1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    R6 Siege : Interview Elemzje (BDS eSport) : "Créer quelque chose sur le long terme"

R6 Siege : Interview Elemzje (BDS eSport) : "Créer quelque chose sur le long terme"

Par Alix Dulac - publié le
Image

Fer de lance de BDS eSport durant ce Six Invitational, qu'il aura guidé à la 4e place mondiale sur Rainbow Six Siege, "Elemzje" a dressé le bilan de ce championnat du monde. Son changement de statut, les manques de son équipe ainsi que le soutien du public, ce dernier n'oublie rien et surtout pas son envie de voir le roster continuer, ensemble, sur la même lancée. 

Elemzje, avec le recul, qu'est-ce qui a manqué à BDS eSport pour battre Ninjas in Pyjamas et aller en finale loser de ce Six Invitational ?

Ce qu'il nous a manqué contre NIP, c'est du réalisme, notamment sur la première map. On manque pas mal de rounds qu'on doit gagner. Ils nous surprennent beaucoup aussi. On ne s'attendait pas à ce qu'ils jouent vraiment bien la map (les BDS avaient fait le choix de Bank, map peu joué par les Brésiliens de Ninjas in Pyjamas, ndlr). Franchement, bravo à eux. On aurait pu gagner la map je pense mais on a fait trop d'erreurs.

Et sur la map finale ?

Sur la troisième, ce qui nous a vraiment manqué, c'est sûrement le côté décisionnel. On n'a pas pris les bonnes décisions en attaque, on a voulu jouer de façon classique. On n'aurait peut-être pas dû. Et puis, il y avait quand même pas mal de pression, la fatigue accumulée...Malgré tout, jouer deux maps avec cette intensité-là, c'était quand même dur.

"L'overtime de la première map (contre NIP, ndlr) ? Clairement le match se joue sur ça"

Vous faites une remontada de folie sur la première map et perdez finalement en overtime (8-7). Est-ce que ce n'est pas finalement là que se joue ce match ?

Je pense que si clairement. Ça se joue sur ça. Ça aurait pu tout changer. Après, on ne peut rien leur enlever. Ils méritaient d'être là, comme nous on méritait d'être là. 

Quel bilan tirez-vous de ce Six Invitational, le premier pour BDS eSport ?

Personnellement, j'ai vécu un très bon Six. C'était mon rêve de le jouer. J'ai déjà fait deux Majors mais jamais le Six. Forcément, je suis super content, en plus on sort sur un Top 4 mondial  contre une très bonne équipe. On a vraiment fait un très bon tournoi de manière générale. Oui, je suis très, très heureux, très content.

Très content et très impliqué. On rappelle que vous avez rejoint l'équipe sur le tard et on vous a vu notamment à plusieurs reprises remobiliser votre équipe. Votre statut a véritablement changé durant ce Six, vous l'avez senti ?

Je me suis affirmé, je pense, dans le sens où j'ai pris un peu ce rôle de capitaine, de leader, que BDS avait déjà avec "Rxwd". Ce qui lui a permis de le soulager, de retrouver un petit peu son jeu à certains moments. Je me suis senti très bien, je me sens très bien dans ces bottes-là. C'est un rôle qui me correspond.

"La chaussure de Shaiiko, l'anecdote qui nous a permis de dérouler derrière"

Quels sont tes meilleurs souvenirs de ce Six ?

Oh (il sourit)... il y en a 3. D'abord le match contre Reciprocity (2-1), lorsqu'on gagne, ce qui nous permet d'accéder aux playoffs du Six. En plus, je fais et gagne un 1 vs 5 sur le dernier round. Ensuite, il y a le match contre MIBR (2-0), qui nous envoie au vendredi et au main stage donc à la scène du Six. Et puis (rires), quand j'ai enlevé la chaussure de Shaiiko lors de la cérémonie d'ouverture (il a marché sur la chaussure de son coéquipier lors de la présentation de BDS au public, en raison de la forte fumée qui a masqué son champ de vision, ndlr).

 

Est-ce que cette anecdote a eu un impact, même minime, sur votre mentalité dans ce tournoi ?

Après notre victoire contre Fnatic (2-0), je me baladais dans les couloirs et je suis tombé sur "Shas" (coach, ndlr) et "Pengu" (joueur, ndlr) de G2 eSports. Je leur ai expliqué l'anecdote de la chaussure, l'histoire avec la fumée tout ça... Et "Sha"s, qui est le coach de G2 et qui sait de quoi il parle, m'a alors affirmé que cette anecdote était bénéfique pour nous parce que ça nous avait fait rire et selon lui, complètement "reset" notre état d'esprit. Au lieu de rentrer sur notre première scène beaucoup trop concentrés, cela nous a permis de rentrer dans un mood joyeux et de dérouler derrière. Et après coup, je pense qu'il a raison.

"Vous nous reverrez. Forcément"

Un petit mot sur le public de Montréal, qui était à fond derrière vous.

C'était vraiment énorme. On n'entendait pas toujours très bien mais on entendait quand même par moments, quand on gagnait des rounds, notamment le dernier sur Bank (la 1ère map sur laquelle BDS a affronté NIP, ndlr), quand on est revenu à 6-6. Là, on a vraiment entendu le public hurler pour nous. Ça faisait chaud au coeur et ça nous a donné des palpitations.

Et maintenant ? La suite pour BDS ?

On va essayer de rester ensemble. On va en parler. On n'a pas forcément débrifié mais pour l'instant, ça ne bouge pas. On va vraiment essayer de créer quelque chose sur le long terme pour avoir une stabilité et un bon environnement de travail. Il va y avoir des Majors et des finales de Pro League qui arrivent. Et vous nous reverrez, forcément.

Galerie photo Tom Clancy's Rainbow Six Siege - 4 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande