titre, prévue pour le 10 octobre prochain, dans 48 heures donc, aura lieu quelques jours avant le début de la saison NBA 2014-2015, qui débutera précisément le 28 octobre. Un timing idéal pour commencer à s'entraîner et être fin prêt avant le début des hostilités et donc des matches en "live". Avec Kevin Durant sur la jaquette de ce nouvel opus, qui est rappelons-le, le MVP de la dernière saison régulière, 2K a mis les petits plats dans les grands. La franchise a notamment pourvu son titre d'un gameplay largement amélioré, et a priori, plus simple d'accès pour les néophytes. Ceci étant, disons-le tout de suite, et comme c'est le cas depuis deux ou trois numéros, le jeu est "facile" à prendre en mains pour les choses simples à faire (shooter, passer etc) mais difficile à maîtriser totalement. Et c'est tant mieux. Car c'est là où se fait la différence entre les joueurs. Cette subtilité du jeu qui donne tout son sel au titre. Il vous faudra en effet passer de nombreuses heures dans les différents modes pour améliorer vos "skills" et dominer les parquets.

6000 animations de plus

On vous l'avait déjà dit dans notre première prise en main du jeu, Visual Concepts a mis les bouchées doubles pour rendre son titre encore plus réaliste. Alors que NBA 2K14 proposait déjà des animations à couper le souffle, son successeur lui marche littéralement dessus avec ses 6000 animations supplémentaires annoncées. Et ça se voit ! Que l'on soit en défense ou en attaque, les joueurs bougent avec une souplesse et un réalisme encore jamais vus dans un jeu de basket. Le passage aux consoles PS4 et Xbox One, une fois ces dernières maîtrisées, n'est évidemment pas étranger à ce gros changement "visuel". S'il reste encore un peu d'inertie sur certains basketteurs "lambda", les améliorations dans ce domaine bénéficient à tous. Et plus encore aux stars de la NBA, qui ont de fait un traitement de faveur et ont donc droit aux fameuses "signature moves", reconnaissables entre mille. Je vous passe évidemment les manières de shooter de chacun des gros joueurs de la Ligue, que l'on  peut d'ailleurs acheter dans le mode MaCarrière, mais vous pouvez nous croire, elles sont identiques à la réalité.

Nouvelle manière de tirer

Parlons-en du shoot justement, puisqu'il a lui aussi subi un profond remaniement. Ainsi, désormais une sorte de "shot meter" n forme de cercle et qui se trouve à vos pieds vous indique à quel moment il faut appuyer et relâcher le bouton (ou le stick droit), pour optimiser vos shoots. S'il n'est jamais évident à appréhender, même après de nombreuses heures de jeu, force est de constater qu'il s'avère parfaitement judicieux et bien pensé pour faire la différence. Evidemment, le timing est ultra important ici et changera forcément en fonction des joueurs que vous aurez sous contrôle. Petit bémol : on se prend à regarder monter la jauge, qui devient rouge dès lors qu'on est en retard, ou jaune si on relâche trop tôt. Pratique donc, simple à comprendre, mais qui demandera pas mal de pratique et de technique. Comme toujours, les pros du pot s'en sortiront aisément et les autres vont ramer un peu plus longtemps. Mais la formule fait désormais ses preuves, et à mon sens, est bien moins pénible que la version NBA 2K13 et ses dizaines de combinaisons à retenir. Quoi qu'il en soit, des vidéos explicatives sont disponibles dans le jeu pour vous aider.

Une I.A. au poil

Petit chapitre consacré ici à l'intelligence artificielle du jeu, car mine de rien, elle semble avoir superbement évolué. En bien, s'entend. S'il est toujours compliqué dans un jeu collectif de faire la part belle à ses coéquipiers qu'on ne contrôle pas complètement, il faut savoir également leur rendre hommage dès lors qu'ils se démarquent par leur "intelligence" de jeu. C'est le cas dans NBA 2K15, qui rappelle, par bien des aspects, les joueurs de PES 2015. Une défense désormais bien moins perméable, même en version Rookie face à la console, et ce même si vous jouez en version "classique" au lieu de "simulation". La défense réagira ainsi de manière bien plus appropriée, et surtout très rapidement.

D'ailleurs, en défense comme en attaque, il sera possible d'un simple "coup de doigt" sur le pavé tactile de la PS4, d'utiliser une tactique afin de remobiliser vos troupes devant l'adversaire déchaîné. Ultra pratique et tellement moderne. Inutile de préciser qu'il y a autant de dunks, alley-oops possibles que dans la réalité, sachant qu'il faudra au préalable maîtriser le fameux stick droit de la manette pour effectuer ces fameux coups spéciaux. En revanche, il demeure toujours aussi dur de chiper le ballon à votre adversaire, comme en vrai en somme. Quelque part, ce n'est pas plus mal, mais attention aux fautes. Les lancer-francs quant à eux, sont toujours basés sur le timing en fonction des battements du coeur du joueur, "reproduits" sur la manette en petites vibrations. Sympa mais là encore, il faut être très précis pour réussir. Pas si évident que ça au final. En ce qui me concerne en tout cas.

Du grand spectacle

On a coutume de dire que le plumage ne vaut pas forcément le ramage, mais dans la série des NBA 2K cela a toujours été un point fort. Dès le départ, on est dans l'ambiance, avec une sélection de musiques plutôt funky / soul, sélectionnée par Pharrell Williams en personne, mais également des présentations de matches faites par Ernie Johnson et "Big Shaq". Malheureusement, rien n'est traduit dans notre langue, mais cela a le mérite de conférer une superbe ambiance au jeu, comme si nous étions devant une retransmission US. Sur le terrain, les joueurs se chambrent, les coachs s'énervent après une décision, le public réagit en fonction du match de leur équipe, n'hésitant pas à hurler leur joie et à se lever dans le "money time", ou carrément à déserter les gradins dès lors que leurs joueurs favoris se prennent une tôle et qu'il n'y a plus rien à espérer. Impressionnant, mais également étonnant et tellement vivant ! Evidemment, inutile de vous préciser que les très nombreux angles de caméra seront interchangeables à loisir, en sélectionnant un zoom plus ou moins important, une vue plus ou moins éloignée etc. Bref, vous êtes également le réalisateur en quelque sorte. De quoi apprécier plus encore les matches autour de ce superbe habillage "médiatique" véritablement peaufiné ici.

De quoi apprécier plus encore le côté cosmétique du titre, puisque comme vous avez pu le voir, les visages, tatouages, terrains, gradins, publics etc. sont tous bluffant de réalisme. L'ensemble va d'ailleurs parfaitement bien aux animations des joueurs, et monte d'un cran le niveau de réalisme visuel. Du grand art.

Format NBA

NBA 2K15 fait tout pour vous mettre à l'aise avec l'univers de la célèbre Ligue américaine. Ainsi, comme si vous étiez peinard devant votre match favori (au hasard sur Bein Sports...), à la reprise du championnat NBA, la chaîne NBA 2KTV est là pour vous donner tous les résultats des matches en temps réel, et passera également de nombreuses vidéos concernant le jeu, notamment des interviews de joueurs, des documentaires sur les coulisses... bref, tout ce que la communauté attend en termes d'infos concernant leur sport favori. Inutile de vous préciser que si les serveurs de 2K sont en rade, comme ça m'est arrivé plusieurs fois, ou si votre connexion internet fatigue, ce sera... plus compliqué. Mais croisons les doigts, disons que les versions Tests ont essuyé les plâtres et que tout devrait bien se passer une fois le jeu officiellement sorti.

Des modes de jeu à la pelle

Comme souvent dans les jeux de la franchise de 2K, vous n'avez pas le temps de vous ennuyer. Les menus qui apparaissent à l'écran vous laissent d'emblée penser que vous allez passer des heures et des heures sur le titre. C'est simple, on ne sait pas par où commencer. A ce propos petit aparté concernant le lancement du jeu sur PS4 uniquement. Une mise à jour se fera dès l'insertion de la galette dans la console, mais vous ne verrez pas la barre de progression du téléchargement. Ce n'est pas grave, puisqu'elle se fait tout de même en tâche de fond. De ce fait, si vous ne pouvez jouer qu'avec les Spurs et ne pouvez pas accéder au jeu complet, c'est "normal", le téléchargement continue. Plus d'infos sont disponibles à cette adresse concernant ce petit souci.

Quant au jeu en ligne qui prend ici une énorme part, est plus que jamais de la partie, et avant la sortie du jeu, nous avons fort heureusement pu le tester. Aucun souci à signaler de ce côté-là, aucun lag à déplorer ni plantage intempestif (sauf quand les serveurs 2K sont en rade donc...), même si se faire éjecter d'une partie parce que le joueur d'en face a décidé que vous faisiez trop de fautes, est assez pénible. Dire que je ne faisais qu'appliquer ma méthode de "tacle à la hauteur des gencives" issue de PES 2015... Enfin, bref, c'est la vie Julie.

MaCarrière, MonPark, MonEquipe, MonGM, MaLeague...

Comme dit plus haut, vous aurez droit à de très nombreux modes de jeu dans NBA 2K15. Entre le "facial mapping" d'une qualité bluffante dans MonJoueur, qui vous permet d'insérer votre propre être avec moult détails dans le jeu, pour l'utiliser ensuite dans MaCarrière, qui s'avère lui aussi ultra complet, avec un tout nouveau scénario et des dialogues toujours au poil, vous savez d'emblée que vous être partis pour une longue carrière, et pourquoi pas pour devenir Hall of Famer si vous êtes persévérant. Le choix de simuler les matches ou bien de le jouer est également laissé, et votre progression via de très nombreux insignes à gagner (badges en anglais), influeront directement sur votre manière de jouer et pourront ainsi faire progresser (petit à petit) votre joueur. Ce sera long certes, mais la satisfaction du résultat final vaut le détour. Enfin, j'imagine !

MyPark, comme son nom l'indique vous permet de jouer sur des playgrounds en bitume, en choisissant parmi trois "affiliations", les Flyers, les Ballers ou les Riders. A vous de sélectionner votre team pour ensuite vous lancer dans un championnat en ligne, gagner des parks supplémentaires et même gérer tout cela via une application mobile. Là encore c'est ultra complet et vous permettra de vous éclater durant de nombreuses heures semaines. Vous pourrez également acheter et personnaliser vos propres chaussures de basket, dans une section dédiée. Les détails sont tout simplement dingues, voire trop à mon goût, mais les puristes en auront pour leur argent, si je puis dire.

Cartes à jouer

MyTeam offre quant à elle l'opportunité de créer une équipe "fantaisie", celle de vos rêves si vous préférez, en utilisant des packs... de cartes. Ces dernières, qui sont à gagner (on vous en offre au début), proviennent de différentes époques de la NBA et sont classées par catégorie, la plus intéressante étant la "Gold" dans laquelle vous êtes certain de dénicher un joueur de grand talent. Mais il va falloir bosser pour arriver à les récupérer (et donc gagner des "sous" en progressant), puisqu'elles ont bien entendu une certaine valeur. Si vous êtes pressés vous pourrez toujours faire des échanges dans la salle d'enchères en temps réel, prévue pour l'occasion. A vous de bâtir au final une équipe pourquoi pas anachronique, mais qui sur le papier pourrait devenir la plus grande de tous les temps.

Enfin, si vous décidez de coacher vous-même votre équipe sélectionnée (MyTeam), vous pourrez le faire via MyGM (General Manager). A vous alors la gestion des chiffres de la masse salariale (salary cap à ne pas dépasser), des transferts à effectuer pour étoffer votre effectif, les échanges de joueur, les blessures à gérer etc. Ca peut paraître assez compliqué de prime abord, mais si vous êtes féru de ce genre de chose, vous allez vous régaler.

Enfin dans MyLeague, vous prenez le contrôle d'une saison complète de NBA ou alors décidez de suivre votre franchise sur pas moins de ... 80 ans ! Tout est évidemment paramétrable ici, de la durée au nombre des matchs en passant par les play-off etc. Bref, là encore, 2K fait fort en proposant une liberté totale au joueur.

Enfin, pour finir, sachez que pas moins de 11 nouvelles équipes ont été ajoutées à l'Euroleague, de nouveau proposée ici, et parmi elles des teams françaises comme Nanterre et Strasbourg, portant désormais le total à 25 équipes.

Indispensable Gameblog
Fantastique
9
Notes de la Rédac (2)
NBA 2K15 est véritablement LE jeu de basket ultime que l'on attendait sur les consoles new gen. Bien plus abouti graphiquement que son prédécesseur, il lui dame également le pion sur les milliers d'animations supplémentaires, les modes de jeu à la pelle, le jeu en ligne ultra complet et cerise sur le gâteau : le facial mapping qui permet de mettre votre tête dans le jeu avec un réalisme encore inégalé. Avec un gameplay plus poussé encore et une I.A. de qualité, difficile de faire plus abouti dans le genre jusqu'à présent. Et ce n'est certainement pas NBA Live qui lui fera de l'ombre... Bref, inutile de vous dire de foncer les yeux fermés si la NBA (et le basket en général) est votre sport préféré.
par
+ On aime
  • Scan facial à l'aide de la caméra, incroyable !
  • Graphiquement sublime.
  • Une I.A. défensive de grande qualité.
  • Des animations encore plus réalistes.
  • Des modes de jeu à la pelle (dont le nouveau MaLigue)
  • Sa durée de vie, colossale.
  • Equipes françaises dans l'Euroligue.
  • Les modes Multi en ligne.
- On n'aime pas
  • Des serveurs 2K (parfois) en rade.
  • Quelques stats fausses...
  • Aucune progression enregistrée (petit bug j'imagine...)
Donnez votre note
69 notes
9
1
1
0
2
1
3
0
4
1
5
0
6
0
7
4
8
17
9
45
10
Ma collection sur PS4
Je l'ai 29
J'y joue 19
Je le vends 1
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo NBA 2K15 - 13 images (cliquez pour zoomer)

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 49,99 €
28 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (28)