> > Test : Atelier Totori : The Adventurer of Arland (PS3)

Test : Atelier Totori : The Adventurer of Arland (PS3)

Recherche Maman désespéremment
Par Cony - publié le

Après Meruru et Rorona, Totori est la troisième alchimiste à s'illustrer sur PS3 . Empruntant les mêmes sentiers et les mêmes routines que ses prédécesseurs, Atelier Totori se dote d'un scénario un peu plus consistant et s'oriente plus franchement vers l'aventure. Avec ses personnages plus matures, ses héroïnes sexy et un système de temps limité nettement moins oppressant qu'auparavant, l'atelier de Totori est d'emblée beaucoup plus engageant que ne l'était celui de Rorona. Ces changements de forme parviendront-ils à masquer que le fond, lui, n'évolue pas beaucoup ?

L'alchimie reste la base de cette nouvelle aventure. Une recette, des ingrédients et bon coup de poignet seront nécessaires !

En route !


Depuis la disparition de sa mère, une célèbre aventurière, Totori, vit avec son père et sa soeur ainée Céci dans un petit village de la province d'Arland. Initiée aux rudiments de l'alchimie par une étrange voyageuse, une certaine Rorona, Totori passe ses journées dans son atelier à essayer de perfectionner ses créations, quand elle ne fait pas tout exploser... Un jour, alors qu'elle collecte des matériaux dans une forêt, en compagnie de son ami Gino, Totori est stoppée par une pancarte qui restreint la zone aux seuls aventuriers. Sous l'impulsion de Gino, elle décide alors de partir pour Arland afin d'obtenir une licence d'aventurier et de pouvoir ainsi explorer le monde sans limite. Secrètement, elle espère qu'en suivant les pas de sa mère elle parviendra peut-être à retrouver sa trace...

Rendez vous à la guilde des aventuriers pour valider les quêtes terminées et en obtenir de nouvelles.

Piqûre de rappel


Avant de pouvoir partir pour Arland, vous allez devoir réunir la somme d'argent nécessaire au voyage, ce qui sera l'occasion de (re) voir les fondamentaux du jeu. Comme les précédents opus, Atelier Totori est un RPG qui repose sur un système de quêtes en temps limité et dans lequel l'alchimie tient une place prépondérante. Les quêtes se divisent en trois catégories : la livraison de matériaux bruts, la confection d'objets alchimiques et la chasse aux monstres. La plupart de ces quêtes vous seront confiées par une guilde, mais il arrivera que certains personnages importants ou alliés fassent appel à vos services.

Chaque lieu recèle de matériaux et de créatures. Choisissez votre destination en fonction de vos besoins et restez attentifs au temps qui passe.

Tic Tac Tic...


Hors de la ville, les déplacements se font depuis une carte fixe où figurent les lieux  accessibles, chacun proposant une faune et une flore unique. Vous devez donc choisir votre destination en fonction des matériaux recherchés ou du type de créature chassé. Une fois sur place, il faudra fouiller bosquets et autres rochers à la recherche de matériaux ou engager le combat avec les créatures locales. Mais attention, chaque quête doit être accomplie avant une date précise. Or, chaque combat, déplacement ou cueillette vous coûte du temps ! Bien que l'on dispose généralement d'un délai assez large, il vaut mieux  rester vigilant sous peine de rater une échéance. Pour éviter cela, l'écran de jeu indique le jour, le mois et l'année en cours ainsi que la date limite des missions. Lorsque vous en aurez rempli tous les objectifs, il ne vous restera plus qu'à retourner auprès de la guilde pour valider vos quêtes et empocher  les récompenses correspondant à vos performances et à la qualité des objets récoltés ou fabriqués.

Lors des combats vous pouvez solliciter les équipiers en temps réel pour protéger Totori ou lancer des attaques surprises. Réagissez vite !

Et hop, dans le chaudron !


En effet, vous ne trouverez pas tous les objets dans la nature. La plupart du temps il s'agira de transformer les matériaux obtenus pour en créer de nouveaux, c'est ce qu'on appelle l'alchimie ou encore la synthèse d'objets. Ainsi, du simple plat cuisiné en passant par les objets de soins ou magiques et les pièces d'équipement,  c'est à vous de fabriquer tous les objets qui vous seront utiles dans l'aventure. Pour cela, vous disposez de votre propre atelier d'Alchimie, accessible à tout moment. Mais avant de jouer les apprentis sorciers,  vous devrez trouver des livres de recettes qui vous indiqueront comment utiliser à bon escient les centaines de matériaux trouvés lors de vos pérégrinations. Notez que chaque synthèse d'objet, qu'elle réussisse ou échoue, vous coutera également un certain temps. Au gré de vos expériences vous améliorerez votre rang d'alchimiste et aurez accès à des recettes de plus en plus complexes. De même, vous apprendrez à mieux connaître votre environnement pour y récupérer plus d'objets et de meilleure qualité, ce qui influera évidement sur la qualité des objets créés et leurs attributs.

De nombreuses petites missions cachées vous permettent d'obtenir des points sur votre carte d'aventurier, comme ici la découverte d'un lieu important.

A la cool... Ou presque

!

Jusque là, pas de gros bouleversement  ! Il y a pourtant quelques nouveautés ou plutôt ajustements et j'y arrive... Le premier concerne le système de temps limité. Ceux qui ont joué à Atelier Rorona s'en souviennent : à cause de délais trop courts et d'échéances scénaristiques multiples, il était fréquent de rater un événement ou la validation d'une quête. On frôlait même le ridicule lorsque le jeu nous comptait deux jours pour traverser une forêt de trois arbres et trois jours de plus pour atteindre la section suivante... D'autant qu'il fallait atteindre des objectifs précis chaque mois. Un principe lourd qui mettait constamment le joueur sous pression et l'obligeait à faire des choix  frustrants. Désormais, c'est fini. Si le temps est toujours limité et aussi souvent sollicité, on dispose maintenant d'un délai adéquat pour tout faire, à condition de bien s'organiser. Les événements importants du scénario s'imposent à date fixe et on ne risque plus de les rater. Le temps s'écoule de manière plus rationnelle et plus compréhensible. Il est même possible de s'offrir des breaks avec le scénario ou les quêtes pour se consacrer à uniquement à l'exploration, aux combats où à la synthèse d'objets.

Totori X Hunter


Si les bases de cette nouvelle aventure reposent toujours sur l'alchimie, cette compétence ne sera pas la seule sollicitée pour mener à bien votre périple. Dans Atelier Rorona, tout n'était que prétexte à l'alchimie. Avec Atelier Totori l'alchimie s'inscrit dans un ensemble d'aptitudes nécessaires pour mener à bien votre périple et apparait d'avantage comme un moyen qu'une fin en soi. Bien que l'aventure de Totori débute comme celle de Rorona, elle change rapidement de cap lorsque Totori émet le souhait de devenir aventurière. Plus qu'un simple titre honorifique, ce statut est assuré par une carte à points, fonctionnant un peu sur le même principe que les gamer tags et les médailles PS3. En effet, après obtention de la carte vous devrez en améliorer le niveau en remplissant de multiples objectifs, cachés pour la plupart. Parfois il s'agira de tuer un certain nombre de monstres du même type, de visiter un certain nombre de lieux, de repérer un endroit important, de réussir un certain nombre de synthèses d'objets ou d'en rater ou encore d'abattre un monstre très puissant... Après avoir réalisé ces objectifs cachés vous pourrez les faire valider sur votre carte.  En totalisant les points ainsi obtenus pour chaque objectif vous améliorerez votre rang d'aventurier et ferez apparaitre de nouvelles zones sur la carte, remplies de nouveaux monstres et  ingrédients... Un principe qui ne révolutionne pas la série, mais apporte plus de variété et de cohérence à l'aventure en offrant un bon équilibre entre exploration, alchimie et combats.

Jamais deux sans trois... ou pas !


Après l'alchimie, l'exploration, et afin que ce test conserve également un bon équilibre,  il ne reste plus qu'à aborder le thème des combats. Là, en revanche.... Rien de neuf. Vous constituez votre équipe en choisissant deux partenaires parmi ceux rencontrés au cours de l'aventure, chacun disposant d'une arme et de compétences spécifiques. Votre terrain de chasse est constitué de petits niveaux où gravitent une poignée d'ennemis. Il vous suffit d'aller au contact ou de frapper l'un d'eux pour déclencher le combat. A cet instant, vous passez dans un mode figé où les tours d'attaque sont prédéfinis à l'avance, en fonction de la rapidité des intervenants, alliés ou ennemis. Le choix qui vous est alors offert est aussi simple que classique : attaque, techniques spéciales, objets, défense et fuite. Le personnage le plus original est Totori qui se bat essentiellement avec les objets confectionnés par vos soins et qui fera souvent appel à ses coéquipiers pour lancer des offensives surprises ou la protéger d'un assaut ennemi, nous gratifiant de petites séquences en temps réel qui apportent un peu d'énergie aux combats. Des combats rudimentaires et peu palpitants, soit, mais qui ont au moins le mérite d'être très rapides et de proposer des animations fluides et plutôt réussies. C'est pas l'extase, mais n'exagérons rien, ce n'est pas un calvaire non plus.

L'élève dépasse le maître


Atelier Rorona avait un coté un peu niais, des héroïnes gamines type shojô, un scénario aseptisé... En comparaison, on est obligé de reconnaitre que les protagonistes d'Atelier Rorona sont plus travaillés, plus matures, les héroïnes bien plus sexy (mais toujours aussi shojô) et le scénario plus construit. Le gameplay apparait aussi plus varié et les quêtes plus entrainantes. Sur tous ces points, Totori fait mieux que Rorona. Et même si la réalisation graphique n'a pas évolué d'un pouce, le cel shading reste du plus bel effet sur les personnages. Les décors, en revanche, sont toujours aussi carrés et dépouillés. Ils auraient mérité une bonne rénovation... Qui n'a pas eu lieu. Soyons clairs, Atelier Totori n'est pas le RPG de l'année, il ne change même pas tant que ça du précédent, mais il s'affine. On n'oublie pas ses défauts ni son manque d'audace, mais il s'impose comme un RPG honnête et franchement sympa à jouer. Pour amateurs de RPG japonisants ayant l'esprit ouvert et parlant anglais !


Test : Atelier Totori : The Adventurer of Arland (PS3)
Satisfaisant
Notes de la Rédac (0)
Avec ses héroïnes sexy et son principe plus orienté vers l'aventure, Atelier Totori est plus attrayant que son prédécesseur Atelier Rorona. Même s'il reste très similaire dans le fond et dans la réalisation, Atelier Totori propose quelques ajustements de gameplay et des améliorations scénaristiques, qui le rendent aussi bien plus captivant. Un petit RPG classique, mais sympathique qui pourra satisfaire, un temps, les RPGistes les plus ouverts.
par Cony
+ On aime
  • Des persos attachants
  • Une meilleure gestion du temps
  • La licence d'aventurier
- On n'aime pas
  • Un principe qui évolue peu
  • Des décors un peu cheap
  • Des combats toujours très simplistes
Vos notes
3
1
1
1
6 notes
4,0
Notez ce jeu

L'argus
732,79€
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests (2)

Galerie photo

L'alchimie reste la base de cette nouvelle aventure. Une recette, des ingrédients et bon coup de poignet seront nécessaires ! Rendez vous à la guilde des aventuriers pour valider les quêtes terminées et en obtenir de nouvelles. Chaque lieu recèle de matériaux et de créatures. Choisissez votre destination en fonction de vos besoins et restez attentifs au temps qui passe. Lors des combats vous pouvez solliciter les équipiers en temps réel pour protéger Totori ou lancer des attaques surprises. Réagissez vite ! De nombreuses petites missions cachées vous permettent d'obtenir des points sur votre carte d'aventurier, comme ici la découverte d'un lieu important.

L'actu Jeux en vidéo

Ajouter à mes favoris Commenter (24)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 389,65 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 414,99 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 436,55 €
Console Wii U Premium Mario Kart 8 Pack …
Neuf : 274,80 €
Console Microsoft Xbox One + TitanFall +…
Neuf : 468,90 €
Les Sims 4 Edition Limitée PC
PC
Neuf : 49,90 €
Destiny PS4
PlayStation 4
Neuf : 58,99 €
Console Nintendo 3DS blanche + Super Mar…
Neuf : 160,90 €
Console Microsoft Xbox One
Neuf : 398,90 €
Console Sony PS3 Ultra Slim 500 Go rouge
Neuf : 249,69 €
Tomodachi Life 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 36,37 €
FIFA 15 PS4
PlayStation 4
Neuf : 63,99 €
Console Sony PS3 Ultra Slim 500 Go Bleu …
Neuf : 279,69 €
Console PS4 500 Go + Destiny - Console P…
Neuf : 439,86 €
Console Nintendo 3DS XL - bleue + noire
Neuf : 199,00 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (24)