> > Test : One Piece Pirate Warriors

Test : One Piece Pirate Warriors

Musô de port
Par Julien Inverno - publié le

La dernière fois que j'ai incarné Luffy le pirate sur console, c'était sur 3DS dans One Piece... of shit. Du coup, le Mr. Fantastic du manga a beau revenir dans une formule différente, à la sauce Musô (Dynasty Warriors), sur PS3 avec One Piece Pirate Warriors, je m'en méfie comme de la peste et même si les Japonais l'ont acheté par tankers entiers. Ai-je tort, ont-ils raison ?

One Piece, je dirais comme ça, au pif, que c'est peut-être avec Naruto, le DBZ de ces dernières années (et ce même si Dragon Ball est toujours présent dans le paysage d'une manière ou d'une autre). Action, humour, amitié, du shonen pur caisse en somme. Les similitudes avec la saga des boules du dragon sont nombreuses et les fans aussi. Et au premier coup d'oeil, les inconditionnels du pirate au chapeau de paille devraient se réjouir avec One Piece Pirate Warriors.

Plus beau que l'anime

Le titre Bandai Namco bénéficie en effet d'une réalisation graphique très réussie. Le cel-shading est ici utilisé pour donner un effet manga à l'ensemble et le résultat est vraiment convaincant, soigné, tout comme les animations variées, au top. Si les graphismes du jeu retranscrivent à merveille l'esprit du manga et de la série animée, c'est aussi une multitude de petits détails qui font que ça marche. Les nombreuses voix digitalisées, en japonais, les onomatopées qui surgissent à l'écran, tout comme des portraits de personnages durant l'action, ou encore les ralentis durant les coups bien violents. En terme d'ambiance et d'aspect, rien à redire sur ce titre exclusif à la PS3, le boulot est bien fait.

"Dégummer" par millier

En termes de gameplay, on a affaire à du Dynasty Warriors, pas étonnant donc de retrouver la principale faiblesse de cette série qui constitue désormais un genre à part entière, la redondance. Mais même sur ce point, One Piece Pirate Warriors s'en sort mieux que d'autres avec pas mal de mouvements pour Luffy (toutes ces différentes attaques, du bazooka-gum, du axe-gum, etc.), des missions qui varient les situations (escorte en temps limité par exemple) et surtout des combats de boss qui rendent hommage à la démesure de l'anime et du manga. Lors de ces confrontations, à la manière d'un Asura's Wrath, les joutes sont démesurées et l'on enchaïne QTE mais aussi heureusement phases de castagne "classiques". Et à la différence d'un Asura's Wrath, les phases de mêlée sont massives et jouissives, Luffy pouvant échanger sa place quelques secondes avec un allié sur le champ de batailles pour une attaque combinée.

Pic'pirate

Dans l'esprit, graphiquement très satisfaisant, amusant à jouer, ce nouveau One Piece n'est pourtant pas exempt de défauts. Dans ce titre, Luffy ne peut pas sauter, les développeurs ayant alors conçus des niveaux à l'architecture complexe pour proposer des phases de plateforme / voltige. Dynamisant bien entendu l'action au début du jeu, ces phases très redondantes et parfois très pénibles, perdent vite en intérêt. Quand pour sauter trois plateformes, il faut enchaîner quinze manip QTE, dans un timing parfois étrange, on se lasse. Comme on se lasse aussi du système de zones dans les niveaux, là où les Dynasty Warriors laissent une part plus grande de liberté. Dommage aussi de ne pas pouvoir incarner plus de personnages. Il y a bien un mode annexe à l'aventure principale (qui elle retrace, avec des oublis, l'histoire de la série) mais si l'on incarne bien, Zorro, Nami et cie, il s'agit juste de refaire des combats de mêlée. La présence d'un mode online en coop est pour du nettoyage de zones est apprécié mais anecdotique. Au final, en solo, comptez une dizaine d'heures de jeu.

Si les QTE trop redondants et parfois carrément pénibles, ainsi que le contenu un peu chiche desservent One Piece Pirate Warriors, globalement le Musô du pirate élastique me réconcilie avec les adaptations de la série : l'ambiance est là, le jeu est très beau et les combats de boss comme les nombreuses techniques amusantes de Luffy permettent vraiment de passer une dizaine d'heures sympa, que l'on soit un fan inconditionnel ou pas.

Test : One Piece Pirate Warriors
Bon
Notes de la Rédac (0)
One Piece Pirate Warriors, un beat'em all conçu avec la formule Dynasty Warriors, ravira les fans par sa fidélité à l'esprit de la série, son traitement graphique en cel-shading vraiment réussi, ses combats de boss démesurés et les nombreuses attaques dont bénéficie Luffy. Même si, comme les autres jeux de la licence nous avaient habitués à pléthore de persos jouables, dommage de n'en retrouver qu'une poignée ici. On regrettera aussi des QTE, qui s'ils sont amusants dans un premier temps, deviennent vite redondants et pénibles.
par Julien Inverno
+ On aime
  • L'esprit de la série
  • Graphiquement très réussi
  • Les combats de boss
  • Animations et techniques variées
  • Bon défouloir
- On n'aime pas
  • Des phases de QTE trop nombreuses et pénibles
  • Pas beaucoup de persos jouables
  • Online anecdotique
Vos notes
3
3
5
1
4
16 notes
4,0
Notez ce jeu

L'argus
27,10€
Quel prix pour ce jeu ?

Galerie photo

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 398,70 €
Console Sony PS4 + inFamous Second Son
Neuf : 438,70 €
Console Sony Playstation 4 + Watch Dogs …
Neuf : 438,82 €
Console Microsoft Xbox One + TITANFALL
Neuf : 499,00 €
Console Microsoft Xbox One + FIFA 14
Neuf : 499,95 €
Watch Dogs Edition Spéciale Fnac PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,99 €
Console Nintendo 3DS blanche + Super Mar…
Neuf : 160,90 €
Professeur Layton Vs Phoenix Wright : Ac…
Nintendo 3DS
Neuf : 34,99 €
FIFA 14 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,20 €
Console Sony PS3 Ultra Slim 500 Go Bleu …
Neuf : 259,60 €
Manette Sony Dual Shock 4 PS4
Neuf : 53,90 €
Mario Kart 8 Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 49,99 €
Mario Kart 8 Edition Collector Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 69,00 €
Yoshi's New Island 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 39,90 €
Console Wii U Premium Nintendo Land Pack…
Neuf : 258,99 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (14)