1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Joy-Con Drift : Un joueur britannique traîne Nintendo en justice et obtient réparation

Joy-Con Drift : Un joueur britannique traîne Nintendo en justice et obtient réparation

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Pour peu que vous profitiez au moins autant que nous de la plus transportable des consoles, vous avez sans doute fait la désagréable expérience d'être victime de ce fichu Joy-Con Drift, un défaut de construction que Nintendo se traîne comme un caillou dans sa chaussure. Et l'affaire ne risque a priori pas de s'arranger. 


À voir aussi : Xbox Elite : Une class action lancée pour un problème similaire au Joy-Con Drift


Le feuilleton s'était comme par magie mis en pause avec la fin de l'année scolaire, alors que le PDG de l'entreprise Shuntaro Furukawa présentait publiquement ses excuses, non sans rappeler qu'une procédure était toujours en cours outre-Atlantique. 

Le premier épisode de la saison nous ramène plus près de chez nous, puisque c'est un joueur britannique qui vient de remporter une manche potentiellement décisive dans son combat contre cet épineux problème, comme l'explique l'intéressé sur Reddit. Après deux réparations sans succès prises en charge par Nintendo, celui qui se fait appeler "crownshots" finit par demander un remplacement de ses Joy-Con défectueux, mais le constructeur refuse catégoriquement. 

crwonshots demande alors un remboursement partiel de son achat, afin de pouvoir changer les deux appendices grippés, et se voit une nouvelle fois opposer une fin de non recevoir. Après avoir tenté de joindre un médiateur, le joueur lésé s'adresse donc à la justice, et porte officiellement plainte contre Nintendo. L'entreprise fait la sourde oreille. Le tribunal saisi tranche en faveur de crownshots, et ordonne donc un paiement qu'il exhibe aujourd'hui comme un trophée, non sans commenter son parcours :

Tout au long de ce long processus, j'ai été triste de lire autant de témoignages sur le même problème, et constater exactement le même traitement. Et ce qui m'a le plus ennuyé, c'est que beaucoup de ces gens n'ont tout simplement pas le temps, l'argent ou la volonté de pouvoir se battre - et je comprends tout à fait cela - alors Nintendo s'en tire à chaque fois. Ce n'était pas du tout amusant ou facile pour moi, et je n'ai aucune expérience en matière de questions juridiques de quelque nature que ce soit.

Voilà une affaire qui pourrait donc faire jurisprudence, et ouvrir une brèche pour les joueurs d'outre-Manche, que l'on imagine nombreux à partager notre peine. Rappelons que de ce côté du bras de mer, Nintendo France entretient un flou relativement artistique sur la prise en charge des réparations une fois la garantie expirée...

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)