>
>
TEST du disque dur SSD X150 EMTEC 960 sur PS4 Pro : Un peu de PS5 dans votre PS4 ?

TEST du disque dur SSD X150 EMTEC 960 sur PS4 Pro : Un peu de PS5 dans votre PS4 ?

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
Image

Si Microsoft a depuis belle lurette adopté un schéma de consoles très proche des PC, Sony y a été plus réticent (pour le meilleur ou le pire). Mais force est de reconnaître que peu à peu, les consoles deviennent des PC standardisés et donc, peuvent bénéficier de certains avantages liés à des composants communs. L'un d'entre eux est le remplacement du disque dur. En l'occurrence, nous allons nous pencher sur le cas d'un disque SSD de chez EMTEC.

Nous n'aurons pas ici la prétention de réaliser des benchmarks détaillés et comparatifs entre les disques dur classiques et différents SSD. Il s'agira simplement de noter les différences de performances en changeant le disque dur d'origine d'une PS4 Pro 1To. Il faut néanmoins savoir un certain nombre de choses à propos des SSD avant de commencer et faire quelques mises au point.

Trou de mémoire

La PS4 a été pensée pour que son disque dur puisse être changé facilement. Que vous y mettiez un disque dur classique ou un SSD, vous allez forcément gagner en place ou et/ou en performances. En l'occurrence, nous allons procéder à un échange avec un SSD X150 EMTEC Power Plus 3D NAND de 960Go, soit la même capacité que celui qui s'y trouvait à l'origine, mais en version SSD.

Le SSD a apporté une petite révolution dans l'informatique ces dernières années. Les Solid State Drive, c'est de la mémoire flash pour stocker des données. Sans entrer dans des détails techniques indigestes, c'est (beaucoup) plus rapide, que ce soit en temps d'accès ou en transfert de données. Seulement tous les SSD ne se valent pas et ces dernières années les performances sont parfois très variables selon les modèles. Beaucoup de choses vont dépendre de la façon dont cette mémoire va être gérée par le contrôleur, ainsi que du cache utilisé. Nous allons ici nous mettre dans la peau d'un utilisateur "basique" qui va faire un échange tout simple, sans chercher à transférer les données de l'ancien disque et sans aucune mise à jour du firmware du SSD. En revanche, nous allons réinstaller exactement les mêmes jeux et ensuite réaliser les tests disque presque plein. EMTEC propose une solution de clonage de disque via MacriumReflect7 au besoin.

Pour ceux qui aiment les acronymes, le X150 est disponible en 120/240/480 et 960Go. Il gère le TRIM (aucun intérêt sur PS4, mais important sur PC) et le SMART. Sa longévité est donnée pour 2 millions d'heures, ce qui fait à la louche 228 années de fonctionnement théorique. Ça nous fait une belle jambe avec les trois années de garantie classique. Si vous êtes adeptes de chiffres, vous pouvez vous référer à sa fiche produit. Passons aux exercices pratiques.

Divisez le temps de chargement par deux

Le remplacement du disque se fait sans encombre en suivant les instructions du site officiel Sony. Il suffit de retirer la vis de maintien du chariot de disque, puis le disque lui même. Quelques coups de tournevis cruciforme et c'est fait. On remarque rapidement que le SSD EMTEC est moins épais qu'un disque classique (normal, il n'y a pas toute la partie mécanique). Il y a donc un espace vide entre le disque et la base du chariot. Tant mieux, c'est autant d'espace pour ventiler.

La PS4 est ensuite à redémarrer en mode sans échec avec un système complet téléchargé sur une clef USB. Il suffit de respecter l'arborescence imposée par Sony avec les répertoires PS4/UPDATE. Mais surtout, il ne faut pas se faire avoir et tenter d'installer la mise à jour vers laquelle pointe le tutoriel de Sony ! Le véritable lien pour une installation et non une mise à jour se situe plus bas sur la même page. La procédure a pris une petite vingtaine de minutes et une fois les réinstallations réalisées  et les sauvegardes restaurées depuis le PS Plus, les tests ont été réalisés exactement dans les mêmes conditions. Dans la liste des jeux, nous avons sélectionné des titres anciens installés avec disques optiques et des jeux uniquement téléchargés. Voici les résultats.

TEMPS DE CHARGEMENT

x

x

x

x

x

x

    Disque dur d'origine 1To PS4 Pro    SSD EMTEC    
   
  • Démarrage à froid : 42s
  • Démarrage depuis veille : 22s
  • Star Wars Battelfront (disque optique) : 37s
  • Gran Turismo Sport : 52s
    Chargement du circuit du Mans 32s
  • The Division 2 : 3,10m
    Déplacement rapide 52s
 
  • Démarrage à froid : 20s
  • Démarrage depuis veille : 11s
  • Star Wars Battelfront (disque optique) : 29s
  • Gran Turismo Sport : 27s
    Chargement du circuit du Mans 25s
  • The Division 2 : 1,53m
    Déplacement rapide 15s
   

 
Plusieurs constats s'imposent à la lecture de ce tableau. Tout d'abord, les temps de chargement sont évidement plus courts avec le SSD. Mais c'est variable selon la situation. Concernant les fonctions de base de démarrage, c'est simple, on divise par deux. Sur un jeu relativement ancien et avec disque optique comme SW Battlefront le gain est seulement de 8 secondes. GT Sport également assez ancien, mais en version dématérialisée (et qui occupe beaucoup de place), profite également de bien meilleures performances. Il faut noter à son sujet que la navigation dans les menus est bien plus agréable et qu'il n'y a plus de délais entre les validations d'actions et les chargements des pages demandées.

On retrouve ce large gain de confort dans The Division 2, un jeu récent en version dématérialisée qui n'a plus de retard de chargement de textures et plus de trois fois plus rapide dans les déplacements via la carte ! Sur un titre récent qui nécessite des accès disques fréquents ces performances sont plus qu'appréciables !

Un SSD, c'est un investissement. La version 1Go testée ici est proposée aux alentours de 150€. Considérant que la PS4 est en fin de carrière (mais pas non plus demain hein), on peut s'interroger sur son utilité. C'est un support que vous pourriez de toute manière utiliser également avec un PC ou comme stockage externe en y ajoutant un boîtier et une connectique USB 3.0. La PS5 aura aussi un SSD et de plus en plus de machines vont y venir. Vous pouvez également choisir la version 480Go qui suffit sur PS4 si vous ne voulez pas avoir une demi douzaine de jeux volumineux en simultanée. Dans ce cas, les 75€ à débourser passent bien mieux dans le budget. 

x

x

x

x

x

    EN RÉSUMÉ    
   

LE SSD, L'AVENIR DES CONSOLES

Quoi qu'il arrive et même si le marché s'oriente de plus en plus vers le dématérialisé et donc la nécessité de stocker des données sur disque dur, le SSD va s'imposer de plus en plus. Réaliser ce genre d'investissement aujourd'hui n'est évidement pas une obligation, mais un gain de confort certain est indéniable sur PS4 et surtout sur PS4 Pro. Considérant la facilité avec laquelle vous pourrez utiliser ce support sur d'autres machines, que ce soit des consoles ou non, ce n'est pas de l'argent gaspillé. Au moins vous savez maintenant ce qu'un SSD EMTEC vaut sur PS4 Pro.

   

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)