>
>
TEST de la souris 3D Lexip Pu94 : La souris qui remplace tous les sticks

TEST de la souris 3D Lexip Pu94 : La souris qui remplace tous les sticks

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
Image

En matière de souris, le combat est souvent porté sur les performances brutes de l'engin. Précision, poids, autonomie, système de charge... La Lexip ne joue plus du tout dans ce registre il faut le dire, probablement inutile, pour le commun des mortels. Elle innove totalement avec une nouvelle façon de jouer en proposant une alternative au couple clavier/souris ou même clavier Joystick.

La Lexip n'est pas tout à fait une souris comme les autres. Son concept est plutôt unique et va vous faire découvrir une nouvelle manière de vous déplacer en 3D. Après être allée à la conquête des concepteurs qui avaient justement besoin de manipuler des objets en 3D, elle se tourne naturellement vers les joueurs, qui eux aussi doivent diriger des avatars ou des vaisseaux dans l'espace.

A première vue la Lexip pourrait ressembler à n'importe quelle souris.

Une nouvelle façon de "piloter"

La souris étant destinée au monde du PC, il convient de revenir brièvement sur les bases des contrôles qui sont proposés aux "catastrophes à touches". Lorsqu'il s'agit de se déplacer dans un FPS, le couple clavier/souris est devenu un standard incontournable. S'il faut gérer une troisième dimension, c'est souvent un joystick qui vient remplacer la souris, à moins qu'un paddle puisse faire l'affaire pour les moins pointus d'entre nous (les amateurs de simulations ne jurent que par le stick).

Dans le cas de la Lexip c'est justement pour proposer une nouvelle alternative à la question de la troisième dimension que la souris a été conçue. Elle va proposer une plateforme intuitive à la fois pour se déplacer sur un plan horizontal, mais également vertical. Ceci est rendu possible par une coque qui est mobile et littéralement posée sur un joystick. Ainsi c'est en inclinant la souris sur sa base que l'on va avancer, reculer ou se déplacer latéralement. Un mini stick sur le côté permet de gérer l'assiette en orientant le regard.

La première utilisation qui vient à l'esprit avec une Lexip en main, ce sont les jeux de simulation spatiale. D'abord  bien sûr parce qu'il s'agit précisément de déplacer un objet (le vaisseau) dans l'espace, ensuite parce que le caractère innovant de la souris colle très bien avec un système de déplacement futuriste (on ne cherche pas à se rapprocher de la réalité comme dans un avion).

Le joystick latéral tombe bien sous le pouce.

Une ergonomie unique

Le système de fonctionnement de la Lexip étant unique il va falloir s'adapter en plaçant la main de façon assez particulière sur le dos de la souris. Bien sûr, si vous la déplacez, elle glisse comme n'importe quelle autre mulot grâce à ses patins en téflon. En revanche, pour l'incliner, il faut à la fois que la main prenne appui au niveau de la paume et de l'extrémité des doigts. Ce n'est pas perturbant pour la paume (comme une souris classique), mais les doigts prennent fermement appui sur le bord avant de la souris et ce ne sont pas des boutons, mais une surface fixe qui tombent sous les doigts.

Ainsi, on ne clique pas du bout des doigts, mais plutôt au niveau de la seconde phalange si on souhaite poser la totalité de main. On peut également sur servir uniquement du majeur pour s'appuyer sur l'avant en pliant cette fois l'index et l'annulaire au dessus des deux boutons de souris. Le mini stick latéral tombe quant à lui naturellement sous le pouce (il existe une version pour gauchers également). Quelle que soit la position, si vous souhaitez incliner la coque pour bénéficier de cette fonction unique, la molette crantée devient difficilement accessible.

Même constat pour les boutons latéraux qui seront plus pratiques dans des utilisations non ludiques comme la navigation web par exemple. En tout la Lexip propose sept boutons cliquables si on inclus la molette et le stick (tous deux peuvent être enfoncés). Le tout est programmable et stocké directement dans la mémoire de la souris via le Lexip Control Panel. Cet utilitaire indispensable servira également à en configurer toutes les fonctions pour chaque application ou jeu. On y retrouve des spécificités gaming comme le réglage de la sensibilité ou de la couleur du logo. Le logiciel est complet et bien fichu.

La position des mains est assez particulière sur la Lexip.

Le changement c'est maintenant ?

Le principal problème de la Lexip est également son meilleur atout. Elle est tellement originale qu'elle ne peut que bousculer les habitudes de ses utilisateurs. Du coup, même avec un succès Kickstarter qui est allé bien au delà des espérances initiales pour la financer, il n'est pas forcément évident d'y investir les presque 130€ demandés.

La meilleure option resterait de s'y essayer si l'occasion se présente pour ne pas la ranger au placard rapidement. Quoi qu'il en soit et d'un point de vue totalement subjectif, la souris a parfaitement fait son job pour toutes les applications bureautiques et quotidiennes sur un PC. Elle reste également filaire, ce qui peut représenter un frein supplémentaire à une époque où le sans fil s'est largement démocratisé.

Parvenir à en tirer un maximum de bénéfice lorsqu'il s'agit de piloter un engin dans les trois dimensions est de toute manière moins confortable qu'avec un couple manette de gaz et joystick. Ce n'est pas non plus le même encombrement, ce qui lui amène un argument pour les utilisations nomades. Le bilan final reste donc en demi teinte et si on lui souhaite un succès à la hauteur de ses innovations la Lexip aura sans doute du mal à faire changer les habitudes bien ancrées des joueurs les plus réguliers.

 

EN RÉSUMÉ :

La Lexip est peut-être une souris en avance. Personne ne peut prédire l'avenir du concept. Elle pose un pari aussi audacieux pour son succès que sur l'adhésion des joueurs. Car eux aussi devront faire un pari pour tenter l'expérience Lexip. Le pari de changer totalement de manière de jouer, sous peine de se retrouver avec une souris basique et sans doute moins ergonomique que ses homologues classiques.

 

FICHE TECHNIQUE :

  • Prix : 130€ (novembre 2018)
  • Compatibilité : Windows 7 ou plus
  • Contenu du coffret : Souris Lexip Pu94.
  • Spécifications techniques : Capteur laser, résolution: 12 000 ppp, accélération max >30G, Vitesse max >150IPS.
  • Caractéristiques physiques : 125,7 mm (Longueur) x 70 mm (Largeur) x 43.2 mm (hauteur) longueur du câble: 1,60 m. Poids 106g.
 

 

Page du constructeur : Lexip Pu94
Logiciel conseillé : Control Panel

Galerie photo - 7 images (cliquez pour zoomer)

A première vue la Lexip pourrait ressembler à n'importe quelle souris. Le joystick latéral tombe bien sous le pouce. La position des mains est assez particulière sur la Lexip. C'est toute la base qui est mobile par rapport à la coque. Les patins assurent une bonne glisse.

La rédaction vous recommande