>
>
TEST de la Souris Roccat Kone AIMO : De la lumière pour les grandes mains

TEST de la Souris Roccat Kone AIMO : De la lumière pour les grandes mains

Par Camille Allard - publié le
×

Nous avons pu tester la souris Kone AIMO pendant plusieurs semaines consécutives. De quoi lui faire subir une batterie de tests sur une dizaine de jeux différents sur terre, sur mer et dans les airs.

Originaire d'Allemagne, la marque Roccat propose depuis ces dernières années des produits de plus en plus alléchants comme c'est le cas avec son clavier Vulcan 100 AIMO, et dans le cas présent sa souris Kone (attention à la prononciation, on vous voit venir) Aimo.

Une souris imposante

La Roccat Kone Aimo est disponible en trois coloris différents : noir, gris et blanc mais c'est la grise que nous avons eu l'opportunité de tester. Dès que celle-ci est branchée, on sait tout de suite à qui elle se destine. Lignes "agressives", parements de couleurs via deux bandes RGB en façade... Le Gaming est au centre du sujet. Attention toutefois, elle a de quoi surprendre par ses dimensions avec ses 130 x 83 x 42 mm. Très clairement si vous avez de petites mains cela risque d'être très problématique, il faut pouvoir envelopper l'ensemble du châssis pour atteindre facilement toutes les fonctionnalité. Ce qui n'arrange rien pour les plus petits gabarits : sa masse s'élève à 133 g sans possibilité de l'alléger via un système de poids. Il faut donc une main bien portante et de bonne taille, voilà qui est dit.

Tout ce qu'il faut

Avec sa morphologie anguleuse, la prise en main est agréable même si on regrette l'absence d'une texture antidérapante un peu à la manière de la Basilisk Essential récemment testée par nos soins. Du coté des fonctionnalités il y a tout ce qu'il faut pour assurer une utilisation parfaite dans n'importe quel genre de jeu (MOBA et MMORPG aussi). Sur la tranche gauche, on retrouve les deux boutons classiques "suivant" et "précédent". Petite surprise en contrebas, un troisième bouton est accessible avec le pouce. Enfin sous la molette se trouvent les fameux boutons de sensibilité qu'on ne présente plus.

Et la lumière fut

Vulcan 100 AIMO (le TEST est à paraître bientôt) jouit du système de rétro-éclairage AIMO qui permet une synchronisation entre périphériques Aimo compatibles. Le tout est entièrement paramétrable et permet d'avoir des effets visuels spécifiques lors des sessions de jeu. Du RGB de qualité qui permet de former un joli couple de périphériques avec le clavier.

La précision est très bonne avec un capteur Owl-Eye de bonne facture. Extrêmement réactif, avec une sensibilité allant jusqu'à 12 000 ppp. La souris fait un bon travail sur les FPS notamment et c'est bien ce qu'on lui demande. 

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

UNE SOURIS UN PEU GRANDE MAIS QUI NE MANQUE PAS D'ATOUTS

Cette grande Kone AIMO est à fuir si vous avez de petites mains. En revanche si vous disposez de grandes paluches de forgeron ou des mains de taille moyenne, il s'agit clairement d'un choix judicieux eu égard à ses caractéristiques et de son prix de 60 euros. Un périphérique de bonne qualité.

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Son système AIMO RGB de qualité
  • Sa précision
  • Son design
 
  • Son poids global sans possibilité de le réduire
  • Sa grande taille, pas simple pour les petites mains
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Type de connecteur USB 2.0
  • Longueur du câble : 1.8 mètre
  • Caractéristiques physiques : 13 x 8,3 x 4,2 cm
  • Poids : 132 grammes
  • Où acheter ? : Amazon
   
         

Galerie photo - 5 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)