1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Skull & Bones : Le directeur managérial est remercié, mais reste chez Ubisoft

Skull & Bones : Le directeur managérial est remercié, mais reste chez Ubisoft

Par Thomas Pillon - publié le
×

Si elle n'a jamais été vantée comme telle par les recruteurs du Moyen-Âge, la vie de pirate n'est pas de tout repos : entre l'évitement du scorbut et la présence d'un équipage mono-genré, le métier peine désormais à recruter. Mais il arrive que de temps à autre, une place se libère.


À voir aussi : Ubisoft annonce le report d'un autre jeu pour 2022... dans le meilleur des cas


La mer ne semble vouloir faire aucun cadeau aux équipes d'Ubisoft en charge de développer Skull & Bones : aperçu pour la première fois lors de l'E3 2017 et pris en main l'année suivante, le combat naval selon Ubisoft avait annoncé une déclinaison en sérié télévisée avant d'annoncer son report à 2021, non sans opter pour "une nouvelle direction", le projet doit aujourd'hui se passer des services de son directeur managérial. Quelle vie.

C'est l'amer qui prend l'homme

Nos confrères de Kotaku nous apprennent en effet qu'Hughes Ricour, qui occupait ce poste depuis 2018, vient d'être suspendu de ses fonctions à la suite d'un "audit de direction". Les employés d'Ubisoft en ont été informés via un e-mail diffusé en interne, dont certains extraits ont été publiés : 

À cet instant, Hughes Ricour n'est plus le directeur managérial d'Ubisoft Singapour. Les résultats d'un audit interne mené durant ces dernières semaines nous ont amené à considérer qu'il n'était plus en position d'occuper ce rôle. 

Présent sur plusieurs fronts, Ricour occupait également le poste de co-directeur sur la série Assassin's Creed et l'imminent Immortals : Fenyx Rising. Le directeur faisait partie des nombreux responsables incriminés par les accusations de harcèlement sexuel répété qui avaient secoué le monde du jeu vidéo cet été, Gamasutra mentionnant à cet époque du "sexisme, des abus et aucun égard envers la question raciale" au sein du studio de Singapour. 

Contacté par nos confrères, Ubisoft a tenu à précisé que le responsable n'était pas licencié, mais uniquement "réaffecté" : 

Nous pouvons confirmer qu'Hughes Ricour quittera à la fois ses fonctions de directeur managérial et le studio de Singapour, mais continuera à travailler pour Ubisoft. 

L'intéressé sera temporairement remplacé par la directrice des ressources humaines Debbie Lee (en place depuis avril 2020) et le directeur des opérations Matthew Thorpe (producteur d'Assassin's Creed Origins, Odyssey et Valhalla). De son côté, Skull & Bones n'est pas attendu avant 2021... dans le meilleur des cas. 

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)