1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    PS5 : Sony se "repose sur ses lauriers" et a "refait une PS3" selon un vétéran du constructeur

PS5 : Sony se "repose sur ses lauriers" et a "refait une PS3" selon un vétéran du constructeur

Par Romain Mahut - publié le
×

Tandis que les joueurs sont toujours dans le flou au sujet de ce que proposeront la PS5 et la Xbox Series X en termes d'expériences de jeu, les commentaires de personnalités de l'industrie vidéoludique au sujet des nouvelles machines continuent d'apparaître ci et là. Au menu du jour, des commentaires au sujet de la PS5 dont Sony se serait certainement passé.


À lire aussi : PS5 : L'impact du SSD sur les graphismes expliqué par un ancien de Naughty Dog


Chris Grannell a encore fait parler de lui. Le développeur, ancien de Sony Studio Liverpool et Guerrilla Games qui a au total officié pendant près de 14 ans chez Sony (période durant laquelle il a travaillé en tant que lead designer ou encore senior game designer sur des titres comme la série des Formula 1, WipEout HD Fury ou encore Killzone 2), s'est une fois de plus exprimé avec un certain franc-parler au sujet de la PS5 et des choix faits par Sony lors de la conception de cette dernière. Invité par du podcast Real Deal Xbox, Chris Grannell s'est à nouveau exprimé sur la supériorité technologique supposée de la Xbox Series X vis-à-vis de la PS5 :

La PS5 n'est pas une mauvaise console, c'est une véritable bête. Mais c'est un hardware plus lents à de nombreux niveaux que ce que Microsoft a construit. [...] La machine que Microsoft a assemblé est une bête comparée à celle conçue par Sony.

Il s'agit selon Chris Grannell du consensus qui ressort de ses discussions à ce sujet avec d'autres développeurs. Il ajoute par ailleurs que, selon lui, Sony a à nouveau péché par orgueil, comme il a déjà pu le faire par le passé :

Je pense que Sony s'est d'une certaine manière un peu reposé sur ses lauriers. Ils sont largement en tête et disposent de cette part de marché massive et d'après ce que j'ai entendu, ils ont refait une PS3. Il n'est pas question d'un mauvais hardware, de complications pendant sa création ou d'autres choses de ce genre. Mais ils n'ont pas vraiment réalisé ce que Xbox allait essayer de faire en termes de puissance.

Chris Grannell affirme que Sony a été "pris par surprise" par les caractéristiques de la Xbox Series X. Pour lui, Microsoft a travaillé en plus étroite collaboration avec AMD que Sony ne l'a fait (AMD est responsable du processeur de la PS5 et de la Xbox Series X). Il estime par ailleurs que Microsoft a bien conscience de la supériorité technique de sa machine et a déjà laissé transparaître sa confiance publiquement :

Je suis certain que je vais titiller beaucoup de gens en disant ça, mais il y a une certaine confiance chez Microsoft et Xbox vis-à-vis de ce qu'ils ont conçu. Pour vous en apercevoir, il vous suffisait de regarder ce que Phil Spencer a dit lorsqu'il a parlé de la présentation de la PS5 et qu'il a dit qu'ils avaient fait les bons choix.

Si vous vous penchez sur les capacités de la Xbox Series X en matière d'affichage et de ray tracing, alors vous comprenez pourquoi les développeurs disent que la différence de puissance est stupéfiante. Si vous regardez les chiffres et qu'ensuite vous vous intéressez aux capacités en matière de ray tracing en temps réel, vous voyez où Sony a été pris par surprise. 

Chris Grannell estime cependant que les futurs acquéreurs de PS5 peuvent tout de même s'attendre à des jeux "incroyables" sur la future console de Sony, en particulier venant des studios internes du géant japonais. Il indique cependant que même ces derniers rencontrent des difficultés :

Vous verrez que les jeux First Party de Sony (sur PS5) utiliseront Kraken (l'architecture de compression des données de la PS5, ndlr) un peu mieux et un peu plus vite (que les autres) car ils ont accès aux département techniques de Sony. Et c'était un peu la même chose lorsqu'ils utilisaient le Cell (de la PS3).

Il va donc y avoir ces avantages pour les studios First Party. Mais d'après ce que j'entends dire, tout ne marche pas comme sur des roulettes. Et il y a une raison spécifique pour laquelle ils (Sony) sont relativement silencieux, pour laquelle nous n'avons pas vu le hardware final et d'autres choses du genre.

Malheureusement pour les curieux, Chris Grannell n'est pas rentré dans les détails à propos de ce problème auquel ferait actuellement face Sony. La manière qu'auront les développeurs d'exploiter les spécificités de la manette PS5 pourra également jouer sur la qualité des expériences proposées sur la prochaine génération de PlayStation. À noter par ailleurs que certains développeurs affirment de leur côté que le SSD présent dans la PS5 va être révolutionnaire.

À l'heure où sont écrites ces lignes, de nombreuses questions demeurent sans réponse et les déclarations de Chris Grannell n'ont pas arrangé les choses. Pour rappel, la PS5 est toujours prévue pour la fin de cette année.

La rédaction vous recommande

110 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (110)