>
>
PS5 : Un nouveau brevet évoque le marquage de contenu et la collecte de données biométriques

PS5 : Un nouveau brevet évoque le marquage de contenu et la collecte de données biométriques

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Cela commencerait presque à devenir une habitude : si Sony communique avec l'entrain d'un condamné à mort sur sa future PlayStation 5, les brevets déposés ici et là permettent de gloser sur les nouvelles fonctionnalités qui attendent les joueurs l'année prochaine.


À voir aussi : PODCAST 514 : Shenmue 3, Stadia, Half-Life Alyx et FFVII Remake pour tous


Si l'autre constructeur japonais dévoilait en octobre dernier une toute nouvelle manette dotée d'une technologie haptique destinée à renforcer l'immersion du joueur à travers une palette de vibrations bien plus variée qu'aujourd'hui et des gâchettes plus résistantes, nous levions il y a une dizaine de jours le voile sur les premiers croquis de celle que nous aurions bien envie d'appeler DualShock 5.

Aujourd'hui, le Bureau américian des brevets et des marques de commerce dévoile une autre fonctionnalité, celle du "marquage" de contenu, qui semble attester de la volonté de proposer encore plus d'interactions sociales destinées à attirer l'attention sur vos incroyables exploits, ou votre melon plein de jus (rayez la mention inutile) : 

La présente invention concerne des procédés et des systèmes visant à mettre en oeuvre un marquage de scène.

Le marquage de scène est utilisé pour qualifier le contenu généré par l'utilisateur grâce à des informations concernant le gameplay
. Ces contenus recouvrent des enregistrements vidéo ou des captures d'écran se rapportant à des événements identifiés. Les métadonnées correspondantes seraient ensuite utilisées pour décrire les aspects de fond du contenu généré par l'utilisateur, tels que des détails sur l'emplacement de l'enregistrement ou de la capture d'écran, sur les personnes concernées et sur les objets trouvés dans le contenu généré par l'utilisateur.

Les métadonnées associées permettraient 1) aux utilisateurs de rechercher parmi divers contenus générés par l'utilisateur et 2) de rechercher dans des parties de ce contenu des sous-sections d'intérêt particulier. En outre, les métadonnées associées au contenu généré par l'utilisateur permettraient aux téléspectateurs de recréer les mêmes événements que ceux enregistrés.

Si l'on fait fi du jargon technico-technique, on comprend que l'upload de séquences de gameplay, une fonction déjà présente sur PlayStation 4, serait chargée de métadonnées qui permettront :

  • D'identifier vos amis présents, histoire d'en remettre une couche sur le headshot de la veille, ou de gratter des likes
  • D'effectuer des recherches par utilisateur, pour créer de la fidélisation
  • De reproduire chez soi une séquence spécifique grâce aux assets enregistrés, pratique pour récupérer du loot ultra-rare et lever fièrement le majeur face à la RNG

Selon ce brevet, la PlayStation 5 sera donc sociale, ou ne sera pas. Mais ce n'est pas tout, puisque le diable se cache souvent dans les détails, et que ceux du brevet en question mentionnent également une détection d'informations insoupçonnées :

La manette peut également être conçue pour recueillir des signaux biométriques à l'aide de capteurs afin d'enregistrer des données telles que l'humidité de la peau, le rythme cardiaque et les mouvements musculaires. 

Bien évidemment, et comme toujours lorsqu'il est question d'un brevet, ces différents éléments ne garantissent pas que Sony exploitera les fonctionnalités décrites ci-dessus sur la PS5. Le constructeur japonais ne se ferme cependant pas de porte et assure ses arrières.

Si le conditionnel est donc encore de rigueur, voilà une information qui risque malgré tout d'en faire déchanter plus d'un. En revanche, c'est Poufy qui va être content...

Que pensez-vous de ces brevets concernant la manette de la PlayStation 5 ? Allez-vous partager du contenu pour devenir le nouveau roi des réseaux sociaux ? Êtes-vous inquiets de la collecte de données biométriques ? Faites-nous part de vos avis méta dans les commentaires ci-dessous.

La rédaction vous recommande

8 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (8)