1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Kurt0411 : Le joueur banni de FIFA désormais interdit de jeux et services Electronic Arts

Kurt0411 : Le joueur banni de FIFA désormais interdit de jeux et services Electronic Arts

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

À l'automne 2019, un joueur de FIFA et streamer réputé se voyait infliger par Electronic Arts une sanction lourde pour avoir eu à plusieurs reprises des attitudes déplacées envers d'autres compétiteurs et la compagnie. Celle-ci vient de prendre d'autres mesures à son encontre.


À voir aussi : FIFA 20 : L'arrivée de la Copa Libertadores datée


Kurt "Kurt0411" Fenech n'a semble-t-il pas envie de changer quoi que ce soit depuis son bannissement, ayant entraîné sa retraite esportive. Toujours prêt à lâcher des termes fleuris à l'encontre d'autres joueurs et d'EA sur ses streams, s'étant fendu d'un rap virulent voilà quelques jours, le joueur Maltais vient d'être déclaré persona non grata à vie.

Electronic Arts a officialisé la chose sur Twitter :

Le communiqué rappelle que Kurt0411 avait été banni pour avoir enfreint le code de bonne conduite des EA Sports FIFA Global Series en menaçant des employés et des compétiteurs. Depuis, il aurait continué à poster des messages insultants et menaçants sur les réseaux sociaux, encourageant ses fans à faire de même.

Nous ne tolérons pas les menaces. De fait, à cause de ces violations sérieuses et répétées, le compte EA de Kurt0411 est aujourd'hui banni et interdit d'accéder à nos jeux et services.

Fenech va confirmer la chose, expliquant qu'Electronic Arts a également tenté d'agir sur ses chaînes Twitch et YouTube. Il se défend néanmoins :

Je n'ai jamais dit quelque chose que je n'aurais pas dû dire. Cela va plus loin que ce que vous pensez. Ils ne veulent plus de moi dans leurs événements parce qu'ils ont peur que je gagne. Je suis maintenant le deuxième plus gros streamer sur leur jeu et ils craignent que je dépasse leur chouchou. Tout a été dit et fait, nous vaincrons, croyez-moi. Ils ont de l'argent mais nous avons le nombre. Qu'ils aillent se faire foutre, ainsi que tous ceux qui les défendent.

Comme dirait un célèbre commentateur français : en voilà deux qui ne passeront pas leurs vacances ensemble.

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)