>
>
TEST du disque dur externe SSD X200 EMTEC : Aussi bon à l'extérieur qu'à l'intérieur

TEST du disque dur externe SSD X200 EMTEC : Aussi bon à l'extérieur qu'à l'intérieur

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
Image

C'est cyclique, mais cela reste un paramètre important dans le monde du jeu vidéo. Le prix des périphériques de stockage influe énormément sur la façon dont nous allons gérer notre ludothèque. A l'heure où le dématérialisé prend de plus en plus d'importance (et s'est imposé), vous pourriez bien avoir besoin d'espace. De l'espace, c'est justement ce que vous propose EMTEC avec ce disque SSD portable.

La prochaine génération de consoles sera équipée de SSD, c'est une certitude. Les essais que nous avions déjà réalisés avec un disque SSD interne sur la PS4 Pro montraient de substantiels gains de performances. Aujourd'hui, le prix des SSD permet de les envisager à la fois en usage système et en stockage. C'est ce que nous avons voulu vérifier sur PS4, et Xbox (c'est malheureusement impossible sur Switch).

LE X200 est vraiment tout petit.

Tout rikiki, mais maousse costaud

C'est une version un Terra octet qui nous a été confiée pour cet essai. Autant dire que c'est une belle bouffée d'oxygène avec des jeux qui prennent de plus en plus de place. Le boitier est clairement taillé pour accueillir une interface mSATA il a donc la forme allongée des disques internes que l'on peut trouver sur le marché. Ce boitier est malheureusement scellé pour les bricoleurs et heureusement solide pour ceux qui voudront l'emmener un peu partout sans le ménager. Il est très léger. A peine 38g en main.

En utilisation intensive, sa température de surface n'a pas dépassé les 40C°. C'est la face dépourvue de structure en nid d'abeille qui s'est révélée la plus chaude. Si vous êtes de la race de ceux qui optimisent, vous aurez donc peut être envie de le poser à l'envers pour favoriser son refroidissement. Ce faisant, vous constaterez la présence de deux LED. L'une rouge pour figurer l'accès aux données en lecture et écriture, l'autre bleue pour témoigner de sa mise sous tension. La ligne rouge qui l'entoure est en fait un strap en caoutchouc bien pratique pour ranger le câble fourni avec.

Son utilisation est simplissime. Il suffit de le brancher à l'un des ports USB 3.0 de votre console et ensuite de choisir sous quel système vous allez le formater. Vous n'aurez pas le choix. Soit vous l'utilisez pour stocker des jeux et uniquement des jeux, soit vous voulez vous en servir également pour faire de la capture vidéo et il faudra ne l'utiliser qu'à cet effet. C'est la taille des fichiers potentiels qui va déterminer le formatage de la bête par votre console.

L'USB-C 3.1 est à la fois pratique et performant.

Plus rapide que le disque d'origine et même qu'un SSD interne !

Nous avons comparé le X200 dans deux situations. L'une contre un disque dur d'origine monté dans une X Box One X, l'autre contre un SSD de la même marque dans une PS4 Pro. Autant vous le dire de suite, l'essai a été concluant contre la technologie de base de la Xbox, mais cela peut dépendre du jeu lancé. Genesis Alpha One par exemple s'est indifféremment lancé en 37 secondes. Alors que World of Tanks a gagné 4 secondes et que des "gros" jeux comme Forza Horizon 4 et Forza Motorsport 7 ont gagné 10 secondes. Cet avantage se ressentira également en jeu sur le temps de chargement des textures. Oubliés les textures basse résolution avant que les autres ne "popent" d'un seul coup.

Pour profiter de cela, il faut bien entendu un port USB 3.0 seul capable de proposer des taux de transfert performants pour un SSD. Le X200 est compatible USB-C 3.1 Gen 1. Ses débits théoriques tournent autour de 430MB/s. Cela tombe Bien, c'est exactement la norme supportée par la PS4 ou la PS4 Pro. Pas d'inquiétudes, la différence est minime avec l'USB 3.0 de la Xbox. En revanche, cela peut jouer si vous comptez l'utiliser sur PC, mais globalement, c'est tout de même très rapide.

Tellement que de façon étonnante le SSD externe a été plus rapide que l'interne sur PS4 Pro. Si le gain a été modeste pour des jeux comme World of Warships ou Rocket League (entre 4 et 10 secondes tout de même), les temps de chargement  de Romancing Saga sont passés de 20 à 8 secondes et, plus intéressant encore, ceux de Need For Speed Heat de 42 à 19 secondes ! Le confort de jeu en a également été amélioré d'autant pendant les phases de chargement.

Quelle que soit la configuration joueur proposée en console, le X200 est donc une option très intéressante à partir de 500 Go. Ses versions 128 et 256 Go seront bien trop justes attendu la taille des jeux actuels. 

x

x

x

x

x

    EN RÉSUMÉ    
   

UNE OPTION SIMPLE ET PRATIQUE

Si vous avez besoin d'une solution de stockage mobile et très facile à mettre en oeuvre, la série X200 représente une option intéressante. Plus encore si vous n'avez pas installé de disque dur SSD au préalable dans votre machine. Les gains de performances seront alors très appréciables. Sur PS4, c'est encore plus sensible, grâce à une interface USB plus performante et il est même intéressant (et étonnant) de noter qu'on gagne encore quelques secondes par rapport à un SSD interne ! Grâce à une philosophie nomade, acheter ce type de périphérique vous garanti que vous pourrez le rentabiliser à l'avenir. Les 150€ à débourser ne seront donc pas jetés par la fenêtre.

Ou acheter ? :  Amazon

   

Galerie photo - 3 images (cliquez pour zoomer)

LE X200 est vraiment tout petit. L'USB-C 3.1 est à la fois pratique et performant.

La rédaction vous recommande