>
>
EA sous le coup d'une enquête du gouvernement belge pour les loot boxes de FIFA

EA sous le coup d'une enquête du gouvernement belge pour les loot boxes de FIFA

Par Romain Mahut - publié le
Image

Plus tôt cette année, les autorités belges ont déclaré que les loot boxes représentaient des formes de jeux de hasard et étaient donc illégales sous leur forme actuelle. Si la plupart des éditeurs ont choisi de désactiver ces loot boxes, à contrecoeur, Electronic Arts a choisi de braver les autorités. Et cela pourrait prochainement lui causer du tort.


À lire aussi : La Belgique déclare les loot boxes de trois jeux illégales


La version belge du site du journal Metro rapporte que le parquet de Bruxelles vient d'ouvrir une enquête visant Electronic Arts. Cette enquête a été provoquée par le fait que l'éditeur américain continue d'exploiter les loot boxes dans FIFA 18 et 19

Pour rappel, la Commission des jeux de hasard belge affirme que les loot boxes des jeux vidéo constituent des jeux de hasard illégaux car les joueurs qui les achètent ne savent pas ce qui s'y trouve, la chance déterminant la rareté des objets virtuels présents dans ces loot boxes.

Pour rappel, Electronic Arts avait ouvertement affirmé en mai dernier son intention de continuer de proposer des loot boxes dans les jeux FIFA. En fonction des résultats de l'enquête des autorités belges, le parquet de Bruxelles pourrait décider d'attaquer en justice EA. La commission des jeux de hasard souhaite en tout cas que l'éditeur américain soit poursuivi. Metro précise par ailleurs qu'EA a déjà reçu une amende liée à cette situation. L'affaire est donc loin d'être terminée. 

La rédaction vous recommande