>
>
PS5 : Un nouveau brevet de Mark Cerny déposé au Japon par Sony évoque la rétrocompatibilité

PS5 : Un nouveau brevet de Mark Cerny déposé au Japon par Sony évoque la rétrocompatibilité

Par Romain Mahut - publié le
Image

Les éléments poussant à croire que la PS5 sera rétrocompatible continuent de s'accumuler. Outre les différentes déclarations d'analystes qui s'attendent à ce que la prochaine console de Sony soit compatibles avec les jeux PS4, de multiples brevets déposés par Sony au cours des derniers mois poussent à croire que la PS5 disposera bel et bien d'une telle fonctionnalité. Et le brevet dont il est question aujourd'hui ne fait qu'apporter une pièce supplémentaire à cet édifice.


À lire aussi : Rockstar (GTA, Red Dead) recrute pour plusieurs jeux PS5 et Xbox Scarlet


Le site Gearnuke a tout récemment découvert que Sony avait déposé au Japon un brevet ayant un rapport direct avec la rétrocompatibilité. Créé par Mark Cerny, "l'architecte de la PS4" et un des cerveaux derrière celle que l'on surnomme déjà la PS5, ce brevet a pour titre "Simulation des anciennes opération de bus à des fins de rétrocompatibilité." 

En langage informatique, un "bus" est un système de transmission des données entre différents composants d'un système. Il s'agit de la réunion des éléments matériels et immatériels afin de permettre la transmission des données entre les différents composants du système informatique. Sans rentrer dans les détails, ce nouveau brevet concerne un système d'allocation variable de bande-passante.

Cela permet à la nouvelle machine de fournir autant de bande-passante que l'ancienne machine en nécessitait pour réaliser ses opérations de bus, autrement dit d'émuler le fonctionnement de l'ancienne machine. Ainsi la nouvelle machine, que l'on suppose être la PS5, de faire tourner les logiciels venus de l'ancienne machine (très certainement la PS4) dans des conditions optimales. 

À l'heure où sont écrites ces lignes, on ne sait toujours pas quand sera annoncée la PS5. Mais tout pousse désormais à croire qu'elle sera bel et bien rétrocompatible. Reste désormais à découvrir l'étendue de cette rétrocompatibilité. 

La rédaction vous recommande

38 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (38)