1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    R6 Siege : Un Pilot Program sur 4 ans, un opérateur par saison : Ce qui va changer dans les 2 années à venir

R6 Siege : Un Pilot Program sur 4 ans, un opérateur par saison : Ce qui va changer dans les 2 années à venir

Par Alix Dulac - publié le
×
vidéo : Rainbow Six Siege : Gameplay des deux nouveaux opérateurs
vidéo : Rainbox Six Siege : Notre gameplay maison des 2 opérateurs
vidéo : Rainbow Six Siege : Teaser officiel deux 2 opérateurs

En marge du Six Invitational 2020, Ubisoft ne s'est pas seulement contenté de présenter la prochaine opération à venir, Void Edge et les 2 nouveaux opérateurs qui lui seront associés dans Rainbow Six Siege. La firme a également dévoilé ses changements pour sa scène esport et son changement de politique en termes de gameplay et de jouabilité, avec le détail des deux prochaines années sur le jeu.


À voir aussi : Rainbow Six Siege : Les européens de Na'Vi sont champions de la saison 10


Et si on changeait les règles sur Rainbow Six Siege ? D'ordinaire, le Six Invitational est le lieu d'expression rêvé pour Ubisoft, qui annonce par le biais de ses équipes de développement et de son département esport les grandes axes de... l'année à venir. En clair : que R6 va continuer à "vivre" et à se développer pour encore une année supplémentaire. 

Mais voilà, cette fois, les règles ont changé. Car ce n'est pas une année 5 qu'"Ubi" a reveal pour son jeu dimanche, comme on aurait pu le supposer. Mais une année 5 et une année 6, soit deux ans de développement et de contenu pour la licence, du jamais vu pour celle-ci depuis son lancement il y a quatre ans maintenant. 

Un seul opérateur par saison... pour plus de retouches de gameplay

Et ce n'est pas le seul changement, évidemment. De deux opérateurs, R6 n'en proposera désormais plus qu'un à compter de la S3 de l'année 5 (cette année 2020 donc, sur la tranche du mois de mars 2020 au mois de mars 2021, soit à l'issue du prochain Six Invitational). Du côté d'Ubi, la raison est simple : toujours désireux d'atteindre la barre des 100 opérateurs, les équipes ne veulent pas griller trop vite leurs cartouches en ce sens.

De plus, et après de nombreux retours de joueurs, ces dernières veulent aussi retravailler les opérateurs déjà présents, soit par un effet de nerf (baisse d'une caractéristique trop forte) ou de buff (augmentation d'une caractéristique trop faible) et pouvoir ajuster l'arrivée du nouveau venu (ou nouvelle venue) dans le panel déjà présent.

Ce sera notamment le cas de l'agent Tachanka, qui se verra doter d'un lance-grenades incendiaire, avec des balles pouvant provoquer de véritables zones enflammées sur la carte. Lésion se verra "nerf", avec une vision de ses mines seulement dans la zone concernée. Quant à Twitch, troisième élément concerné par les premiers reworks à venir de l'année 5, il verra son nombre d'usage de taser réduit de cinq à trois et les PV infligés à l'ennemi drastiquement baissés.

Bannissement de maps et niveau de réputation au programme

Outre un axe prononcé pour les Core Gameplays et les Reworks des agents (et des maps, également), Ubisoft a aussi l'intention d'améliorer l'expérience joueur. Ainsi, et après de nombreuses demandes du côté de la communauté à cet effet, le bannissement de maps (map veto, ndlr) fera son apparition, ce qui devrait permettre aux équipes, en fonction du comportement des joueurs, de savoir sur quels maps elles devront concentrer leurs efforts.

Le niveau de réputation sera également de la partie, avec l'intention de récompenser les bons comportements ingame (rewards) et de punir les mauvaises attitudes (mauvais calls, insultes, etc).

Un système de replay, là aussi largement demandé par les joueurs, sera inclus dans cette année 5. Enfin, de nombreux événements viendront émailler l'année en question, avec des modes de jeu fun (un par saison), comme un hommage au célèbre FPS GoldenEye, baptisé "Gun Gold", dans lequel les joueurs évolueront avec le fameux pistolet en or... et une seule balle dans le barillet.

Un leaderboard, des points et un classement pour la qualif' pour le Six

L'esport n'est évidemment pas en reste et il est tout aussi évident que ces changements auront un impact plus ou moins direct sur la scène compétitive de R6. Mais celle-ci va également avoir droit à son lifting pendant ses deux années à venir et même un peu plus : le Pilot Program- le revenue-sharing de R6 qui permet aux structures esport de prospérer - va connaitre sa phase 3 et est désormais étendu sur 4 ans. Il concernera cette fois 44 équipes, soit toutes celles engagées dans les ligues régionales. Une fois de plus, 30 % des revenus issus du merchandising du jeu dédié aux équipes (skins, consommables) mais aussi aux différentes compétitions (ligues nationales, régionales, majors) seront redistribués aux équipes, qui seront classés par tiers pour la répartition. Les tiers (10 équipes dans le premier, 15 dans le 2e et 19 dans le 3e) seront déterminés par l'ancienneté des structures, leurs revenus ou encore leur engagement auprès de leurs propres joueurs.

 

D'ailleurs, le nombre de teams engagées par région va être revu à la hausse : il sera désormais de 10 au lieu de 10 pour l'Europe, l'Amérique du Nord, l'Amérique Latine et de 12 pour l'Asie-Pacifique. La qualification pour le prochain Six Invitational va également évoluer : R6 va accueillir un système de leaderboard, autrement dit de classement, avec un système de points déterminé selon les positions des différentes équipes dans les majors et leur rang régional en Pro League, qui va changer de visage. Alors qu'on nous avait habitué à des finales à l'issue de chaque saison, ces dernières laisseront place à un circuit LAN classique, avec des matches de ligues régionales à disputer pour espérer se qualifier pour les Majors et pour une meilleure manne de points. En clair, la saison se disputera sur une année complète de compétition. Les 16 premières équipes seront déterminés selon ce leaderboard, tandis que les 4 autres teams seront issus des qualifiers prévus en janvier. 

 

Cela devrait contribuer à rendre beaucoup plus clair le circuit compétitif et l'accession au Six, tout en sachant que le calendrier accueillera trois Majors (Europe, North America, APAC) en 2021, majors qui accueilleront les meilleures équipes de leurs ligues respectives. Enfin, les finales de la Pro League S11 ont d'ores et déjà un lieu et une date : elles se disputeront au Brésil, à Sao Paulo en mai prochain. Elles marqueront la fin du circuit esportif sur R6 tel qu'on le connait, avant la mise en place du fameux leaderboard.

 

Galerie photo Tom Clancy's Rainbow Six Siege - 10 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande