Test : PlanetSide 2 (PC)

Venez mourir gratuitement !
Par Erwan Lafleuriel - publié le
Image

Parmi les MMO de seconde génération, on peut dire que Planetside a marqué les esprits. Très exigeant en terme de temps et d'organisation, la liberté laissée par ce FPS massivement multijoueur a permis aux meilleurs joueurs de se façonner des souvenirs de guerre virtuelle bien réels. Aujourd'hui, SOE sort Planetside 2 en F2P sur PC : le même, en plus beau, en plus moderne. Mais garde-t-il cette ambiance qui a fait des batailles de Planetside des récits que l'on se raconte le soir au coin du pack de bières feu ?

Vous demanderez à Julo, qui a conduit sans relâche des hommes au massacre pendant de longues missions sur la planète Auraxis, il vous le dira : la guerre, c'est d'abord connaître sa place. Et c'était particulièrement vrai pour le premier Planetside de SOE, où trois armées complètes, avec infanterie, véhicules aériens et terrestres, sans parler des mechs, pouvaient se retrouver sur un bout de continent pour s'exploser la tronche mutuellement. Quand le rendez-vous était fixé, il valait mieux réviser ses ordres, sa position et ses objectifs. Sinon le chemin était tout tracé : c'était la mort. Les combats massifs légendaires de ce MMOFPS n'étaient malheureusement accessibles qu'aux plus organisés des joueurs : en clan, avec un calendrier, et parfois un peu de chance. Ce qui a tué doucement Planetside, c'est surtout la difficulté pour monsieur tout le monde de trouver où se déroulait l'action et donc de profiter de la force principale du jeu.

Il ne suffit pas d'être à côté du point de contrôle, il faut aussi qu'aucun ennemi ne soit vivant dans le coin.

On prend les même...

Voici qu'arrive Planetside 2 : un énorme territoire découpé en zones qu'il faut contrôler pour gagner des ressources. Trois factions s'affrontent. Les mêmes qu'auparavant, histoire de ne perdre personne : les fachos de la Republique Terran, les anarchistes de droite du Nouveau Conglomerat et la secte de la souveraineté Vanu, qui continue de se pogner sur la technologie alien entre deux combats. Je sais, ça ne fait pas très envie, mais une chouette faction ouverte d'esprit, intelligente, démocrate et cultivée n'aurait pas sa place sur cette nouvelle Auraxis. Ici, on se bat comme des boeufs. Cela dit, question scénario, cette base identique au premier Planetside pourrait évoluer en quelque chose de plus sérieux, puisque SOE emploie Marv Wolfman, un fameux écrivain de comics avec un sacré background. On verra...

Le bouclier remonte tout seul au bout d'un certain temps. Mais pour la vie, il faut avoir un medic sous la main.

La (courte) vie de soldat

En attendant, je cours comme un con sur une dune d'Auraxis, pour atteindre l'objectif de l'escouade que je viens de rejoindre en deux clics. J'ai du sable plein la figure et le soleil en pleine tronche. Plus très loin, des tirs de DCA fendent le ciel et j'aperçois un Reaver en train de chasser un Scythe. Les premiers tirs d'infanterie se font entendre. Il ne s'agit que d'un petit avant poste à capturer, mais il est tout à fait possible que trois armées soient dessus en même temps... Un coup de jetpack pour grimper une colline, une pause pour jauger l'angle d'attaque : autant arriver directement sur le toit du bâtiment depuis ce petit pic, puis rester planqué deux secondes au cas où des défenseurs m'auraient repéré, avant de nettoyer l'intérieur, puis... Bim ! Un tir de sniper met fin à mes stratégies aussi sèchement qu'une chaussette de l'archiduchesse. Alors... où vais-je réapparaître ?

Ils reculent, allez, à l'assaut les gars ! Passez devant !

Prendre un troufion par la main

On peut dire que SOE a bien retenu la leçon de Planetside : cette fois, si vous restez cinq minutes sans action, c'est probablement de votre faute, ou vous n'avez pas envie de tuer des gens. Cela arrive parfois, qu'on se perde par mégarde ou simplement parce qu'on est en train de penser à autre chose. Ça permet de parcourir les environnements souvent hostiles d'Auraxis en se demandant « Qu'est-ce que je suis venu foutre sur cette planète ? » Mais avant qu'une malsaine idée de désertion ne vous vienne à l'esprit, il suffit d'ouvrir la carte et de demander un redéploiement. Ici une zone chaude avec de l'action garantie, là un assaut massif avec plusieurs véhicules de troupes dans lesquels réapparaître.

Parfois, on est au bon endroit, mais on a pas les bonnes armes...

Respecter les conventions d'Auraxis

Ou encore se mettre en défense sur un point de contrôle ? Houla ! Pour comprendre comment et quoi capturer, et à quel moment, c'est en revanche encore un peu vague. Ou peu intuitif. Disons que contrairement eu jeu de la chair à canon, où l'on avance vers une base ennemie comme un soldat décérébré pour buter tout ce qui bouge en espérant ne pas en prendre une derrière les oreilles, la prise d'objectifs est un peu plus compliquée, puisque plusieurs prérequis entrent en jeu. Mieux vaut avoir un chef qui sait, et obéir aux ordres. Au début tout du moins, ensuite vous pourrez toujours tenter de faire comprendre aux bleus où il faut attaquer et pourquoi. Personnellement, j'ai encore du mal à suivre.

Cette base est extrêmement difficile à assiéger. Préparez-vous au bain de sang.

Butin de guerre

Déjà, il faut que votre faction possède des territoires accolés pour capturer une nouvelle zone. On n'avance pas la ligne de front n'importe comment. Ensuite cela se décide souvent selon l'apport en ressources de telle ou telle zone : on gagne différents types de points qui permettent à chacun de commander en service express des véhicules terriens (buggys pas chers, tanks, transport de troupes) ou aériens (chasseurs, transports...) Autant vous dire que sur un serveur, la configuration des territoires peut changer trrrrrèèèès rapidement. Pour repartir dans l'autre sens aussitôt. Ça donne parfois envie de relire La Guerre Eternelle de Joe Haldeman.

Le buggy est le véhicule le plus vomitif que j'ai eu à conduire dans un jeu vidéo.

J'ai été promu latéralement

En revanche, les points de certification nécessaires pour améliorer son personnage ne montent pas très vite, eux... Enfin, ce n'est pas quelque chose de vraiment fixe, puisque SOE a encore largement modifié le rythme des gains en toute fin de bêta. Les points s'accumulent plus vite et les objets coûtent moins cher. Qui sait si ça va rester comme ça où accélérer encore dans le futur ? C'est qu'il y en a des choses à débloquer dans Planetside 2 : des armes pour les différentes classes, de l'équipement pour ces armes (lunettes, poignées, stabilisateurs, etc.), des améliorations de véhicules, etc. N'espérez pas gagner en puissance, tout est pensé pour offrir plus de diversité sans modifier le rapport de force avec l'ennemi. Ainsi tel fusil de précision sera plus rapide et fera moins de dégâts que cet autre plus puissant et plus lent. Au final, vous choisirez de débloquer ce qui correspond à votre style de jeu.

Ohhhh toi.

La guerre à la carte

N'allez pas croire que le reste ne sert à rien, car de style, il vaudra mieux en changer selon le pétrin dans lequel vous vous serez encore fourré. C'est une des forces de Planetside 2 d'ailleurs : le gameplay offre une bonne variété de situations (et posséder un large éventail d'armes et d'upgrades permet de vous adapter facilement). J'ai vécu toute sorte de choses sur Auraxis : un voyage en transport de troupes où l'on tente de pulvériser les chasseurs avant qu'ils ne dégomment notre appareil et tout le monde dedans. Un duel de snipers sur la banquise où j'ai appris à éviter le face à face pour ruser et prendre à revers un type qui tirait mieux que moi. Des prises de poste nettes et sans bavures, où l'on voit la ligne de front reculer inexorablement dans un déluge de feu. Ou encore des assauts hyper violents durant lesquels le manque d'organisation se solde par des heures de massacre sans que la défense ne tombe - Planetside 2 offre un bon lot d'Omaha Beach potentielles, mais quand ça perce enfin, c'est jouissif.

Le transport de troupes permet aussi de changer sa classe directement sur le terrain.

Tatarraaaa Tsoin Tsoin !

Bref, de l'ambiance, vous aurez compris que Planetside 2 n'en manque pas. Les graphismes aux textures granuleuses et à l'éclairage parfois saturé ne font rien pour gâcher l'expérience, pas plus que le fond sonore qui vous précipite dans l'enfer de la bataille avec une grande immersion. Certes le design général n'est pas très très inspiré, mais ça donne un côté très terre-à-terre qui colle bien à l'univers. On va dire que seules les musiques plombent un peu le tout. Mais c'est surtout la musique de chargement qui fait pitié, avec ses roulements de tambour et ses crashs de cymbales dignes de la fanfare de la caserne de Britigny-sur-Bavoise. Et comme le chargement initial est un peu long... On coupe le son en attendant d'être dans le jeu. Ensuite, on est dans un autre monde.

Les grenades sont utiles mais coûtent des points de certification pour chaque. C'est rude !

You're in the army now

Vous l'aurez compris j'ai bien accroché au MMOFPS Planetside 2. Même si votre personnage ne progresse pas vite, et ne gagne pas spécialement en puissance ce faisant, il est très satisfaisant de se plonger dans un jeu aussi massif qui demande un skill certain. On peut vraiment faire jouer sa propre expérience plutôt qu'une progression virtuelle : connaître la topographie, savoir où se planquer lorsqu'on recharge l'arme ou le bouclier, ne pas oublier de laisser passer les collègues devant et noter d'où viendront les tirs ennemis... Ce genre de chose. Dommage que toutes les armes n'apportent pas la même satisfaction. Certaines ont vraiment du punch, mais avec d'autres, on a un peu l'impression de lancer des figues molles sur l'ennemi. De plus, à part l'indicateur sur le viseur, les retours sur les tirs réussis restent insuffisants, surtout à courte portée où l'on pourrait être un peu plus récompensé visuellement d'un bon kill.

Je te vois, tu me vois, dans la miiiretteuh, le premier qui tirera aura un headshot !

Reste plus qu'à trouver la 7e compagnie

Maintenant, je ne peux vraiment donner qu'une expérience de jeu quasi-solo. Je n'ai pas participé à de grosses opérations de clans (qu'on appelle des outfits), avec teamspeak et tout le toutim. Mais il est clair que c'est dans cette direction qu'il faut aller pour vraiment profiter de Planetside 2. Même si on s'amuse indéniablement en tant que troufion mercenaire, on ne sera jamais aussi efficace qu'organisé en vraie armée, avec peut-être une spécialité. On peut très bien être un squad formé de soldats spécialistes de la conduite de tank par exemple. Ou une section d'assaut ultra mobile. À vrai dire, cela vous aiderait aussi d'avoir un vrai but dans Planetside 2, parce que malheureusement, le jeu ne va pas trop vous en offrir un.

Allez les bleus !

War never changes

On a beau s'amuser, il n'est pas rare après quelques jours à capturer des bases, les perdre, les recapturer, etc., qu'on se dise : oui, mais à quoi bon ? C'est un peu vrai pour tous les MMO une fois le niveau max atteint, ce qui correspond souvent à la fin du Joueur Vs Environnement et le début ou l'intensification du Joueur contre Joueurs. Or, Planetside 2 n'offre aucune campagne, pas de quêtes, pas de gadgets ou autres mécanismes rigolos pour étoffer son gameplay. C'est la guerre permanente, tous les jours, par tous les temps. Et j'ai peur que ça soit un peu lassant. Ça manque, une fois de plus comme tous les MMO, mais là c'est encore plus flagrant, de... construction. De Schmilblick qui avancerait. Peut être le fameux scénar de Marv Wolfman viendra-t-il dynamiser le conflit, créer des surprises ? Ça pourrait être sympa. Mais pour l'instant, la guerre c'est chouette, mais le train train quotidien...

N'oublions pas que Planetside 2 est un F2P, un vrai gros bon F2P pour lequel vous ne payerez que si vous vous investissez (justement) sérieusement. On serait donc drôlement mesquin de bouder le plaisir d'une aussi bonne ambiance juste parce que l'univers du jeu ne nous arrache pas totalement à notre pauvre réalité. C'est un titre qui a le temps de grandir, de s'enrichir et de s'affiner. De s'équilibrer aussi, parce que je doute que toutes ces stats d'armes soient totalement irréprochables. Installez-le, profitez ! On verra bien jusqu'où SOE nous embarque.

Bon
7
Pour Planetside 2, SOE avait apparemment un cahier des charges précis : refaire Planetside avec une upgrade graphique, et surtout une bien meilleure accessibilité. De ce côté-là, c'est réussi : l'ambiance de guerre massive qui a fait parler de l'original se retrouve bien dans ce « reboot ». Ce MMOFPS reste néanmoins un jeu de niche qui devra s'étoffer ou trouver un angle original dans son développement futur pour ne pas tourner en rond. La base est solide... Construisez à présent !
par
+ On aime
  • Superbe ambiance de guerre massive
  • Variété et accessibilité de l'action
  • Jolis décors et effets de lumières
  • Philosophie de la progression latérale
  • Free to Play
- On n'aime pas
  • On tue un peu en rond
  • Encore pas mal de bugs
  • La musique
Donnez votre note
15 notes
8
0
1
0
2
0
3
0
4
1
5
1
6
2
7
7
8
1
9
3
10
Ma collection sur PC
Je l'ai 34
J'y joue 9
Je le vends 1
Je le cherche 1
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo PlanetSide 2 - 25 images (cliquez pour zoomer)

Il ne suffit pas d'être à côté du point de contrôle, il faut aussi qu'aucun ennemi ne soit vivant dans le coin. Le bouclier remonte tout seul au bout d'un certain temps. Mais pour la vie, il faut avoir un medic sous la main. Ils reculent, allez, à l'assaut les gars ! Passez devant ! Parfois, on est au bon endroit, mais on a pas les bonnes armes... Cette base est extrêmement difficile à assiéger. Préparez-vous au bain de sang. Le buggy est le véhicule le plus vomitif que j'ai eu à conduire dans un jeu vidéo. Ohhhh toi. Le transport de troupes permet aussi de changer sa classe directement sur le terrain. Les grenades sont utiles mais coûtent des points de certification pour chaque. C'est rude ! Je te vois, tu me vois, dans la miiiretteuh, le premier qui tirera aura un headshot ! Allez les bleus ! Tout est une question de ligne de front dans Planetside 2. Auraxis planète morte. Dommage qu'on n'ait pas des animaux géants qui animeraient un peu tout cela ! Le spawn camping est encouragé dans Planetside 2 ! La base est à nous, allez réapparaître ailleurs ! Quand trois types différents sont responsables de votre mort, c'est que vous étiez un poil trop exposé. La capture ou la défense de base rapportent plus de point d'expérience qu'un simple frag, bien entendu. Pour avoir un peu de calme, on peut se mettre en mode défense dans une tourelle. L'assaut léger possède un jetpack qui lui permet d'infiltrer des bases par des accès non conventionnels. N'hésitez pas, faut arroser hein. Ouch. Malgré le bouclier, on meurt vite dans Planetside 2. En quelques secondes, on peut se déployer à nouveau, plus ou moins près selon les points disponibles. D'où que l'on se déconnecte, on revient toujours à la base principale. De toute façon on rejoint l'action très facilement où que l'on soit. Chaque base possède une zone sécurisée de respawn. Mais c'est parfois très difficile de la quitter en un seul morceau. Oui, le friendly fire est activé et vos collègues peuvent participer à votre fin. Ca pète au loin. La bonne distance de vue renforce l'immersion.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 0,00 €
Occasion : 407,29 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
29 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (29)