>
>
TEST de l'ensemble HOTAS Thrustmaster T16000 : L'option parfaite pour vos premiers décollages

TEST de l'ensemble HOTAS Thrustmaster T16000 : L'option parfaite pour vos premiers décollages

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
Image

Les périphériques de simulation peuvent changer du tout au tout une expérience de jeu. Le dernier exemple en date que vous avez pu voir sur Gameblog, c'est l'ensemble conçu spécifiquement pour le dernier Ace Combat. Mais avec ce qui se profile l'année prochaine, il va peut-être être temps de casser la tirelire, afin de disposer du matériel adéquat pour un certain Flight Simulator.

La simulation est une passion qui peut à la fois être chronophage et onéreuse. Chronophage parce qu'il faut de temps pour comprendre les différents appareils que vous devez piloter et onéreuse parce que pour avoir des sensations correctes (et on ne parle pas de réelles), il vous faut au moins deux périphériques et idéalement trois ; un manche ou joystick, une manette de gaz et idéalement un palonnier. La démarche consiste ici à vous proposer un pack à la fois accessible et efficace, si vous avez envie de vous lancer sans aller voir votre banquier au préalable. Le pack HOTAS Warthog par exemple est une référence en la matière, mais si vous le voulez avec un palonnier on passe allègrement la barre des 500€. Nous allons donc nous intéresser ici au pack T16000M qui propose également une solution complète, mais pour moins de 200€.

Pouvant émuler la plupart des fonctions d'un avion, le T16000M est déjà un bon joystick livré seul.

Le manche qui fait tout

Le joystick T16000M est déjà un périphérique qui essaie de tout faire et de se suffire à lui-même. Il propose des mouvements dans tous les axes et un palonnier rotatif en tordant directement le joystick. Un artifice qui permet de contrôler la gouverne, mais qui se révèle peu pratique lorsque d'autres mouvements sont également appliqués au stick. Cela fonctionne bien dans des simulations spatiales pour remettre le vaisseau dans l'axe, mais c'est assez désagréable sur une simulation plus réaliste. Peu importe, puis-qu'ici nous aurons l'avantage d'avoir un véritable palonnier.

L'autre élément qui est palliatif, c'est le curseur des gaz placé directement sous le manche. Le pouce de la main faible vient naturellement se placer dessus pour gérer la puissance. Sa course est évidement plus courte qu'avec un manche dédié, mais il est suffisant pour qu'on puisse à peu près s'en sortir en faisant fi des sensations nécessaires à un bon pilotage. Les autres doigts dans cette position viennent naturellement se placer au dessus des 6 touches programmables et repérables grâce à des impressions en relief. On retrouve exactement les mêmes touches en miroir de l'autre côté du manche. Cela vous fait déjà 12 fonctions accessibles sur le socle de ce joystick. Vous aurez noté qu'il est symétrique et donc également adapté aux gauchers qui pourront encore augmenter leur confort avec trois parties détachables.

On y ajoute trois boutons sur le dessus, le chapeau chinois 8 directions, la gâchette principale et ce sont pas moins de 16 fonctions qui peuvent être déclenchées d'un simple appui sur une touche. Comme nous sommes dans une configuration où le curseur des gaz et le palonnier seront inutiles vous aurez également le loisir d'utiliser ces fonctions pour leur allouer d'autres rôles.

La qualité d'assemblage est bonne, mais le rendu et le toucher font vraiment plastique. C'est le prix à payer pour le rendre accessible à un plus grand nombre de bourses. Il dispose d'un éclairage orange qui s'active lorsqu'une direction est donnée. Cet artifice est presque gênant et il eut été intéressant de pouvoir choisir entre un allumage permanent et une extinction définitive selon les goûts de l'utilisateur. Le confort est en revanche excellent avec un repose main qui permet de piloter en toute décontraction. Les mouvements parasites du palonnier sur le manche peuvent être neutralisés en verrouillant cette fonction. Si vous n'êtes pas surexcité, le leste ajouté à sa base lui assure une bonne stabilité. Les mouvements sont précis et la zone neutre parfaitement centrée. Vous n'aurez pas besoin d'ajouter une zone morte pour voler droit.

Le T16000M est déjà une bonne option avec une excellent rapport qualité prix s'il est seul. Couplez le avec les éléments suivant et vous ajouterez encore au plaisir d'utilisation.

La manette des gaz est réglable en friction, mais nécessite un petit coup de lubrifiant supplémentaire. Heureusement, elle se démonte facilement.

A nous l'ivresse de la vitesse !

Avez vous déjà rêvé de pousser la manette des gaz à fond comme dans n'importe quel film qui met en scène des avions ? Vous le pouvez désormais avec la manette TWCS. Conçue dans la même gamme que le T16000M, elle arbore la même teinte noire, ainsi que les liserés oranges. Certes, tout comme le stick, nous sommes sur un style de manche de gaz militaire. De plus il est monomoteur. Un détail à prendre en compte si vous souhaitez voler avec des liners (qui sont au minimum bimoteurs).

Quatorze boutons et fonctions sont accessibles avec un chapeau chinois. Largement de quoi justifier que cet ensemble soit qualifié de HOTAS (littéralement les mains sur les gaz et le stick). Vous n'aurez besoin de lever vos mains que dans des phases non critiques. Par exemple, lorsque vous êtes sous pilote automatique ou en pré-vol. Dans toutes les autres situations, si vous programmez correctement vos fonctions, vous aurez accès à toutes les commandes vitales de façon directe.

Ainsi il devient très agréable de "trimer" votre appareil en même temps que vous jouez avec la manette des gaz. Le vol devient plus fluide, plus agréable, plus réaliste. Prévu pour être intégré éventuellement dans un cockpit (tout comme les autres éléments), le socle des gaz comporte des orifices filetés pour être fixé. Dans les autres situations, pour éviter de le faire bouger, il ne faut pas hésiter à bien appuyer sa main dessus. Le niveau de friction et donc de résistance est réglable, mais malgré la mise en avant du système de rails "SMART" le déplacement manque de fluidité. Vous pourrez y remédier en ajoutant un peu de lubrifiant sur les rails qui font coulisser l'ensemble. Il est à préciser qu'il est facile à ouvrir et à refermer. C'est idéal pour la maintenance et pour régler le niveau de résistance du mouvement de glissement (la languette métallique visible sur la photo précédente). La précision est quant à elle excellente et même meilleure que les systèmes à bascule. Le dispositif ne bouge pas d'un pouce et devrait rester fiable dans le temps.

On peut finir ce tour du propriétaire avec la molette située sur la tranche gauche, bien pratique pour régler une richesse d'alimentation ou le pas de l'hélice sur les vieilles ailes. Le papillon qui se trouve en avant de la manette est également très bien pensé, puisqu'il est analogique et peut servir dans certaines simulations spatiales pour les déplacement latéraux. C'est juste idéal dans ce genre de situation.

Les encoches du pédalier peuvent se placer également sur la partie supérieure.

Pour ne pas piloter comme un manche

Nous l'avons vu avec le joystick, le palonnier va permettre de s'affranchir de la torsion du manche pour l'émuler. Commandant la gouverne de direction, ce dernier va permettre de réaliser de beaux virages sans dérapage, de mieux enrouler les virages sans perdre d'altitude en planeur et de faire des posés classieux, même par vent de travers. Le TFRP Rudder Pedals utilise également un système de rails pour guider les pédales et les rigidifier tout en tournant autour d'un axe maintenu par un ressort pour être ramené au neutre. Libre à vous de le retirer si vous ne voulez pas de résistance, ou si vous avez envie de vous bricoler un pédalier de conduite (ce n'est pas prévu pour, mais c'est possible).

Libre à vous également de changer les appuis de talons pour les placer au niveau des pointes si vous êtes plus à l'aise de cette manière. Enfin, les pédales elles mêmes pivotent sur leur axe, pouvant ainsi simuler un freinage différentiel.

Il est à noter que dans le pack proposé, ce palonnier doit se brancher avec une prise RJ12 sur le manche des gaz. Il n'est ainsi considéré que comme un axe supplémentaire de cette manette. Souvenez vous-en lorsque vous chercherez à mapper les fonctions de votre avion ! Si vous voulez en profiter pleinement, il faut faire l'acquisition d'un adaptateur RJ12/USB (15€ environ), pour qu'il soit reconnu et configurable comme un périphérique indépendant. Le ressort de retour étant un peu faible à notre goût il pourra également être utile d'ajouter une zone morte et de modifier les courbes de réponse pour diminuer sa sensibilité en début de mouvement.

Un ensemble cohérent

T16000M, TWCS et TFRP constituent un ensemble homogène et dans une gamme cohérente. On peut relever qu'au contraire du manche, la manette des gaz n'est pas ambidextre. Si vous souhaitez utiliser le pack, il vous faudra donc le penser en configuration droitier avec les gaz à gauche. L'utilisation du logiciel TARGET de Thrustmaster pourra également être judicieuse afin de sauvegarder et d'utiliser divers profils.

Thrustmaster dispose ici d'une solution toute trouvée pour satisfaire les nouveaux venus qui seraient attirés par les sirènes de la simulation aérienne. La bande annonce de Microsoft's Flight Simulator a fait tourner les têtes et il ne serait pas étonnant que la marque française propose une édition "FS" de ce pack lorsque le jeu sortira. Après tout, c'est déjà ce qui s'est fait avec le pack joystick/gaz HOTAS One décliné pour Ace Combat qui a été rapidement en rupture sur PS4 !

Les plus critiques iront lui reprocher un aspect encore trop jouet et plastique. Bien sûr, il n'y a pas de métal et de matériaux "nobles". Mais pouvoir piloter un avion de façon virtuelle avec un ensemble complet pour moins de 200€, c'est déjà une très belle performance ! Les ensembles volant/pédalier sont très vite plus chers et il n'y que deux périphériques... Si vous voulez prendre de l'avance et vous préparer pour FS 2020, Flight Simulator Steam Edition est régulièrement en promotion et les prix devraient encore être cassés dans les prochains mois.

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

LA MEILLEURE SOLUTION POUR ENTRER DANS LE MONDE DE LA SIMULATION

Cet ensemble Thrustmaster a vraiment tout pour plaire. A commencer par son prix qui vous donne accès aux joies de la simulation sans dépasser les 200€ (le prix officiel est au-dessus, mais en cherchant un peu et avec nos liens ci-dessous vous trouverez mieux). On lui pardonne alors aisément sa fabrication tout plastique et les sensations qui vont avec. L'ergonomie est excellente, la précision également et les sensations sont donc à l'avenant. Il est  même apte à s'intégrer dans une premier configuration de cockpit. En y ajoutant encore un petit Stream Deck, vous serez vraiment bien installé. Lorsqu'on essaie d'ouvrir tous ces périphériques on découvre une conception simple et facile à entretenir et à modifier. Nul doute que Flight Simulator remettra bientôt la simulation aérienne à la mode. D'ici là, vous serez fin prêts pour le bébé de Microsoft et vous pourrez profiter de bien d'autres simulations sur notre bonne vieille terre ou dans l'espace.

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Un très grand nombre de fonctions.
  • Une bonne qualité d'assemblage générale.
  • Précis quel que soit le périphérique.
  • Un excellent rapport qualité prix.
  • Une conception qui semble robuste.
  • Le palonnier verrouillable sur le joystick.
  • Les appuis de palonnier réglables.
  • Le manche ambidextre.
 
  • Un rendu très plastique.
  • L'absence de connectique USB de série pour le manche des gaz.
  • Une lumière orange intermittente sur le joystick.
  • La qualité de certaines soudures.
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
       
         

Galerie photo - 30 images (cliquez pour zoomer)

Pouvant émuler la plupart des fonctions d'un avion, le T16000M est déjà un bon joystick livré seul. La manette des gaz est réglable en friction, mais nécessite un petit coup de lubrifiant supplémentaire. Heureusement, elle se démonte facilement. Les encoches du pédalier peuvent se placer également sur la partie supérieure.

La rédaction vous recommande