1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Nintendo souhaiterait faire passer la production de Switch à 25 millions cette année fiscale

Nintendo souhaiterait faire passer la production de Switch à 25 millions cette année fiscale

Par Romain Mahut - publié le
Image

Un crise, cela profite toujours à quelqu'un. Et dans le cas de la crise sanitaire qui frappe la planète entière cette année, Nintendo fait partie des groupes qui ont reçu un coup de pouce imprévu de la part des mesures de confinement et de distanciation sociale. Le constructeur nippon souhaiterait donc battre le fer tant qu'il est chaud.


À lire aussi : Nintendo Switch : Qui sont les éditeurs tiers qui y vendent le plus de jeux ?


Nintendo aurait augmenté ses commandes de Switch pour la deuxième fois cette année fiscale. Un article publié sur le site américain Bloomberg affirme en effet que la firme de Shuntaro Furukawa prévoirait désormais de produire 25 millions de Switch avant le 31 mars prochain. Bloomberg explique tenir cette information de sources ayant connaissance des plans de Nintendo.

En avril dernier, Nintendo avait fait passer sa production à 22 millions mais l'augmentation constante de la demande provoquée par la pandémie de COVID-19 ainsi que la fin des pénuries de composants ont incité le constructeur à revoir ses plans à la hausse. Les partenaires de Nintendo du côté des chaînes d'approvisionnement prévoient donc de travailler à plein régime jusqu'à la fin de l'année calendaire.

La société basée à Kyoto souhaite cependant rester flexible et prévoit de ralentir la production de Switch au cours du dernier trimestre de l'année fiscale 2021 (janvier-mars 2021) s'il se rend compte que la demande diminue au cours des mois prochains. Si la popularité actuelle de la Switch se maintient au cours des prochains mois, aidée en partie par le carton d'Animal Crossing : New Horizons, alors la console pourrait largement dépasser les prévisions prudentes de Nintendo qui tablaient sur 19 millions de ventes à travers le monde au cours de l'année fiscale en cours.

La rédaction vous recommande